UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Le son comme révélateur des inégalités sociales

LLe son comme révélateur des inégalités sociales

Extrait introductif

Bienvenue dans ce documentaire audio qui va mettre la lumière sur le son. Objet de notre attention et de nos vies quotidiennes il traduit différentes manières d’être humain. Le son permet de s’exprimer pour tous ceux qui le peuvent par le biais de la parole, du chant, du murmure, du cri, du pleur, etc. Plus encore, notre voix peut prendre différentes intonations selon nos sentiments.

Le son, l’un de nos sens les plus utilisé quotidiennement est pourtant peu présent dans les sciences ou dans les débats de société en tant que tel. Bien que l’ouïe soit un repère important dans nos vies : discussions orales, programme radio, conversation téléphonique, bruits de pas sur le sol, bip du micro-onde ou d’une badgeuse, bruit du métro, de l’avion, du train, du tram, clic de la souris, alarme incendie, bruit du chauffage, on ne l’interroge finalement pas très souvent.

Il est l’un des vecteurs  d’une certaine manière de penser, de communiquer et de traduire des images mentales. Ce billet a été imaginé dans le cadre d’un dossier thématique sur le droit à la ville avec l’université de Lyon et le master Ville et Environnement Urbains soutenu par la jeune école urbaine de Lyon. Pour continuer ce voyage dans les matières sonores cliquez sur l’extrait suivant !

Partie 1

Partie 2

Partie 3

 

Script du billet sonore – (PDF)

 

Crédits sonores :

Introduction :
Clair De Lune (Synth Arr.) de Podington Bear, album Clair De Lune Variations, 04:48, 2017.

Partie 1 :
Clair De Lune (Wurly, Drum Machine and Bucket Arr.) de Podington Bear, album Clair De Lune Variations, 04:49, 2017.

Partie 2 :
Clair De Lune (Wurly, Drum Machine and Bucket Arr.), de Podington Bear, album Clair De Lune Variations, 04:49, 2017.
Street signature de Les cartes postales sonores, piste n°11, album NOISE ON EARTH Vol.2 BANGLADESH, 01:12, 2017.

Partie 3 :
Beethoven – Bagatelle op.119 nº9, de Circus Marcus, album Divers Classiques, 00:45, 2014.
Last One, de Small Tall Order, album Easily, piste n°11, 02:46, 2018.
Moonlight Reprise, de Kai Engel, album Irsen’s Tale, piste n°4, 03:01, 2015.

Lucas Hurstel

VILLES#2 | Portrait urbanistique et théâtral de Villeurbanne

VVILLES#2 | Portrait urbanistique et théâtral de Villeurbanne

La compagnie « Collectif X » pose ses valises à Villeurbanne. L’équipe de comédiens et d’urbaniste se donne un mois pour mener une grande enquête au plus près des villeurbannais. Pour établir avec eux un portrait théâtral de leur ville !

VILLES# est un processus participatif qui vise à (re)découvrir la ville, à cheval entre le théâtre et l’urbanisme. Cette nouvelle session donne l’occasion de découvrir de nouveaux espaces de vie, de nouvelles personnes, de nouvelles problématiques urbaines ; « et c’est déjà passionnant ! ».

Habitants, élus, travailleurs, étudiants, aménageurs, passants… Chacun d’entre-vous est invité à dresser le portrait polémique autant que fraternel de Villeurbanne ! Pour le réaliser, le Collectif X mobilise 4 protocoles d’enquête inspirés des méthodes des sciences humaines : la balade urbaine ; l’entretien ; le cœur (100 définitions scandées par une troupe d’habitants) ; la controverse (débat théâtral).

Début des festivités le jeudi 14 juin 2018 au Rize, pour une programmation qui naviguera ensuite entre les quartiers Grand-Clément, Monod, Baratin et Cusset.

  • 14 juin – 19h : Rize (23 rue Valentin Hauy)
  • 19 juin – 19h : Tours Baratin (29 rue Pierre Baratin)
  • 21 juin – 19h : LCR Monod (42 rue Frédéric et Irène Joliot Curie)
  • 23 juin – 16h30 : Centre social de Cusset (87-89 rue Pierre Voyant)
  • 29 juin à 19h et 30 juin à 16h aux Ateliers Frappaz (14 rue Docteur Frappaz)

Si vous souhaitez participer, rendez-vous chaque veille de spectacle à 18h.

 

Plus d’infos : collectifx.com

Les partenaires du projet : TNP Villeurbanne / Le Rize / CCO / Centre Social Cusset / Ville de Villeurbanne / DRAC

 

Quelles solutions face au bruit en milieu urbain ?

QQuelles solutions face au bruit en milieu urbain ?

Dès 1992, les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs réglementaires pour lutter contre le bruit, jugé irritable pour 25% de la population française.

Face à cet enjeu hautement sociétal, l’étude des nuisances sonores dans l’environnement, particulièrement en milieu urbain, est un thème de recherche fortement identifié à l’Ifsttar (Institut Français des Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux).

 

Découvrez le dossier réalisé par les chercheurs de l’Ifsttar, sur l’espace Science et Société

contact : openexperience@ifsttar.fr

Entre urbanités et ruralités

EEntre urbanités et ruralités

Les passions joyeuses des périphéries

Un atelier débat qui cherchera à dévoiler les « nouvelles » formes-de-vie qui se construisent en référence plus ou moins contrastée à l’urbain dit généralisé, les imaginaires territoriaux qui les fondent, ainsi que les professionnalités qui les composent.

Ce temps de rencontre est conjoints aux masters Ville et environnements urbains et Gestion des territoires et développement local de l’Université de Lyon dans le cadre des activités de recherche de l’axe études urbaines.

En savoir plus

 

Les infrastructures : entre coupures et liens

LLes infrastructures : entre coupures et liens

Dans le cadre de l’exposition Lyon sur le divan, les métamorphoses d’une ville, les musées Gadagne proposent une série de 4 tables-rondes en écho aux thématiques développées dans l’exposition.

La première soirée sera consacrée à la question des mobilités et des infrastructures et leur rôle au sein d’une ville.

Créent-elles des coupures ou du lien entre les espaces urbains ?

Pour répondre à cette question les musées accueilleront :

- Olivier Roussel, responsable des missions et stratégies métropolitaines à l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise
- François Bregnac, architecte-urbaniste
- Yves Crozet, économiste, spécialiste de l’économie des transports.
- Nicolas Tixier, architecte membre du collectif BazarUbain
- Gabriel Jourdan, spécialiste des transports à l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise

En savoir plus

La Nuit des idées – Imaginer la ville anthropocène

LLa Nuit des idées – Imaginer la ville anthropocène

Grand rendez-vous dédié à la pensée contemporaine et au partage international des idées, La Nuit des idées, initiée et coordonnée par l’Institut français partout dans le monde réunit – pour sa 3e édition intellectuels, chercheurs, artistes ou encore responsables internationaux autour d’un même thème : « L’imagination au pouvoir ».

La Nuit des idées se décline dans plus de 50 lieux à travers la France.

A Lyon, La Nuit des Idées : Imaginer la ville anthropocène, propose une série de rencontres publiques qui permettront d’approcher la question de l’urbain anthropocène par les prismes de l’écologie, de l’hospitalité et de la créativité. Le public aura l’occasion d’écouter, d’interpeller et de rencontrer des personnalités d’horizons très différents : philosophes, romancier.e.s, politologues, scientifiques, artistes…

Cet événement inédit à Lyon proposera trois temps de réflexion et de rencontre :

  • L’imagination au pouvoir : ateliers participatifs ouverts à tous (écriture créative, design fiction, peinture…)
  • Imaginer la ville anthropocène : des entretiens, tables-rondes, projections et performances
  • L’école de l’anthropocène  : une série de master class dans de nombreux domaines

Un événement proposé par l’Ecole urbaine de Lyon – Université de Lyon

En savoir plus

Visite guidée de l’amphithéâtre des Trois Gaules

VVisite guidée de l’amphithéâtre des Trois Gaules

Les archéologues du Service archéologique de la ville de Lyon (SAVL) vous proposent une visite guidée et gratuite (sur inscription) de l’amphithéâtre des Trois Gaules d’une durée d’1 heure 30.

Retrouvez plus d’informations sur l’amphithéâtre des trois Gaules sur le site du SAVL.

Service archéologique de la ville de Lyon

La fouille archéologique du quai Saint-Antoine (Lyon 2e), premiers résultats

LLa fouille archéologique du quai Saint-Antoine (Lyon 2e), premiers résultats

Cette conférence proposée par Emmanuel Bernot (responsable des fouilles du parking Saint-Antoine) et les archéologues du Service Archéologique de la ville de Lyon (SAVL) présentera un bilan sur les résultats de la fouille archéologique qui se déroule à l’emplacement du futur Parking Saint-Antoine dans le 2è arrondissement de Lyon, depuis l’été 2015 jusqu’à la phase qui sera en cours de fouille en février 2018.

Nous retracerons l’histoire de cette partie de la Presqu’île de l’Antiquité (tout début du Ier siècle ap. J. – C.) jusqu’à nos jours.

Service Archéologique de la ville de Lyon

Café des Sciences

CCafé des Sciences

L’association des doctorant.es et docteur.es de l’ENTPE vous invite aux Cafés des Sciences !

Ces rencontres mensuelles sont l’occasion de découvrir et d’échanger autour d’un projet de thèse et sont ouvertes à tous.

Nous vous attendons nombreux à l’ENTPE (Amphi du bas) pour la présentation de  :

Elodie DUPUIT (doctorante ENTPE/EVS/RIVES) sur le thème « Militer en faveur du vélo quotidien : le cas du périurbain »

En savoir plus sur l’UMR EVS :

http://umr5600.cnrs.fr/fr/accueil/

Bus scolaireAccès à l’ENTPE en transports en commun (C3, arrêt HDV/Campus)

 

 

Journées européennes du patrimoine: un chantier archéologique lyonnais en Espagne (Albalat, Romangordo)

JJournées européennes du patrimoine: un chantier archéologique lyonnais en Espagne (Albalat, Romangordo)

Le 16 septembre 2017, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, le site d’Albalat (Romangordo, Estrémadure, Espagne) ouvrira ses portes au grand public.

Ce chantier archéologique est dirigé depuis 2009 par Sophie Gilotte, chercheuse au CNRS et membre du laboratoire lyonnais nommé « CIHAM » (Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux). Les différentes campagnes de fouilles ont permis de mettre en lumière une ville musulmane fortifiée de l’Al-Andalus, située sur le bord du Tage et occupée jusqu’en 1142 (en fin de période almoravide).

L’équipe du chantier est composée de plus d’une vingtaine d’étudiants français et espagnols. Parmi les français ont retrouve des étudiants lyonnais suivant le Master Mondes Médiévaux, pour d’autres (français ou espagnol) c’est un tremplin vers un parcours Histarmed (double diplôme).

Pour cette 9e campagne de fouilles du site médiéval d’Albalat l’équipe du chantier présentera aux visiteurs du jour les rues et habitations mis au jour sur une superficie fouillée d’environ 1 200 m2.

Par ailleurs, les découvertes issues de ce chantier font actuellement l’objet d’une exposition à Cacéres (https://popsciences.universite-lyon.fr/agenda/al-balat-vie-guerre-a-frontiere-de-lal-andalus-romangordo-caceres/).

Carnet de recherche « Albalat » : http://albalat.hypotheses.org/