Projet Pangolin

PProjet Pangolin

Éveiller une conscience écologique en s’appuyant sur la connaissance des écosystèmes

Projet Pangolin_©Tom Bouyer

Le projet Pangolin, initié en octobre 2017, est un programme de vulgarisation scientifique à destination des enfants et jeunes adultes. Il a pour objectif de sensibiliser ce public aux questions de préservation de la biodiversité afin de les responsabiliser et surtout de leur donner la possibilité de devenir acteurs de la protection de l’environnement.

Au travers d’interventions bénévoles de 2h dans des classes, les animateurs-médiateurs proposent aux élèves de comprendre comment fonctionne un écosystème et comment ils peuvent, à leur échelle, participer à la protection de notre environnement, car ils sont convaincus que la clé de la responsabilisation passe par la compréhension des mécanismes qui régissent notre planète.

Pangolin

 

———————————————————————————————————————————

Pourquoi « Pangolin » ?

« Nous avons choisi l’espèce emblématique du pangolin pour nommer notre projet car elle est synonyme d’unicité et de résilience. Le pangolin est en effet le seul mammifère au monde recouvert d’écailles, ce qui lui permet de survivre dans des environnements difficiles et de se protéger des prédateurs. Il s’agit également de l’animal le plus chassé illégalement sur la planète. Les huit espèces de pangolin sont aujourd’hui toutes inscrites sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN » . Salomé, Laura, Elodie.

———————————————————————————————————————————

Ma thèse en 180 secondes | Édition 2019

MMa thèse en 180 secondes | Édition 2019

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

La finale locale Université de Lyon du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180), Edition 2019 s’est déroulée le 28 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon. 14 candidats issus des établissements de l’Université de Lyon ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix du public.

Le jury de l’édition 2019 était composé de :

  • Benjamin Ménard, Maître de conférences à l’Université Jean Monnet ;
  • Jean Yves Cavaillé, professeur émérite à l’INSA Lyon et à l’Université de Tohoku (Japon) ;
  • Valérie Castellani, directrice de recherche au CNRS à l’institut NeuroMyoGène ;
  • Karima Benelhadj, coordinatrice du festival Pint of Science Lyon ;
  • Guillaume Lamy, journaliste à Lyon Capitale.

LES FINALISTES

C’est Amira Saoudi qui a remporté le premier prix du jury, pour sa thèse sur L’étude des phénomènes de mécanoluminescence dans les fibres textiles, menée à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Derrière cet intitulé, elle s’intéresse aux solides qui produisent de la lumière après déformation.

Noëlle Remoué, doctorante à l’Université Claude Bernard Lyon 1, a quant à elle remporté le second prix du jury pour sa thèse intitulée Étude de la cicatrisation des plaies diabétiques neuropathiques dans un modèle animal  qui vise à optimiser la cicatrisation des plaies dues au diabète ! Elle a par ailleurs remporté le prix du public.

Enfin, Éléonore Mathis, de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a remporté le troisième prix avec sa thèse Étude des mélanges thermodurcissable/thermoplastique pour applications composites. Contrôle des morphologies en relation avec les propriétés mécaniques. Son objectif : alléger les avions !

Amira et Noëlle participent à Paris à la demi-finale nationale le avril 2019, avant la finale internationale qui se tient à Dakar le 26 septembre 2019.

Crédits photographiques : Université de Lyon

Pint of Science | Édition 2019

PPint of Science | Édition 2019

Pint of Science Lyon revient pour une édition exceptionnelle en 2019 ! Vous avez aimé la saison 2018 ? Alors ne ratez pas ce nouvel opus.

Pint of Science permet au grand public de rencontrer les acteurs de la recherche, de découvrir leurs travaux et de comprendre l’aspect scientifique de sujets d’actualité.

Cette année à Lyon, nous vous proposons de rencontrer une soixantaine de chercheurs et experts scientifiques qui interviendront sur tous les sujets : de la cybersécurité aux pesticides, en passant par la réalité virtuelle, l’étoile à neutrons, la génétique au service de la médecine, les escape games, ou encore le transhumanisme.

Venez découvrir ces thématiques, poser vos questions et passer une soirée fascinante dans 10 lieux emblématiques lyonnais !

Retrouvez notre programme sur le site :  

Pint of Science Lyon

Pop’Sciences dans la Campus line de Radio Brume

PPop’Sciences dans la Campus line de Radio Brume

Pop’Sciences s’écoute aussi à la radio…

Chaque matin, entre 10h et 12h, du lundi au vendredi, écoutez ou réécoutez des conférences scientifiques, grand public sur la Campus Line de Radio Brume. Plusieurs thématiques sont abordées.

Pop’Sciences sur Radio Brume

Un exemple de  conférence que vous avez pu écouter :

Zeste de Science, les séries originales du CNRS

ZZeste de Science, les séries originales du CNRS

Le CNRS investit YouTube avec la chaîne Zeste de Science qui produit, deux à trois fois par mois, du contenu scientifique pour le grand public.
Conçue à partir des images produites par des scientifiques, cette chaîne du CNRS propose de parler de science dans un format court et vulgarisé.
Chaque épisode de Zeste de Science (#ZdS) décrypte, avec une pincée d’humour et une dose de rigueur, les recherches actuelles, en s’appuyant sur les publications scientifiques et sur les images fascinantes, belles ou intrigantes issues de ces travaux.
A regarder quelque soit votre âge !!
Le CNRS est également présent sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, Twitter @ZesteDeScience et Instagram.
Retrouvez Zeste de Science

Trensistor, la Web radio de l’ENS de Lyon

TTrensistor, la Web radio de l’ENS de Lyon

 

Trensistor Webradio est une radio étudiante diffusée sur Internet.

Elle a vu le jour il y 8 ans à l’initiative d’un petit groupe d’étudiants de l’ENS de Lyon passionnés de radio. Dès le départ Trensistor a eu une double fonction : accueillir et accompagner techniquement les créations et initiatives sonores des étudiants d’une part et d’autre part documenter, enregistrer (et amplifier) la vie de l’école.

Chaque semaine est publié sur notre site un cortège d’émissions préparées en amont. Certaines émissions sont publiées avec régularité, d’autres se gardent un calendrier souple, au gré des envies de leur créateur. Mais Trensistor c’est aussi de la diffusion en direct ! Vous pouvez ainsi vous planifier votre petit rendez-vous régulier avec certaines émissions live sur www.trensistor.fr. Le direct, c’est aussi de traditionnels après-midis, organisés plusieurs fois dans l’année, où les émissions habituelles se transforment pour une diffusion en temps réel.

 

Dans le cadre d’un partenariat Pop’Sciences et Radio Brume, certaines des émissions sont diffusées dans la Campus Line entre 10h et 12h.

 

Trensistor

Trensistor - webradio ENS de Lyon

 

 

 

 

Trailer 2018 de Trensistor

Publiée par Trensistor Webradio sur Dimanche 25 février 2018

 

 

 

Pop’Sciences fait son séminaire : 4e rencontre le 11 juillet | Pour les contributeurs et acteurs de la CSTI

PPop’Sciences fait son séminaire : 4e rencontre le 11 juillet | Pour les contributeurs et acteurs de la CSTI

 

A l’attention de tous les contributeurs à Pop’Sciences

Chercheurs, chargés de communication, enseignants, étudiants,

acteurs de la CSTI…

La Direction Culture, Sciences et Société vous convie au 4e séminaire Pop’Sciences qui aura lieu au Planétarium de Vaulx-en-Velin. Ces rendez-vous nous permettent de nous retrouver pour continuer à partager des idées, imaginer des partenariats, instruire des sujets précis…

  • L’occasion également de réfléchir sur nos pratiques, de nous informer des évolutions au niveau national et européen, de penser des coproductions et réponses communes à des appels à projets…
  • L’occasion de faire le point sur l’évolution du portail et du festival Pop’Sciences 2019, sur la présentation de vos programmations à venir (s’inscrire via le lien ci-contre)
  • L’occasion de voir et revoir le Planétarium de Vaulx-en-Velin ;
  • L’occasion de rencontrer des chercheurs, des professeurs, des collègues en culture scientifique et technique du territoire….
  • L’occasion de réfléchir sur nos pratiques, de penser des coproductions et réponses communes à des appels à projets…

 

Date :  jeudi 11 juillet 2019 de 9h à 17h30

Organisé par la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon

Sur inscription :

> Cliquez sur le lien  « S’inscrire » ci-contre

> Vous pouvez indiquer dans le formulaire si vous souhaitez présenter vos projets (10 min)

ProgrammeProgramme séminaire PopSciences-11-06-2019_PlanéVV

 

En partenariat avec : Le Planétarium de Vaux-en-Velin

 

 

 

 

 

<Présentations

  • Rencontre avec un chercheur d’art

 Alex Andrix, Ingénieur de l’Ecole Centrale Lyon et artiste

L’art d’Alex Andrix est à l’image des particules qui nous entourent : en perpétuel mouvement. Ses œuvres numériques nous invitent à vivre des expériences sensorielles uniques au travers de la mise en scène de recherches scientifiques. Rencontre avec un ancien élève de Centrale Lyon qui manie les équations mathématiques et les particules en guise de pinceaux.

  • Action culturelle et Diffusion des Savoirs à l’Université Lumière Lyon 2

Marie Lauricella, chargée de la médiation scientifique au sein de la Direction des services de l’Action culturelle et de la Diffusion des Savoirs de l’Université Lumière Lyon 2

Présentation des évènements de médiation scientifique organisés à l’Université Lumière Lyon 2.

  • La CSTI hors Métrpopole : comment construire une offre ?

Jean-Paul Nobécourt, Confluences des Savoirs et Association des Amis pour l’Université de Lyon

Quelles évolutions dans les méthodes et les outils l’organisation de conférences pour des publics dits éloignés, notamment les jeunes générations. De manière générale, comment prendre en compte les « nouvelles technologies » pour permettre de ne pas concentrer les actions de CST dans les seules grandes métropoles…

  • Les associations et initiatives étudiantes en lien avec la CSTI

Laura Howlett, chef de projet communication digitale – Service Université / Unité Vie Etudiante – Direction de l’Innovation et de l’Action économique

Présentation du portail Lyon Campus nouvelle version. Implication des associations étudiantes dans la médiation scientifique

  • Activités pédagogiques et de sensibilisation menées dans le cadre du Géoparc

Clément Cazé, chargé de missions Géo-patrimoines au Syndicat Mixte du Beaujolais / Géoparc, Pays du Beaujolais 

Présentation des activités pédagogiques et de sensibilisation menées sur le territoire Beaujolais dans le cadre du Géoparc, avec la volonté de développer des partenariats afin d’accroître la connaissance scientifique et la partager au plus grand nombre.

  • Sensibilisation à l’accessibilité numérique

Valérie Mansard, chargée de mission – éditorial / accessibilité – ENS Editions

Sensibilisation concernant les publics empêchés de lire et sur les directives européennes d’accessibilité. Présentation des bonnes pratiques qui peuvent être mises en place lors de la conception d’un site web, la rédaction de contenus accessibles (structuration, textes alternatifs aux images, sous-titrage des vidéos) et l’accessibilité des réseaux sociaux.

Finale de FameLab, concours de médiation scientifique

FFinale de FameLab, concours de médiation scientifique

La finale de FameLab France 2018, le concours international de communication scientifique, aura lieu le jeudi 24 mai à 19h dans le grand auditorium du Musée des Confluences à Lyon.

Créé en 2005 par le Festival des Sciences de Cheltenham, et co-organisé par le British Council dans plus de 30 pays dans le monde depuis 2007, FameLab soutient les jeunes scientifiques et ingénieurs dans une démarche de communication des sciences.Les dix finalistes français de ce concours viendront en découdre pour partager la science de la façon la plus attrayante et claire possible. Imaginée comme un véritable « Stand Up » scientifique, le challenge pour les finalistes sera d’expliquer un concept scientifique, technique ou mathématique en seulement 3 minutes, sur scène, munis de leur seuls accessoires et talent oratoire. Christophe Rodo, lui-même jeune chercheur et vulgarisateur scientifique, membre du Café des sciences et auteur du podcast La Tête Dans Le Cerveau, animera la soirée.

Un jury de professionnels des sciences, de la communication et des médias viendra récompenser la meilleure présentation, dont l’auteur s’envolera ensuite pour le Royaume-Uni afin de participer à la finale internationale lors du Festival des Sciences de Cheltenham, du 5 au 10 juin 2018.

Le public est invité à assister gratuitement à la finale en s’inscrivant ici

Le public pourra voter pour son candidat favori, le prix du public étant totalement indépendant de la décision des juges. Trois prix seront remis ce soir-là : le Prix du jury, le Prix du public et le Prix des internautes.

Les dix finalistes 2018 pour la France sont :

  • Aboubakr AMZIL, doctorant à l’Ecole des Mines-Paristech et actuellement en stage chez EDF R&D
  • Assia ASRIR, post-doctorante à l’Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale (CNRS) à Toulouse
  • Benjamin BORDERIE, en double diplôme (4è année) à l’INSA de Toulouse et à la Toulouse School of Management
  • Katr Nada BOUCHNAK, en licence de mathématiques appliquées et informatique à l’Université Grenoble Alpes
  • Emilien BURGER, ingénieur chez EDF R&D
  • Laura CAMUS, doctorante au Centre International de Recherche en Infectiologie (INSERM) à Lyon
  • Alexandre ELLIA, en Master à l’Ecole d’Ingénieur Denis Diderot, spécialité Chimie des Matériaux et Nanotechnologies
  • Théo LACAZE, ancien élève des Mines d’Albi et de Polytechnique Montréal, consultant en énergie actuellement en reconversion dans la communication scientifique
  • Julieta RIVOSECCHI, doctorante en biologie moléculaire à l’ENS de Lyon
  • Coralie SCHOEMAECKER, chercheuse au laboratoire de Physicochimie des processus de combustion et de l’atmosphère (CNRS) à l’Université de Lille

Vulgarizators

VVulgarizators

Vulgarizators, LE rendez-vous de la vulgarisation à l’ENS de Lyon, revient en force cette année.

Confér’ENS, l’association organisatrice de cet énorme événement, a réuni pour cette 5e édition parmi les meilleur·e·s vulgarisateur·trice·s des internets francophones. Cinq personnes de domaines différents, des sciences dures à l’économie, viennent spécialement pour présenter un sujet qui leur est cher et rencontrer le public lyonnais. Ainsi, nous aurons le plaisir d’accueillir Lê de Science4All, Manon Bril de C’est une autre histoire, Heu?reka, Vled Tapas et Martial de Lanterne Cosmique.

Le prix d’entrée est libre, et sera reversé à hauteur d’un sixième à chaque intervenant·e, et un sixième à l’association.
Venez nombreu.x.ses…

En savoir plus

Ma thèse en 180 secondes | Édition 2019

MMa thèse en 180 secondes | Édition 2019

Finale lyonnaise de Ma thèse en 180 secondes-28 marsMa Thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter, devant un jury composé de chercheurs, journalistes, représentants de la CPU – Conférence des Présidents d’Université, et du CNRS, et un auditoire profane et diversifié, leur sujet de recherche en termes simples, en 3 minutes..

Ce concours s’inspire de Three minute thesis open_in_new (3MT®), conçu à l’Université du Queensland en Australie. Le concept a été repris en 2012 au Québec par l’Association francophone pour le savoir open_in_new (Acfas) qui a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones.

3 minutes, pas une seconde de plus, pour exposer de manière claire, concise et néanmoins convaincante, son projet de recherche !

Un exercice difficile de vulgarisation scientifique auquel les doctorants se préparent et où ils apprennent à partager, en termes choisis, leurs réflexions, leurs objectifs, pour que le public comprenne en peu de temps leur travail de recherche…

A Lyon, 14 doctorants de la COMUE Université de Lyon viennent d’être sélectionnés et se présenteront en public et devant le jury le 28 mars. 3 prix du Jury et 1 prix du public seront décernés.

Après cette finale locale, les deux candidats ayant reçu le 1er prix et le prix du public iront participer à la demi-finale nationale qui aura lieu en avril. Suivra une finale nationale à Toulouse en juin, puis une finale internationale à l’automne.

Découvrez les 14 finalistes Université de Lyon :

MT 180 – Université de Lyon

AA suivre en direct

La finale Ma thèse en 180 secondes-Université de Lyon sera diffusée en direct sur la page Facebook de l’Université de Lyon 

AA voir