Ressources

Histoire - géographie / Homme - société / Lettres - langues - philosophie

Article

Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon

JJournée « Autour des Dictionnaires »

Académie des Sciences Belles Lettres et arts de Lyon

Á l’Académie de Lyon, le jeudi 16 novembre – date de naissance de D’Alembert – le colloque « Autour des Dictionnaires » a permis de dégager l’importance des ouvrages concernés, ainsi que des difficultés auxquelles se heurte leur élaboration. Et ceci sur plusieurs plans :

–          Lexicographique : un cas intéressant est celui de la reconstitution et de la traduction du vocabulaire des langues anciennes disparues, en particulier d’Orient et d’Extrême-Orient. L’état de conservation des tablettes d’argile parvenues jusqu’à nous est étonnant : le « numérique » franchira-t-il aussi allègrement les siècles futurs ?

–          Historique : le récit de l’écriture laborieuse, au XVIIe siècle, du dictionnaire de l’Académie française conduit à analyser l’ouvrage du franc-tireur Furetière (évincé de la compagnie). Au passage, la dichotomie écrivain/auteur au XVIIe siècle est mise en lumière.

–          Bibliographique : seule une approche d’« histoire critique » des diverses éditions de L’Encyclopédie de D’Alembert et Diderot peut permettre une classification – et donc une citation – rationnelle de ce magnum opus. L’aventure de la construction et de l’impression de l’ouvrage, à la fois pittoresque et ténébreuse, met en scène des personnages dignes de Balzac.

–          Littéraire : l’introduction, dans les romans des XVIIe et du XVIIIe siècles, de termes utilisés dans les jeux de société – qui font fureur à l’époque – a des conséquences importantes : si l’on ignore cette origine, il en résulte des erreurs d’attribution de sens à des mots très courants – et apparemment banals.

–          Religieux : le périmètre d’un dictionnaire du catholicisme, qui doit être nécessairement défini, soulève plusieurs questions : faut-il remonter jusqu’à Jésus-Christ ? Quelle place accorder à la Réforme, à Luther ? Quels papes choisir ?

–          Institutionnel : les mêmes difficultés de choix se posent pour la rédaction d’un dictionnaire des institutions lyonnaises. D’ailleurs, que recouvre exactement le terme d’« institution » ?

–          Iconographique : au-delà du classique « trombinoscope », l’illustration d’un dictionnaire biographique peut exploiter des documents très variés : médailles, tableaux, statues, bustes, ouvrages, caricatures, instruments scientifiques, etc.

En conclusion, au-delà de leur vocation d’outils pratiques, les dictionnaires constituent pour l’historien et le littérateur des « marqueurs » disciplinaires et des « objets » situés à l’interface de plusieurs champs du savoir. Ils ont encore beaucoup à nous apprendre …

Ecrit par Philippe Jaussaud, Professeur de Toxicologie et d’Histoire des Sciences

Sciences, Société, Historicité, Education, Pratiques (SP2HEP)
Faculté des Sciences et Technologies
Université Claude Bernard Lyon 1

 

Site Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon