Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Ressources

Histoire - géographie

Article

CNRS

DDans la « fabrique » du rock alternatif

Loran et Fanfan du groupe Bérurier Noir, projet maxi Joyeux merdier © Zeeman 1985

Dans les années 1980-1990, pendant une bonne décennie, un mouvement culturel indépendant et auto-organisé de la jeunesse est apparu sur le devant de la scène médiatique. Ce mouvement dit « rock alternatif » est né sur les décombres de l’explosion punk en France (1976-1979). Il s’est manifesté partout en France à travers des groupes musicaux, des productions musicales et artistiques, des concerts, des lieux autogérés souvent en marge du système classique.

En tant qu’acteur de cette scène punk depuis 1977, auteur-compositeur des groupes Bérurier Noir, Molodoï et Anges Déchus, François Guillemot, désormais historien et analyste de sources à l’Institut d’Asie Orientale, avait accumulé toute une documentation sur et autour de la « fabrique » de cet univers musical, à la fois politique et culturel. Il a fait don de ces précieuses archives à la BnF.

[…] « La constitution de ce fonds foisonnant est une invitation à ouvrir de nouveaux champs de recherche en musicologie, codicologie et, plus largement, en sciences humaines et sociales. » […] François Guillemot.

Lire l’article