Ressources

Art - Sciences / Lettres - langues - philosophie

Galeries

Université de Lyon

PPetit carnet illustré d’une résidence artistique en laboratoire

Dans le cadre de la 11ème édition du programme Et si on en parlait sur le langage, le collectif grenoblois d’artistes « Un Euro ne fait pas le Printemps » a investit une semaine durant les murs du laboratoire Dynamiques de Langage pour une résidence artistique d’un nouveau genre.

Yves Béal et Heiko Buchholz, ont travaillé à une nouvelle exploration : celle des mots. Pour aller à la rencontre du mot, du langage, des sons et des sens que nous, humains, produisons en permanence, les artistes et chercheurs ont confronté la poésie et la science en scrutant les particules du langage, leurs sens et leurs impressions sur nous. La semaine a été ponctuée d’ateliers d’écriture, de rencontres, de temps d’échanges et d’investigations sensibles des travaux de recherches menés au sein du laboratoire.

Heiko Buccholz nous livre un témoignage délicat et curieux de cette expérience à travers son petit carnet illustré :
1

Fig. 1 :

Yves Béal en train de se faire interviewer devant son plus long poème. Yves Béal ressemble ainsi beaucoup à un écrivain en train de se faire interviewer : cela lui donne un air important !

2

Fig. 2 :

Yoonmi, doctorante au DLL, mange de façon modérée, mais continue, des MNMs colorés pendant notre entretien, et elle nous en propose. Selon elle, elle en a besoin pour assumer le RDV, alors que nous, on tourne au café noir et aux fisherman’s friends. « It’s a bit strong » selon la publicité de ces bonbons irlandais.

3

Fig. 3 :

Salle sourde (détail). Cette salle est si sourde que l’on entend son propre corps. Moi, Heiko, j’entends mon acouphène. Mais comme j’aime bien mon acouphène, je ne suis pas inquiet, je me dis « Tiens, le voilà ».

J’aime mon acouphène parce que j’ai l’impression de m’entendre vivre.

 

Découvrez la suite ici