Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Déplastifier le monde | Pop’Sciences Mag#11

DDéplastifier le monde | Pop’Sciences Mag#11

Matériau polymère aux propriétés exceptionnelles, omniprésent dans l’ensemble des secteurs d’activité de nos sociétés modernes et mondialisées, il n’aura fallu qu’un demi-siècle au plastique pour devenir indispensable, mais également proliférer au point de générer une pollution qui semble hors de contrôle.

Nous sommes addicts au plastique. Chaque seconde l’activité humaine engendre 10 tonnes de ce matériau. Sur les 460 millions de tonnes de matières plastiques générées en 2019, à peine 20 % ont été recyclés, un quart incinérés, le reste a été jeté en décharge ou perdu dans l’environnement.

La métaphore de l’iceberg s’applique parfaitement à la pollution engendrée par ces matériaux. La partie émergée correspond à la pollution visible : celle qui flotte ou s’enfonce dans les eaux du globe, vole au vent, se coince sur les bas-côtés des routes… La partie immergée, plus grande et invisible, se compose d’une gigantesque masse de microparticules que les scientifiques peinent encore à quantifier, mais à propos de laquelle ils s’accordent à dire qu’elle s’immisce à chaque recoin de notre planète : dans l’air, au sommet des massifs et au sein-même des organismes vivants… humains compris.

Dès lors, nous avons souhaité mobiliser les savoirs actuels de scientifiques de nombreuses disciplines pour comprendre l’ensemble de la chaîne de production et de distribution des plastiques, et de gestion de leurs déchets, mais également pour dessiner les contours d’un monde qui pourrait se défaire de sa
dépendance aux plastiques.

Ce nouveau numéro du Pop’Sciences Mag croise les regards de physiciens, géographes, historiens, chimistes et sociologues pour tenter de répondre à une problématique plus complexe qu’il n’y paraît : sommes-nous capables d’enrayer la prolifération indomptée de plastique dans l’environnement ?

Isabelle Bonardi
Directrice Culture, Sciences et société – ComUE Université de Lyon

Avec la participation des instituts et établissements suivants : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux, École Centrale de Lyon, École Urbaine de Lyon, Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), Institut national des sciences appliquées (INSA) Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL), Université d’Aix-Marseille, Université Jean Monnet Saint-Étienne, Université de Liège, Université Lumière Lyon 2, Université de Picardie – Jules Verne, Université de Reims.

>> Découvrir le magazine en ligne :

Pop’Sciences Mag#11

Réouverture du Musée des Moulages !

RRéouverture du Musée des Moulages !

Ateliers pédagogiques et visites d’un musée en chantier

Après quelques mois de fermeture pour travaux, le MuMo rouvre ses portes à l’occasion des vacances de la Toussaint.

Pour l’occasion, nous proposons 3 ateliers pédagogiques aux familles :

  • Archéologue en herbe (25/10 à 14h30)
    Après une présentation de l’histoire de l’écriture, les enfants sont invités à reproduire l’inscription d’une stèle avec la technique de l’estampage (reporter sur une feuille les caractères en relief de la stèle en mouillant et tapotant celle-ci avec un papier) puis vient l’étape du déchiffrement avec l’aide de l’alphabet grec.

Durée  : environ 45 minutes | A partir de 8 ans.

  • Fabrique ta Myrina (26 /10 et 2/11 à 14h30)
    L’objectif est de faire connaître une forme d’art de l’Antiquité : les statuettes en terre cuite produites dans un contexte funéraire, dont le Musée des Moulages conserve une collection importante provenant de la nécropole de Myrina (cité grecque d’Asie mineure). Après une présentation des statuettes antiques, c’est un atelier de création qui est proposé. Chaque élève fabrique sa statuette par le moulage et la peinture.

Durée : environ 45 minutes | A partir de 6 ans.

  • NOUVEAU ! Les Dieux s’amusent (27/10 et 3/11 à 14h30)
    Les collections du musée des moulages regorgent de scènes mythologiques. Cette animation, sur un mode ludique et participatif, permettra de connaître ou revivre certains mythes grecs et d’exercer son œil pour repérer les divinités de l’Olympe.

Quiz + jeu sur les dieux grecs autour des figurines de Playmobils® + confection d’un marque page.

Durée : environ 45 minutes | A partir de 6 ans.
Ouverture élargie pendant les vacances scolaires de la Toussaint : de 14h à 18h les mardi 25, mercredi 26, jeudi 27, samedi 29 octobre, mercredi 2, jeudi 3 et samedi 5 novembre.

  • Des visites guidées sont proposées chaque jour à 14h30 et 16h | Durée de la visite  : 1 heure
    Le musée commencera le 25 octobre un nouveau chantier des collections qui sera visible jusqu’au 7 janvier 2023.
    Le MuMo conserve dans ses réserves près de 700 bas-reliefs, emballés depuis 25 ans, faute d’espaces disponibles pour être accrochés. Dans le cadre de ses missions de conservation et de récolement, l’équipe a programmé un chantier des collections à partir d’octobre 2022 : une partie des caisses sortira des réserves pour permettre aux bas-reliefs d’être contrôlés, étudiés, dépoussiérés, photographiés et reconditionnés. En parallèle, un important chantier de restauration sera mené : le remontage du monumental fronton d’Olympie, dont le MuMo est le seul à conserver la copie intégrale.
    Ces travaux normalement invisibles aux yeux du public seront exceptionnellement réalisés dans la grande halle d’exposition du musée, qui restera ouvert aux horaires habituels. Ce sera donc l’occasion de voir des œuvres peu connues et d’échanger sur les pratiques professionnelles de gestion du patrimoine.

>>> Dates à retenir :
Vacances de Toussaint : ouverture le 25, 26, 27, 29 octobre, 2, 3, 5 novembre de 14h à 18h.
Opération « Musée en chantier » : programmée du 25 octobre 2022 au 7 janvier 2023
A partir du 7 novembre : le musée sera de nouveau ouvert aux horaires habituels, les mercredis et samedis de 14h à 18h. Pour les groupes : visites et ateliers sur réservation les mardis et jeudi.
Attention : le musée sera fermé le 1er novembre et du 17 décembre au 31 décembre 2022 inclus.

Pour en savoir plus :

Musée des moulages

>>> Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/museedesmoulages
https://twitter.com/MuMoLyon2
https://www.instagram.com/mumolyon2/
https://www.univ-lyon2.fr/mumo

La nuit est belle !

LLa nuit est belle !

Après la première participation de communes de la région lyonnaise à l’événement le 21 mai 2021, La nuit est belle ! est de retour au moment de l’équinoxe d’automne 2022 avec une édition dédiée aux économies d’énergie.

L’événement a pour but d’attirer l’attention sur les fortes nuisances de la pollution lumineuse.
Entre 1992 et 2010, l’éclairage public a augmenté de 90% dans le monde ! Son augmentation a entrainé une intensification de la pollution lumineuse sur la majeure partie de notre planète. La conséquence? Cette pollution a fait disparaitre la possibilité de voir le ciel étoilé dans toutes les zones urbaines.
Seules quelques étoiles les plus brillantes sont aujourd’hui encore visibles dans le ciel nocturne des grandes villes, faisant oublier aux humains l’existence de ces astres et la conscience de notre place dans l’univers. […]

33 communes de la région lyonnaise n’allumeront pas leur éclairage public le 23 septembre, créant une vaste zone sombre au sud-ouest de Lyon !

Pour en savoir plus :

La Nuit est belle !

Toujours organisé en lien étroit avec l’équipe initiatrice de l’opération « La nuit est belle ! » sur le Grand Genève. Sur la région lyonnaise, « La nuit est belle ! » a été initiée et organisée par une chercheuse du CRAL- Observatoire de Lyon.

>> Suivez l’évènement sur :

©Flickr

Voyage au cœur des Sciences | Un jeu de piste Pop’Sciences

VVoyage au cœur des Sciences | Un jeu de piste Pop’Sciences

À l’occasion de la Fête de la science, partez à la découverte de Villeurbanne, son patrimoine, ses sciences et ses secrets oubliés dans ce grand jeu de piste. Découvrez l’histoire de femmes et d’hommes qui ont contribué à certaines des avancées majeures de la science dans l’histoire, à travers des énigmes coconçues avec des chercheurs et des acteurs du territoire de Villeurbanne.

Que vous soyez intéressé par l’architecture, la cosmologie, l’écologie, ou encore l’histoire ou la paléontologie, ne manquez surtout pas cette grande aventure urbaine. Du quartier des Gratte-Ciel au campus de La Doua, vous découvrirez Villeurbanne comme vous ne l’aviez jamais vu. Un jeu de piste avec plusieurs énigmes autour d’un astronome autodidacte disparu…

Cet évènement se déroulera du 7 au 9 octobre 2022 avec une présence à différentes étapes de chercheurs et passionnés de sciences.

Rendez-vous au niveau de la tente Fête de la science à l’intérieur de la zone d’occupation temporaire du quartier Gratte-ciel !

  • Vendredi 7 octobre : réservé aux publics scolaires (sur inscription), du collège au lycée.
  • Samedi 8 et dimanche 9 octobre : jeu ouvert à toutes et tous en continu – de 9 h à 17 h

 

 

Merci aux nombreuses structures partenaires impliquées dans la conception, l’animation du jeu de piste et dans la proposition des lots à gagner :

  • Centre de Recherche d’Astrophysique de Lyon (CRAL), Laboratoire de Géologie de Lyon (LGL), Si/Si les femmes existent, Compagnie Corps au Bord, la Médiathèque du Tonkin, le RIZE
  • Ebullisciences, Abstract Hypothesis, Occupation Temporaire des Gratte-Ciel, Conseil Municipal de la Jeunesse de Villeurbanne
  • Planétarium de Vaulx-en-Velin, Observatoire de Lyon, Musée Saint-Romain-en-Gal

#FDS2022 | Fête de la science – Édition 2022 : du 7 au 17 octobre !

##FDS2022 | Fête de la science – Édition 2022 : du 7 au 17 octobre !

Initiée par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Fête de la Science est la plus importante manifestation dédiée à la recherche et à l’innovation. La 31e édition se déroulera partout en France en octobre.

📆  Du 7 au 17 octobre 2022

🚩 Sur la Métropole de Lyon et le département du Rhône

Pour cette 31e édition, la Fête de la science propose une thématique d’actualité : Changement climatique, atténuation et adaptationUne nouvelle approche trans et multidisciplinaire qui évite de tomber dans le « solutionnisme  technologique » ou la « collapsologie ».

 

>>> Pour tout savoir sur la programmation, consultez la page dédiée à l’évènement :

#FDS 2022

 

Autour de « Changement climatique, atténuation et adaptation», chercheurs et citoyens sont invités à réfléchir sur notre impact environnemental mais aussi sur les solutions, l’inégalité écologique ou encore le récit que l’on peut faire de ce phénomène grandissant. Au delà des considérations énergétiques, il est temps d’aborder le changement climatique dans toutes ses dimensions sociales, politiques ou même historiques.

Toutes les animations sont dédiées à la découverte des sciences et totalement gratuites.

Tentez l’expérience !

Dans la métropole lyonnaise et le département du Rhône, cet évènement est coordonné par Pop’Sciences – Université de Lyon avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon, de la ville de Villeurbanne, et le soutien de l’État et de l’Académie de Lyon.

Biennale des langues | 1re édition

BBiennale des langues | 1re édition

La Biennale des langues : délier les langues pour relier les langues du monde

La Biennale des langues est une manifestation de rencontres et de sensibilisation à la diversité, qui permet de valoriser la richesse culturelle et linguistique qui nous entoure, émanant de tous les pays. Elle repose sur l’idée que l’on peut s’amuser avec les mots et amener chacun et chacune à réfléchir à son rapport aux langues. Pour ces raisons, la manifestation propose une programmation variée où toutes et tous peuvent se retrouver, que ce soit par l’expérience personnelle, professionnelle, par curiosité, ou même, par hasard.

Il s’agit d’un événement inédit qui repose sur une approche ludique, pluridisciplinaire et populaire des langues, afin de permettre à l’ensemble de nos concitoyens d’appréhender la richesse et la complexité de la diversité culturelle et linguistique. Au-delà du prisme scientifique des langues et du langage, la Biennale des langues s’appuie sur des approches culturelles, politiques, philosophiques, économiques, sociologiques, ludiques et artistiques pour refléter la pluralité des questionnements portant sur les langues. Ces problématiques sont portées par des chercheurs, des écrivains, des artistes, des chefs d’entreprise, des professionnels de santé, des travailleurs sociaux et par tous les citoyens, qui sont invités à investir ces thèmes. Plurilinguisme, accents, langage animal, francophonie ou encore féminisation du langage sont autant de thématiques qui sont présentées et questionnées à la Biennale des langues.

La manifestation investira la cour du Centre Berthelot, Lyon 7e, et, sur le principe d’une Exposition universelle, sera composée de plusieurs pavillons avec des approches diverses sur les langues : « langues et société », « langues et expressions », « langues en questions », « langues et jeux ». Il y aura un pavillon « librairie-documentation » où auront lieu des séances de dédicaces et où le public pourra acheter des ouvrages-ressources sur les langues ou bien récupérer de la documentation en libre-service. Également installé au centre de la cour, un pavillon central accueillera un studio de télévision retransmettant en direct dans le monde entier des rencontres et des tables rondes animées sur les questions linguistiques.
Conjointement aux pavillons, plusieurs partenariats établis permettront d’investir différents espaces et d’offrir une programmation variée et riche au grand public :

  • la Maison des sciences de l’Homme (MSH) permettra l’installation d’ateliers dans des salles des bâtiments encerclant la cour du Centre Berthelot ;
  • l’Institut d’études politiques (IEP) mettra à disposition un amphithéâtre afin d’organiser des tables rondes et conférences entre des experts et le public ;
  • le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) ouvrira ses portes à plusieurs visites dans la journée ;
  • le cinéma Le Comoedia projettera des courts et longs métrages sur les langues ;
  • le Rectorat de l’Académie de Lyon ouvrira les portes de sa cour pour accueillir expositions et expressions artistiques diverses autour des langues ainsi que les participations au
    concours de la Biennale des langues.
  • Pour permettre au public de trouver son chemin, un pavillon d’accueil sera installé à l’entrée de la cour du Centre Berthelot et dans la cour du Rectorat de l’Académie de Lyon.

Pour en savoir plus :

Biennale des langues

Rencontres Montagnes & Sciences

RRencontres Montagnes & Sciences

Après une édition 100% en ligne, le festival du film d’aventures scientifiques est heureux de revenir en salle ! Après Grenoble, Valence, Chambéry ou encore Clermont-Ferrand, la tournée régionale de Montagnes & Sciences continue, pour proposer au public lyonnais un rendez-vous unique combinant défi scientifique et aventure en montagne.

Les Rencontres Montagnes & Sciences, c’est le festival de films d’aventures scientifiques en montagne qui vous offre une bouffée d’air frais. Au programme : une sélection de films d’aventures scientifiques, choisis pour leur qualité visuelle, scientifique et récréative. La projection sera suivie par des temps d’échanges avec des scientifiques locaux, des réalisateurs ou des spécialistes de certaines thématiques.

En savoir plus

Médiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

MMédiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

La Maison des Mathématiques et de l’Informatique fourmille d’idées pour la saison 2022-2023 ! Et si vous participiez à l’aventure ?

Chaque année, la MMI recherche de nouveaux partenaires pour participer à sa programmation. Animateurs, associatifs et institutions dans le secteur de la médiation scientifique, vous aussi vous voulez partager votre passion pour la science ? Répondez à notre appel à projets !

A propos de nous :

La Maison des Mathématiques et de l’Informatique (MMI) est un espace situé sur la place de l’Ecole (sur le site de l’ENS) à côté de la Halle Tony Garnier. Elle se compose de bureaux, d’une salle de conférence de 40 places, d’un espace d’exposition ou d’atelier de 100 m2, et d’un espace de stockage.

Elle se destine à accueillir des manifestations promouvant les mathématiques et l’informatique, à destination des enfants, des élèves et du grand public, sur les temps scolaire et périscolaire. La MMI est une structure du Laboratoire d’excellence (Labex) MiLyon de l’université de Lyon.

A propos de vous :

Sont éligibles les associations, instituts de recherche ou de formation ou intervenants de l’animation qui proposeront des activités se déroulant au sein de la MMI et concernant :

  • La diffusion des mathématiques et de l’informatique ou des disciplines qui lui sont connexes (astronomie, robotique, etc.)
  • La formation à la diffusion et à la popularisation des mathématiques et des sciences informatiques.
  • Selon le type, les activités proposées pourront être : soit gratuites, soit payantes, avec un montant en accord avec la politique tarifaire de la MMI.

Elles peuvent concerner le public scolarisé, les étudiants, les enseignants ou le grand public.

Rejoignez-nous pour la saison 2022-2023 ! 

Pour en savoir plus :

Consulter l’appel à projets

 

 

Sous l’emprise des émotions | Pop’Sciences Mag#10

SSous l’emprise des émotions | Pop’Sciences Mag#10

Nouvelle édition !

Mars 2020, les exemplaires de la 1re édition de ce magazine sont encore chauds de leur sortie de presses quand le couperet du confinement sanitaire tombe. Malgré tout, vous avez été des milliers, depuis, à le lire en ligne sur le portail Pop’Sciences ! Preuve que la mécanique des émotions n’est jamais aussi importante à décrypter qu’en période de doute et d’isolement.

Rappelons que plus l’enjeu d’une situation est important, plus les émotions sont impliquées dans nos choix et nous poussent à l’action. Elles motivent nos conduites, de la plus commune, comme le choix d’un parfum en boutique ou d’une musique à écouter, à la plus engageante, comme la décision d’une rupture amoureuse ou la sélection d’un bulletin de vote au moment d’une élection cruciale. On comprend alors que susciter et provoquer des émotions est un enjeu décisif pour plaire, attirer l’attention ou faire consommer.

Ainsi, les institutions publiques, face à ce qui est identifié comme une menace pour la santé ou la sécurité (tabac, infractions routières, pandémie…), convoquent des images chocs ou des messages graves et alarmants afin d’intercéder avec l’émotion de peur des citoyens et leur faire adopter de nouveaux comportements. Le secteur marchand n’est pas non plus en reste pour faire appel à certains ressorts émotionnels et associer un acte de consommation à une sensation de plaisir. Dans certains cas, cette « persuasion » par les émotions peut engendrer des effets dommageables et entraîner des effets contraires à ceux pressentis. Rien d’étonnant, donc, à voir se développer des dérèglements du comportement associés à la recherche irréfrénable d’émotions positives à travers les jeux d’argent, les achats compulsifs, le sport intensif ou la dépendance aux réseaux sociaux, pouvant parfois s’intensifier au point de basculer dans l’addiction.

La gouvernance par les émotions

Ce magazine, augmenté de deux nouvelles enquêtes, met en lumière des travaux de recherche qui décodent l’importance des émotions sur les choix que nous faisons, leur lien avec des processus d’addiction, leur exploitation à des fins communicationnelles, leur importance dans le milieu du travail, ou encore la façon dont elles sont influencées par les odeurs ou la musique. Dans le cadre de la Semaine du Cerveau 2022, dont le thème retenu est « Vos sens en question », nous vous proposons cette réédition spéciale pour décrypter la mécanique de nos émotions et de celles que nous partageons avec les autres. Les chercheurs du territoire lyonnais que nous avons rencontrés nous éclairent sur ce qui se passe dans nos cerveaux lorsque l’émoi l’émoi l’emporte.

L’équipe Pop’Sciences et le comité de pilotage de la Semaine du Cerveau 2022 – Lyon

Comité de pilotage Semaine du cerveau 2022 : CNRS Délégation Rhône Auvergne, CRNL, Université Claude Bernard Lyon 1, Fondation Neurodis, Inserm, LabEx ASLAN

>> Découvrir le magazine en ligne :

Pop’Sciences Mag#10

Couverture du magazine Pop'Sciences représentant le tableau Le cri - Edvard Munch

Le cri – Edvard Munch

Ma thèse en 180 secondes – Édition 2023

MMa thèse en 180 secondes – Édition 2023

Ma thèse en 180 secondes est de retour en France pour sa dixième édition !

Ma Thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury composé de chercheurs, journalistes, représentants de la CPU et du CNRS, et un auditoire profane et diversifié, leur sujet de recherche en termes simples. Chaque doctorant doit exposer, en 3 minutes, de manière claire, concise et néanmoins convaincante, son projet de recherche.

Rendez-vous le 21 mars pour la finale locale « Université de Lyon » ! Au total, 3 prix du Jury et 1 prix du public seront décernés.

 

Concours international francophone lancé au Québec, Ma Thèse en 180 secondes est de retour en France pour sa septième édition. Inspiré de Three Minute Thesis (3MT®), il est porté, en France, par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, et est décliné en local par les regroupements universitaires volontaires.

 

Doctorants et jeunes docteurs, vous avez jusqu’au 21 février pour vous inscrire :

Candidater à MT180 2022

 

CC’était en 2021

>> Voir les vidéos des finalistes et des candidats