Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Épidémies, prendre soin du vivant

ÉÉpidémies, prendre soin du vivant

Alors que nous venons de traverser collectivement la pandémie de la COVID-19, quelle mémoire conservons-nous des épidémies du passé et comment nous préparer à celles à venir ? Depuis des millénaires, les épidémies touchent les sociétés humaines mais aussi les autres espèces animales, sur tous les continents. En s’appuyant sur des collections de médecine, d’ethnographie, des spécimens d’histoire naturelle ou encore des œuvres contemporaines, l’exposition nous invite à envisager les épidémies comme un phénomène non seulement biologique mais également social, dans un monde où santé humaine, santé animale et santé environnementale sont liées.

Une exposition du musée des Confluences d’après un concept original du National Museum of Natural History, Smithsonian Institution de Washington

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Grand Nord scandinave : les Samis, dernier peuple autochtone d’Europe

GGrand Nord scandinave : les Samis, dernier peuple autochtone d’Europe

Depuis une vingtaine d’années, le peuple Sami s’est levé pour reconquérir son identité culturelle, artistique et linguistique mise à mal par plusieurs siècles de colonisation et d’assimilation. Réparti sur un vaste territoire (le Sápmi) regroupant les régions septentrionales de Suède, Norvège, Finlande et de Sibérie, il lutte pour une reconnaissance politique et fait face aux menaces du réchauffement climatique, des expropriations, des destructions de la toundra et de l’exploitation industrielle des ressources naturelles.

Au programme :

  • Le 22 mars à 20h, concerts « Voix de l’Arctique et chants chamaniques »
  • Le 23 mars à 14h30, table ronde autour du thème: « Arctique : réchauffement climatique, enjeux géopolitiques et voix autochtones »
  • Le 23 mars à 16h30, projection du film Sami, une jeunesse en Laponie de Amanda Kernell (VOSTFR)

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Journée thématique : Épidémies, décrypter pour avancer

JJournée thématique : Épidémies, décrypter pour avancer

Si elles accompagnent les espèces animales depuis toujours, les récentes épidémies et notamment celle de coronavirus SRAS-CoV-2 ont replacé les maladies et les virus au cœur de notre société. Une journée pour parler sereinement des épidémies d’hier, d’aujourd’hui… et de demain.

En écho à l’exposition Épidémies, prendre soin du vivant

Au programme le 25 mai :

  • à 14h, atelier « Viral » en réalité virtuelle
  • à 15h, projection de Pandémies de Sophie Bensadoun
  • à 16h, table ronde autour de la question : « Comment les épidémies transforment nos sociétés ? »

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Festival Identités Croisées #2

FFestival Identités Croisées #2

Après une première édition en septembre 2022, voici la seconde édition du festival Identités Croisées. Faisant se rencontrer éducation populaire et recherche universitaire sur les migrations, le festival propose une programmation mêlant conférences, soirées culturelles, expositions interactives pour déconstruire les préjugés sur les migrations, visant à changer les regards.

En partenariat avec : l’association e-graine Auvergne Rhône Alpes, cet événement bénéficie du soutien du Service général des Relations Internationales.

>> Au programme :

  • Des expositions : du mardi 6 au samedi 17 février | Profitez de visites guidées par l’équipe e-graine.
  • Des conférences : mardi 13 et Jeudi 15 février.
  • Des soirées culturelles, projection-débat, table ronde : mercredis 7 et 14 février.

>> Pour plus d’information rendez-vous sur le site :

Université Jean Moulin Lyon 3

Juger un chef d’état pour des crimes internationaux, est-ce possible ?

JJuger un chef d’état pour des crimes internationaux, est-ce possible ?

Traditionnellement, le droit constitutionnel et le droit international protègent les chefs d’état de toutes poursuites pénales. Pourtant, deux mandats d’arrêt ont récemment été délivrés contre Bachar al-Assad et Vladimir Poutine. Ces poursuites déboucheront-elles sur un jugement ? A quelles conditions ?

Les Bibliothèques universitaires de l’Université Jean Moulin Lyon 3 vous invitent pour une conférence sur la justice pour les chefs d’état.

Intervenante : Mathilde Philip-Gay, professeure de droit public à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et spécialiste de la responsabilité pénale des chefs d’état, nous présentera ses travaux sur le sujet.

Pour en savoir plus :

Université Lyon 3

Infox et racisme

IInfox et racisme

Rencontre organisée le 24 mars 2023 dans le cadre de la Semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, à l’Enssib. 

Quels sont les mécanismes qui articulent infox et racisme ? Cette discussion entre un chercheur et un professeur en histoire contemporaine, et une personnalité engagée dans la vie politique, replace dans un contexte historique les « infox » et fausses nouvelles, souvent sciemment diffusées, et montre la place du discours scientifique au sein de la cité et de la citoyenneté.

Intervenants :

  • Stéphane Frioux, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Lumière Lyon 2, membre du LARHRA (UMR CNRS 5190) et président du Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale (RUCHE). Ses recherches se situent à l’interface de l’histoire de la santé, de l’histoire urbaine et de l’histoire environnementale. Adjoint en charge de la culture, des universités et de la vie étudiante à la mairie de Villeurbanne ;
  • Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre, elle a pris la tête depuis le 2 juillet 2022 de l’association France Terre d’Asile ; directrice de l’ONG ONE-France, conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Nicolas Beaupré, professeur des universités en histoire contemporaine à l’Enssib, modérateur de la discussion.

>> Regardez la vidéo :

>> Pour plus d’information rendez-vous sur le site :

INSSB

 

Réapprendre le commun à l’épreuve de la vulnérabilité. La crise un levier d’espérance ?

RRéapprendre le commun à l’épreuve de la vulnérabilité. La crise un levier d’espérance ?

Face à la vulnérabilisation croissante de nos sociétés et institutions, 23 scientifiques (philosophe, neurologue, juriste, médecin, théologien, architecte, psychologue…) sont appelés à réfléchir sur les défis à venir du vivre-ensemble : transition écologique, refondation de la démocratie, reconstruction du lien social, du système éducatif au monde du travail.

Si les termes « vulnérabilité » et « vulnérable(s) », depuis leur usage en Sciences Humaines et Sociales dès la fin du 20e siècle, ont été souvent utilisés pour désigner des catégories déterminées de personnes et de groupes, ou des conditions spécifiques (âges de la vie, statut social, marginalisation économique…) les derniers évènements nous obligent à reconnaître la vulnérabilisation systémique de nos sociétés dans leur complexité grandissante : de la crise environnementale à la fragilisation des démocraties ; de la radicalisation des conflits (politiques, sociaux, religieux…) à la montée des inégalités dans et entre les pays.

L’originalité du projet porté par la Chaire est d’explorer et de mettre à l’épreuve de la société ce concept à la fois plus large et plus radical de vulnérabilité. Le premier colloque, « Vulnérabilité(s). Du cadre théorique aux enjeux pratiques », a permis d’évaluer la pertinence scientifique du concept à la croisée des champs disciplinaires et d’en mesurer les enjeux sociaux, le caractère éminemment opératoire.

Ce deuxième colloque de la Chaire Vulnérabilités entend réfléchir, toujours par une approche pluridisciplinaire, aux crises qui frappent nos systèmes de vie en commun et qui sont autant de manifestations d’une vulnérabilité partagée, ce qui met en relief un long et profond « déclin de l’institution » (Cf. F. Dubet, 2010) ; ce qui nous met face à une éclipse de l’institutio s’exprimant dans plusieurs « endroits » du vivre-ensemble : l’État, l’éducation, la santé, l’environnement, la famille, l’économie, le travail…

AAu programme :

  • Mercredi 25 octobre – 18h – 19h30 / Conférence inauguraleCarla Canullo, professeure de philosophie à l’université de Macerata (Italie), invitée du Collegium de Lyon, proposera une réflexion autour de La blessure qui sauve : la vulnérabilité entre crise et effondrement.

 

  • Jeudi 26 octobre – 9h – 17h45

9h – 12h20 : Comprendre la crise – où l’on parlera d’expérience historique de la crise, où l’on débattra de droit et de bioéthique, où l’on pensera les vulnérabilités systémiques en santé à l’heure de la médecine personnalisée, de la puissance spirituelle de la non puissance, des enjeux de la vulnérabilité au travail…

14h00 – 17h45 : Réapprendre à vivre ensemble – où l’on parlera de l’impact des crises sur le système d’éducation, où l’on dialoguera entre psychologie et sociologie pour partager les tendances et décrypter les représentations sociales de la vulnérabilité chez quelques travailleurs du social, où l’on explorera les régimes de  l’hospitalité, où l’on se se demandera comment la pratiquer…

>> Retrouver le programme détaillé et le formulaire d’inscription sur :

UCLY – Chaire Vulnérabilités

 

Bobines de Sciences : Manuel de Libération

BBobines de Sciences : Manuel de Libération

Une salle de cinéma comme une des fenêtres possibles sur le monde, l’outil scientifique comme une des manières de mieux le comprendre… Bobines de Sciences est un ciné-club du samedi matin où l’on se rencontre pour voir un film ensemble, avant d’en discuter (souvent avec un•e invité•e ).

Les « sciences » sont ici comprises au sens large : des sciences exactes (dont les mathématiques) aux sciences humaines et sociales, toutes importantes pour comprendre les crises actuelles. Ce ciné-club ne sera pas toujours 100% mathématique… mais il est animé par une mathématicienne. Aussi scénariste des films de sciences, Olga Paris-Romaskevich anime ce ciné-club depuis 2018.

 

Manuel de Libération

En Sibérie, Yulia et Katia ont été transférées de l’orphelinat à l’internat neuropsychiatrique et ont été privées de tous leurs droits de citoyennes : pas de liberté, pas de travail, pas de famille. Ensemble, elles entament un combat pour que l’Etat leur restitue leurs droits et rende possible leur émancipation. Entre espoirs et déceptions, Manuel de libération est le récit de ce chemin vers la liberté.

En savoir plus :

 bobines de sciences

 

Imaginer l’après | Vulnérabilité environnementale et décision publique en contexte post-catastrophe

IImaginer l’après | Vulnérabilité environnementale et décision publique en contexte post-catastrophe

Un ouvrage collectif consacré aux reconstructions post-catastrophe.

À partir d’approches pluridisciplinaires, ce livre contribue à imaginer des politiques publiques plus inclusives vis-à-vis des menaces pesant sur les populations et leurs lieux de vie. A travers quatre territoires impactés par des catastrophes (Haïti, Maldives, Tchernobyl, Fukushima), des événements sont analysés et débattus pour imaginer un après, par-delà les fantasmes de la collapsologie et en interrogeant les perspectives les plus sombres sur l’avenir de notre planète : une chance donnée à l’émergence des “possibles”, sinon à l’utopie sans laquelle aucun projet de société n’est appelé à réussir.

Issu d’un séminaire de recherche organisé par l’Ecole urbaine de Lyon, le centre IRIDES de l’Université Tohuku Sendaï et le Centre de recherche sur le futur des villes (Université d’Ottawa).

Sous la direction de Pierre Gras (journaliste, écrivain, consultant spécialisé dans les questions urbaines, enseignant à l’ENSAL), Michel Lussault (géographe, professeur à l’École normale supérieure de Lyon) et Vincent Mirza (directeur du Centre de recherche sur le futur des villes Université d’Ottawa et de la Chaire conjointe de recherche Université d’Ottawa – Université de Lyon sur l’urbain anthropocène).

Une coédition Cité anthropocène et Éditions deux–cent–cinq, dans la collection “À partir de l’Anthropocène”.

>> Pour plus d’information, rendez-vous sur le site :

édition 205

Contagion

CContagion

Stéphane est professeur d’histoire et « il sait ».

On assiste à la remise en question d’un homme qui croyait savoir et qui, dans le contexte de l’actualité des attentats et du terrorisme, et à travers trois rencontres, va voir s’ébranler ses convictions sur l’éducation, les médias, la culture, la radicalisation des jeunes…
On le suit là où il se débat pour essayer de comprendre la cacophonie ambiante. Comment y voir clair à travers toutes les images des médias, tous ces mots, toutes ces émotions ? Comment fuir ces sujets toxiques et s’extirper de ce climat de peur ? Un chemin à parcourir avec lui.

Distribution : Collectif Yggdrasil

Texte : François Bégaudeau
Mise en scène : Pierre-Hugo Proriol
Interprète : Arnaud Gagnoud, Franck Regnier et Pierre-Hugo Proriol
Lumières et scénographie : Jonathan Argémi
Régie : Charlie Henry
Création vidéo : Le Pixel Mort

>> Pour en savoir plus :

Théâtre Astrée