Toute l'équipe de POP'SCIENCES vous souhaite une belle année 2019 !...

A l’école de l’Anthropocène

AA l’école de l’Anthropocène

 » Que nous le voulions ou non, que nous le reconnaissions ou non, les sociétés humaines sont entrées dans une nouvelle époque : l’anthropocène. Et cela en raison même de l’impact de l’urbanisation des sociétés sur le système bio-physique planétaire.

Où cette évolution du changement global va-t-elle nous conduire ? Saurons-nous garantir une habitabilité pour tous de la seule terre dont nous disposons, car nous n’avons pas de planète de rechange ? Pouvons-nous inventer de nouvelles manières de composer, à toutes les échelles, un autre monde commun ?

L’École Urbaine de Lyon tente d’apporter des réponses à ces questions (et à quelques autres). Elle tente aussi de former à l’anthropocène une nouvelle génération de chercheurs, d’enseignants, de professionnels et de faire vivre les débats scientifiques, culturels et politiques, dans un lieu d’excellence, collectif, international, ouvert à toutes et à tous : Les halles du Faubourg

Avec ce premier rendez-vous de « À l’École de l’anthropocène », elle invite chacune et chacun à découvrir, réfléchir, échanger avec des scientifiques, des penseurs, des artistes, des associations, pour tenter de dessiner les pistes d’un futur possible, lors d’une semaine de partage, créative et festive. Nous aurons aussi le plaisir de clôturer l’événement avec la soirée « La Nuit des idées » du 31 janvier, coordonnée par l’Institut français, dont le thème est, cette année, « Face au présent ». Parce que nous y sommes déjà, « face au présent » de l’anthropocène relevons, ensemble, le défi !  »

Michel Lussault, géographe, directeur de l’Ecole Urbaine de Lyon

 

L’école urbaine de Lyon vous propose un grand événement pluridisciplinaire

Une semaine pour apprendre, débattre et construire des propositions avec des scientifiques, des penseurs, des artistes, des politiques, des associations…

Ils aborderont certains des thèmes suivants :

  • La justice (spatiale, alimentaire, environnementale, climatique)
  • Une soirée avant/après l’apocalypse
  • L’alimentation à l’heure de l’anthropocène (Brunch, ateliers…)
  • L’économie verte – Habiter la ville de demain – le Vivant et la biodiversité
  • Nuit des Idées 2019, le 31 janvier, sur la thématique « Face au présent ». En partenariat avec l’Institut Français.

 

Intervenants :

Gilles Bœuf, biologiste – Delphine Batho, femme politique – François Bon, écrivain – Dominique Bourg, philosophe (Suisse) – Dominic Boyer, anthropologue (USA) – Ian Brossat, homme politique – Fabienne Brugère, philosophe – Judit Carrera, directrice du Centre de Culture Contemporaine de Barcelone (Espagne) – Grégoire Damon, écrivain – Sophie Divry, écrivaine – Jean-Nicolas Fauchille, urbaniste – Marina Garcés, philosophe (Espagne) – Rémi Janin, paysagiste, agriculteur et enseignant – Cymene Howe, anthropologue (USA) – Bernard Kaufmann, biologiste – Stanislas Kraland, essayiste – Guillaume Le Blanc, philosophe – Hervé Le Treut, climatologue – Jacques Lévy, géographe – Enzo Lesourt, philosophe – Muriel Maillefert, géo-économiste – Virginie Maris, philosophe – Max Mollon, designer – Baptiste Morizot, philosophe – Gladeema Nasruddin, réalisateur (Soudan) – Emmanuelle Pagano, écrivaine – Mathieu Potte-Bonneville, philosophe – Michèle Sabban, femme politique – Lucile Schmid, femme politique…

 

Ecole urbaine de Lyon

Liberté d’expression et débat public

LLiberté d’expression et débat public

 Colloque international « Réglementer la liberté d’expression au nom du débat public »

 

 

Colloque international organisé

par l’Institut de Recherche Philosophiques de Lyon (IRPhiL)
avec le soutien du Centre Européen des Études Républicaines (CEDRE)
du programme Bourgeon Lyon 3 « Liberté d’expression et délibération démocratique »
du programme COMOD « La liberté d’expression : généalogies, modèles, institutions »

Page internet du colloque

 

Jeudi 29 Novembre 2018

11h00 Accueil

11h30-12h Introduction : la réglementation délibérative de la liberté d’expression

Présentation des programmes de recherche EgaLibEx (ANR, JCJC 2018) et « Liberté d’expression » (COMOD, 2018)

· Charles Girard, Université Jean Moulin Lyon 3 ; Christopher Hamel, Université de Rouen ; Clotilde Nouët, Université de Lyon ; Mathilde Unger, Université de Strasbourg

12h-13h30 Liberté d’expression et débat public : état des lieux juridique

Modératrice : Mathilde Philip-Gay, Université Jean Moulin Lyon 3

· Guy Haarscher, Université Libre de Bruxelles : « Réflexions sur la liberté d’expression, le blasphème et les propos racistes : la Cour suprême des Etats-Unis, modèle ou repoussoir pour l’Europe ? »

· Gwénaële Calvès, Université de Cergy-Pontoise : « Réglementer la liberté d’expression pour favoriser le débat public : un bref retour sur la théorie de l’effet dissuasif (chilling effet) ».

15h–16h30 Liberté d’expression et débat public : état des lieux philosophique

Modératrice : Isabelle Delpla, Université Jean Moulin Lyon 3

· Charles Girard, Université Jean Moulin Lyon 3 : « Liberté d’expression et délibération publique dans les théories de l’autogouvernement »

· Clotilde Nouët, Université de Lyon : « De la liberté de parole au droit à la politique dans les théories de l’espace public »

17h-18h30 Liberté d’expression et débat public : état des lieux historique

Modératrice : Clotilde Nouët, Université de Lyon

· Christopher Hamel, Université de Rouen : « “Nor is it to the common people less than a reproach” : les effets de la censure sur les gens du commun dans Areopagitica de Milton ».

· François Quastana, Université de Lille 2 : « De l’exaltation d’une liberté d’expression « indéfinie » à la difficulté de penser la répression légale de ses abus (1788-1793) »

 

Vendredi 30 Novembre

10h-12h15 : Réglementer au nom de l’égalité, réglementer au nom de la vérité

Modérateur : Stéphane Madelrieux, Université Jean Moulin Lyon 3

· Raphaëlle Théry, Université Paris 2 Assas : « Liberté d’expression et égalité d’expression : discours majoritaires et minoritaires ».

· Lia Epperson, American University / Collegium de Lyon : « Freedom of Expression in US Education : Speech, Equality, and Diversity on University Campuses »

· Thomas Hochmann, Université de Reims : « Fausses informations et liberté d’expression ».

14h-15h30 : La réglementation des médias numériques : objectifs et instruments

Modérateur : Christopher Hamel, Université de Rouen

· Romain Badouard, Université de Paris 2 Assas : « Gouvernance d’internet et liberté d’expression : les nouveaux chemins de la censure ».

· Tarlach McGonagle, Universiteit van Amsterdam : « Re-thinking freedom of expression and media pluralism in the digital age ».

16h00-17h30 : La réglementation de la liberté d’expression et la société civile

Modératrice : Mathilde Unger, Université de Strasbourg

· Félix Tréguer, ISCC-CNRS et Quadrature du Net, « Conjurer la féodalisation de l’espace public numérique »

· Pierre-Arnaud Perrouty, Ligue des droits de l’homme Belgique : « Liberté d’expression : l’enfer et les bonnes intentions »

17h30-18h00 : Discussion générale et conclusions

Modératrice : Mathilde Unger, Université de Strasbourg

 

Organisation :

Charles Girard, Université Jean Moulin Lyon 3 (charles.girard@univ-lyon3.fr)
Christopher Hamel, Université de Rouen (christopher.hamel@univ-rouen.fr)
Clotilde Nouët, Université de Lyon (clotilde.nouet@univ-lyon3.fr)
Mathilde Unger, Université de Strasbourg (m.unger@unistra.fr)

Contact :

charles.girard@univ-lyon3.fr; clotilde.nouet@univ-lyon3.fr

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Humanités, sources et langues de la Méditerranée

HHumanités, sources et langues de la Méditerranée

 

ÉTUDIER LES HUMANITÉS AUJOURD’HUI 

Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes

Le congrès GIS Humanités, Sources et Langues de l’Europe et de la Méditerranée  réunit des équipes de recherche qui, par-delà les cloisons disciplinaires et les domaines chrono-culturels, par-delà les discours scientifiques et les vocabulaires propres à chaque heuristique, cherchent à comprendre comment se sont construits et transmis les savoirs et les représentations des cultures de l’Europe et de la Méditerranée. 

Le congrès donnera lieu à près de 70 communications. Il sera l’occasion non seulement de faire connaître la richesse des travaux de ces équipes, leurs convergences et leurs synergies, mais aussi – et surtout – de mettre en lumière les enjeux actuels de la recherche auxquels elles sont confrontées, les méthodes nouvelles qu’elles mettent en œuvre, ainsi que la pertinence du dialogue pluridisciplinaire qu’elles portent.

 

  • Lundi 17 décembre – Université Lumière Lyon 2 : Les Humanités à l’heure de la pluridisciplinarité
  • Mardi 18 décembre – ENS de Lyon : Des sources aux corpus » et « Le rôle des langues et de leurs interactions dans la construction des cultures
  • Mercredi 19 décembre – Université Jean Moulin Lyon 3 (amphi Malraux) : Expertise, autorité et actualité des Humanité

 

Intensification des liens université et société civile

IIntensification des liens université et société civile

Séminaire Intensification du lien entre université et société civile : expériences, méthodes, questionnements

Les échanges entre le monde académique et la société civile se sont multipliés et amplifiés. Acteurs engagés dans le dialogue Université-citoyens, l’Université de Sherbrooke et l’Université de Lyon organisent un colloque de réflexion et d’échange de bonnes pratiques.

Il y a longtemps que les sciences sociales interrogent la distinction qui est faite entre le chercheur, producteur de savoir, et le citoyen, sujet de recherche. Cette interrogation a contribué à élargir le spectre des types de recherches qui sont pratiquées, et de plus en plus de chercheurs associent la société civile à leurs travaux. Désormais les savoirs émanant de la société civile (savoirs d’usage, savoirs expérimentaux) contribuent à la production de nouvelles connaissances universitaires.

L’objectif du séminaire est de créer un petit groupe de personnes intéressées par cette réflexion tout en partageant des expériences et des questionnements. La thématique sera abordée sous deux angles : celui de la recherche et celui de la formation des étudiants.

 

Boutique des sciences

 

Le moment 68 à Lyon en milieu scolaire, universitaire et éducatif : contestations, mutations, résistances, trajectoires

LLe moment 68 à Lyon en milieu scolaire, universitaire et éducatif : contestations, mutations, résistances, trajectoires

Centré sur Lyon et sa région ce colloque présente la particularité de s’intéresser à tous les degrés d’enseignement au « moment 68 » (Michelle Zancarini-Fournel), donc en amont et en aval des événements de Mai. La formation des militant.es, ainsi que le devenir enseignant des « soixante-huitard.es » seront donc également retracés dans ce colloque. Sans négliger les comparaisons, sera également étudiée l’application à Lyon de la loi Faure sur les universités.

Le colloque fait intervenir des chercheur.es, mais comprend aussi deux tables rondes réunissant des témoins et des acteur.trices. Par ailleurs, une exposition réalisée par les Archives départementales sera proposée à la visite pendant la durée du colloque.

En savoir plus

 

La démocratisation de la science – Questions épistémologiques et perspectives nouvelles

LLa démocratisation de la science – Questions épistémologiques et perspectives nouvelles

Colloque international

Colloque de clôture du projet DEMOCRASCI qui examine les fondements épistémologiques et les principes d’une démocratisation de la gouvernance de la science.

Le projet traite du problème de la gouvernance de la recherche scientifique dans nos sociétés démocratiques contemporaines, sous un angle philosophique. Qui doit décider, et comment, des grandes orientations et priorités de la science ?

En savoir plus

Démocratisation de la science - colloque international ouvert à tous

La technologie au service du corps

LLa technologie au service du corps

Cette journée s’inscrit dans le cycle national de séminaires transdisciplinaires « Corps et prothèses : vécus, usages, contextes ».

Le rapport entre corps et technologie, les thématiques de l’humain augmenté et du transhumanisme prennent depuis plusieurs années une place conséquente dans l’arène médiatique et dans les débats universitaires mais au travers d’une focalisation basée sur certaines représentations et perspectives souvent très éloignées des réalités de terrain. L’enjeu principal de ce séminaire est d’ouvrir des fenêtres de discussions sur les diverses expériences avec ces différentes technologies à partir de la notion de terrain, de vécus subjectifs et dans une approche transdisciplinaire aux croisements de la sociologie, l’anthropologie, la philosophie, l’éthique, l’ingénierie médicale, la médecine et les sciences de la santé.

Plus d’infos sur le site du Musée des Confluences

Alerte, Expertise et Démocratie

AAlerte, Expertise et Démocratie

Les scientifiques entre lanceurs d’alertes, lobbyistes et pouvoirs publics : bataille d’influences autour la santé ?

Le 28 novembre 2016, près de cent scientifiques signaient un texte dans Le Monde afin de dénoncer massivement le danger des perturbateurs endocriniens, la fabrication du doute par les industriels et la faible restriction les concernant qui est sur le point d’être signée à Bruxelles. La science, protectrice des populations et lanceur d’alertes fondées, se heurte au mur des lobbies industriels autour de la régulation voire de la suppression des perturbateurs endocriniens.
Qui sont les véritables acteurs ? Que se joue-t-il réellement entre eux ? Comment circule la parole entre ces acteurs en désaccord ? Comment poser l’autorité d’un argument scientifique, entre des intérêts et des valeurs ? De quelle façon se construisent les grilles d’interprétation collectives d’un problème public ?

Programme détaillé sur le site du musée des Confluences

Rencontres Sciences Société de l’Université de Lyon

RRencontres Sciences Société de l’Université de Lyon

La direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon organise, le 30 novembre 2017, une journée de rencontres pour permettre aux chercheurs de l’Université d’exposer les résultats de leurs recherches et stimuler leurs interactions avec le grand public.

Parce que les communautés de recherche intéressées par les relations entre sciences et société au sein de l’Université de Lyon ne se connaissent et n’interagissent pas suffisamment, des chercheurs et chercheuses ont pris l’initiative d’organiser des « Rencontres Sciences et société de l’Université de Lyon ».

Les rencontres sont centrées sur les relations entre sciences et société. Les travaux visés sont ceux qui portent sur les façons dont les savoirs scientifiques sont élaborés, circulent, sont mobilisés et critiqués en société. De nombreuses disciplines des sciences sociales contribuent à ces analyses, à partir d’outillages méthodologiques et conceptuels variés (sociologie, droit, science politique, histoire, géographie, économie, linguistique, etc.).

Programme complet Rencontres sciences_societe2017

Un événement organisé en partenariat avec le Centre Max Weber, la Rotonde des Mines de Saint-Étienne, le laboratoire Triangle et le CeRCriD (Centre de recherches critiques sur le droit).

Site de l’Universite de Lyon

Dévouement, dévotion, engagement : servir la cité

DDévouement, dévotion, engagement : servir la cité

Cet événement qui conjugue colloque universitaire, tables-rondes, forums publics, installation artistique entend apporter de nouveaux regards autour des formes d’engagement partisan, de mobilisation et d’action en sollicitant chercheurs/ses, associations, militant.es, étudiant.es et enseignant.es, artistes.

Comment penser, autrement que sur les modes symétriques de la déploration (« la fin des militants ») ou de l’enchantement, ces nouveaux engagements et ces nouvelles figures militantes ? Que nous disent ces changements des manières de faire cause et de ce qui fait qu’une cause environnementale, animaliste, humanitaire- prend ou ne prend pas ?

Plus d’informations sur le site de l’Université Lumière Lyon 2