UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

VILLES#2 | Portrait urbanistique et théâtral de Villeurbanne

VVILLES#2 | Portrait urbanistique et théâtral de Villeurbanne

La compagnie « Collectif X » pose ses valises à Villeurbanne. L’équipe de comédiens et d’urbaniste se donne un mois pour mener une grande enquête au plus près des villeurbannais. Pour établir avec eux un portrait théâtral de leur ville !

VILLES# est un processus participatif qui vise à (re)découvrir la ville, à cheval entre le théâtre et l’urbanisme. Cette nouvelle session donne l’occasion de découvrir de nouveaux espaces de vie, de nouvelles personnes, de nouvelles problématiques urbaines ; « et c’est déjà passionnant ! ».

Habitants, élus, travailleurs, étudiants, aménageurs, passants… Chacun d’entre-vous est invité à dresser le portrait polémique autant que fraternel de Villeurbanne ! Pour le réaliser, le Collectif X mobilise 4 protocoles d’enquête inspirés des méthodes des sciences humaines : la balade urbaine ; l’entretien ; le cœur (100 définitions scandées par une troupe d’habitants) ; la controverse (débat théâtral).

Début des festivités le jeudi 14 juin 2018 au Rize, pour une programmation qui naviguera ensuite entre les quartiers Grand-Clément, Monod, Baratin et Cusset.

  • 14 juin – 19h : Rize (23 rue Valentin Hauy)
  • 19 juin – 19h : Tours Baratin (29 rue Pierre Baratin)
  • 21 juin – 19h : LCR Monod (42 rue Frédéric et Irène Joliot Curie)
  • 23 juin – 16h30 : Centre social de Cusset (87-89 rue Pierre Voyant)
  • 29 juin à 19h et 30 juin à 16h aux Ateliers Frappaz (14 rue Docteur Frappaz)

Si vous souhaitez participer, rendez-vous chaque veille de spectacle à 18h.

 

Plus d’infos : collectifx.com

Les partenaires du projet : TNP Villeurbanne / Le Rize / CCO / Centre Social Cusset / Ville de Villeurbanne / DRAC

 

Réussir sa prise de fonction

RRéussir sa prise de fonction

Que faire quand on prend un nouveau poste ? Quelle attitude adopter ? Quels écueils éviter ? En combien de temps peut-on être opérationnel ?

Nous sommes tous un jour ou l’autre confrontés à une situation de changement professionnel, que ce soit dans le cadre d’une évolution prévue ou d’un repositionnement forcé.

L’objet de cette rencontre est de sensibiliser sur les différentes phases d’une prise de fonction pour favoriser une intégration réussie.

La conférence sera suivie d’une séquence de questions / réponses puis d’un cocktail pour échanger.

Intervenant : Arnaud Delphin, coach en évolution professionnelle.
Des DRH et entrepreneurs seront là pour répondre à vos questions.

En savoir plus : site de l’Association des centraliens de Lyon

 

 

Le Rhône, renaissance d’un fleuve

LLe Rhône, renaissance d’un fleuve

Venez assister à une projection d’un documentaire mettant en lumière la restauration du fleuve, à l’aune des récents travaux.

La projection, en lien avec le colloque IS Rivers, sera suivie d’un débat avec des gestionnaires et chercheurs impliqués dans ce projet de grande ampleur.

 

Pour plus d’information voir le siteL’Île du Beurre

http://www.cocottesminute.fr/_media/visuelfleuve.jpg?w=320

 

 

Les maladies invisibles : comment les diagnostiquer et les soigner ?

LLes maladies invisibles : comment les diagnostiquer et les soigner ?

La Bibliothèque de l’Université Claude Bernard Lyon 1 a le plaisir de vous convier à la conférence-débat, suivie d’une visite de l’exposition Regards d’artistes sur la fibromyalgie installée à la BU Santé Rockefeller du 15 mai au 15 juin.

Intervenants :

– Virginie Zakarian Clavé, atteinte de fibromyalgie, témoignera de son vécu,

– Le Docteur Grégoire Cozon expliquera ce que sont les maladies invisibles, comment les diagnostiquer et les traitements proposés aux malades,

– Le Professeur Luis Garcia-Larrea exposera les recherches réalisées pour démasquer et traiter le symptôme invisible.

La modération sera assurée par Nicolas Lechopier.

Virginie Zakarian Clavé et les artistes présenteront leur démarche pour rendre visible l’invisible de la maladie, ensuite une collation permettra de poursuivre les échanges en douceur…

Site de la BU Sciences Lyon 1

Les maladies invisibles - BU Sciences Lyon 1

Habiter la Ville, Habiter le Monde

HHabiter la Ville, Habiter le Monde

Le cycle 6 des Rencontres des Savoirs 2017 – 2018 s’est achevé le 3 avril dernier autour de « Le développement du numérique peut-il rendre la ville durable sociale et citoyenne ? », mais chercheurs et citoyens continuent de s’interroger ensembles sur cette thématique…

Les Rencontres Scientifiques Nationales de Bron (RSNB), projet participatif  par les différentes formes d’échanges entre les habitants et les chercheurs, débutent en mai toujours autour du débat  « Si on parlait de la ville, durable, sociale et citoyenne… ? »

Le mercredi 30 mai se dérouleront la restitution des ateliers citoyens menés tout au long de l’année avec les chercheurs et les enfants. Le  jeudi 31 mai aura lieu un grand débat en présence de deux invités de renom, Bernard Blanc et Olivier Frérot, une soirée participative à laquelle le public est invité à participer, à (s’)interroger, à livrer ses points de vue !

Un partenariat entre l’IFSTTAR et la Ville de Bron.

Soiré du 31 mai :

  • Intervenants : Olivier Frérot et Bernard Blanc
  • Soirée animée par : Valérie Disdier, directrice d’Archipel, Centre De Culture Urbaine.

En savoir plus

Rencontres nationales scientifiques de Bron

A quoi rêvent les intelligences artificielles ? | POP’SCIENCES FORUM

AA quoi rêvent les intelligences artificielles ? | POP’SCIENCES FORUM

L’I.A , c’est l’affaire de toutes et tous !

Le Forum Pop’Sciences propose d’ouvrir le débat, de découvrir, anticiper et réfléchir aux conséquences bénéfiques que le développement des intelligences ex-humano pourraient avoir sur notre santé, le traitement des données, nos démocraties, ou encore nos modèles socio-économiques. Bref sur notre quotidien, notre rapport au monde et aux autres.

Découvrez tout le programme sur :

POP’SCIENCES FORUM I.A.

Forum Pop'Sciences intelligences artificielles

Pint of Science Lyon 2018

PPint of Science Lyon 2018

Pint of scienceLe concept de Pint of Science est inventé en 2012 par les Dr Michael Motskin et Dr Praveen Paul, deux chercheurs londoniens : en ouvrant les portes de leur laboratoire au grand public, ils découvrent un public curieux et fasciné par les sciences… Rendez-vous est pris chaque année !

Cette année, Pint of Science se tiendra dans plus de 40 villes de France avec 300 évènements en tout…

 

 

 

 

Les sujets seront choisis dans les thèmes suivants :

  • Les merveilles de l’esprit (neurosciences, psychologie et psychiatrie)
  • Des atomes aux galaxies (chimie, physique et astrophysique)
  • Notre corps (sciences du vivant)
  • Planète  Terre (sciences de la terre, évolution et zoologie)
  • Star tech (technologie et ordinateurs)
  • De l’Homme aux civilisations (droit, histoire, politique)

Découvrez la programmation à Lyon :

Pint of Science Lyon

Projet MACsup : l’enseignement sup au MAC de lyon

PProjet MACsup : l’enseignement sup au MAC de lyon

Deuxième week-end de restitution MACsup au MAClyon !

Les 7 et 8 avril entrez dans les débats entre science et écologie, art et politique, avec des étudiants, des enseignants-chercheurs et l’artiste Thierry Boutonnier.
Après l‘Odyssée MACsup de Félix Lachaize, le deuxième groupe qui inclut des étudiants de l’ENS et Olivier Raymond, chercheur au RDP, présentera ses recherches.

Venez tisser les fils d’une installation, parler de vos accablements et planter des pieds de maïs devant le musée !

Voir la présentation du projet ici

Samedi :
14h-16h : écriture et tissage de l’installation
16h-18h : discussion

Dimanche :
14h-16h : écriture et tissage de l’installation
16h-18h : rituel de plantation du maïs

Depuis octobre 2017, des étudiants et enseignants-chercheurs de l’université Lyon 1, de l’ENS de Lyon et de l’école Centrale se sont lancés dans l’aventure macSUP. Deux groupes, menés par les artistes Félix Lachaize et Thierry Boutonnier, ont mis en commun les savoirs, les méthodes, les modes de pensée, propres à leur domaine d’activité pour proposer aux visiteurs du Musée d’art contemporain deux week-ends de restitution et d’expérimentations aux confins de l’art et la science.

Ce projet a reçu le soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes

 

L’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

LL’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

UUn programme pour petits et grands

Au programme de cette édition 2018 des Portes Ouvertes de l’Observatoire de Lyon, des contes, des ateliers (fouilles paléontologiques, formation des planètes, fusées à eau, …), des conférences, un café-débat, des observations du Soleil, un concert ou encore une pièce de théâtre scientifique. 

Temps fort du week-end : la soirée d’observation où tous les instruments d’observation, dont l’impressionnant télescope de 1 mètre de diamètre, seront pointés vers le ciel. La Lune, Jupiter, Vénus ou encore Saturne se sont donnés rendez-vous ce soir-là.

Le programme complet est à venir sur le site de l’Observatoire de Lyon.

De nombreux partenaires scientifiques et culturels participent à l’événement :

  • le Planétarium de Vaulx-en-Velin,
  • Météo France,
  • Planète Sciences Auvergne Rhône-Alpes,
  • les clubs d’astronomie de la Région (CALA, SAL, CAML),
  • le Labo Junior Géophysique de l’ENS Lyon
  • et la compagnie de théâtre les Non-Alignés.

LLe festival biannuel de l’observatoire de lyon

Tous les deux ans, l’Observatoire de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS/INSU, ENS Lyon) ouvre les portes de son site historique à Saint-Genis-Laval et propose de nombreuses activités scientifiques pour petits et grands. L’édition 2018, sur la thématique du Temps et de l’Évolution, se déroulera les 23 et 24 juin prochains. L’entrée est gratuite, sans inscription. Dès 3ans.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page dédiée sur le site de l’Observatoire de Lyon :

En savoir plus

 

Soutiens financiers

Le Labex LIO, l’Université Claude-Bernard Lyon 1, le CNRS/INSU, la ville de Saint-Genis-Laval, le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL), le Laboratoire de Géologie de Lyon (LGL-TPE).

La Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A) a également soutenu le projet d’une frise chronologique de l’Univers géante qui sera présentée pour la première fois lors des Portes Ouvertes 2018.

Repenser les situations morales

RRepenser les situations morales

Les situations dans lesquelles l’agent moral agit appellent-elles une seule réponse qui puisse se dire morale ? On part souvent de l’évidence, insuffisamment interrogée, qu’il y a dans chaque situation une réponse valide d’un point de vue éthique, qui serait la bonne réponse et qu’il s’agirait seulement de découvrir.

« C’est ce présupposé que je voudrais mettre à l’épreuve. Non seulement il peut se faire que nous n’ayons pas de réponse satisfaisante à apporter, le thème est bien connu,  mais il peut également se faire que nous disposions de plusieurs solutions concurrentes, discordantes et qui peuvent pourtant toutes prétendre avoir une valeur éthique. Dans ce cas-là, sommes-nous systématiquement face à un cas problématique ?

Si on prend au sérieux cette propriété des situations que je propose de mettre à jour, et qui serait donc de laisser émerger plusieurs solutions pratiques différentes, on est amené à repenser le concept de situation et à voir en lui un vague que je m’attacherai à envisager. Il ne s’agira  pas de l’éliminer mais de le mettre en évidence et de modifier la conception que nous nous faisons de l’articulation entre l’agir et le monde.

Je défendrai en effet la thèse que les situations dans lesquelles nous agissons sont fondamentalement des objets vagues, et qu’à ce titre, elles peuvent appeler des réponses différentes, et néanmoins toutes valables d’un point de vue éthique. Cette diversité des résolutions éthiques d’une même situation sera au centre de mon analyse, non pas comme conflit de devoirs, mais comme paradigme de la situation de l’agent dans le monde complexe auquel il doit répondre.

L’enjeu est ici, très généralement, de faire le lien entre l’éthique et la métaphysique, de montrer l’importance du concept d’objet vague en philosophe pratique, concept que j’emprunte à la métaphysique analytique, et d’interroger ce qui doit être l’objet de la philosophie pratique : doit-elle énoncer des normes et des valeurs ? Je montrerai à l’occasion de cette analyse qu’il est possible de ne pas la restreindre à une énonciation de solutions, toutes par essence contestables.  »

Propos de Isabelle Pariente-Butterlin, Professeure au Département de Philosophie de l’Université Aix-Marseille – Intervenante de la conférence

 

Site de la Société Rhodanienne de Philosophie