REGARDEZ LE TEASER POP'SCIENCES

Teaser Pop'Sciences

Écologie scientifique avec Daniel Bret

ÉÉcologie scientifique avec Daniel Bret

Cycle « Écologie scientifique » de 4 séances :

  • 1. Gaïa & Biosphère, La Terre et les êtres vivants forment un écosystème fragile / 4 décembre 2019
  • 2. Anthropocène, L’âge de l’homme et ses pulsions de mort se déchaînent… / 18 décembre 2019
  • 3. Le collapsus est-il évitable ? Le doute est permis ! / 19 février 2020
  • 4. Que faire ? Une double révolution, philosophique et politique…. / 18 mars 2020

 

Lieu : Archives municipales de Lyon – 1 Place des Archives 69002 Lyon

Horaire : 19h-21h

Intervenant : Daniel BRET, Ethologue et Psychologue clinicien

Entrée libre

 

En savoir plus

Libéralisme et autoritarisme

LLibéralisme et autoritarisme

Il s’agit d’explorer sous l’angle des normes sociales, politiques et juridiques, la manière dont la forme néolibérale de l’État se conjugue avec une dimension de plus en plus autoritaire des pratiques de police de la société.

La tension entre « sécurité » et « liberté » donne une place toujours plus grande aux exigences de contrôle. Il s’agira d’étudier quelques-uns des lieux où se manifeste avec évidence ce besoin croissant de contrôle source de nouvelles formes de violence d’État.

Cycle Libéralisme et autoritarisme de 3 séances :

  • 14 novembre 2019 | Libéralisme et autoritarisme : un compromis historique
  • 26 novembre 2019 | Sécurité et liberté : dérives sécuritaires de la politique de lutte contre le terrorisme
  • 17 décembre 2019 | Les violences ordinaires de l’État libéral : policières, administratives et symboliques

Intervenant : Claude Gautier, philosophe

En savoir plus

Murs et frontières dans le monde : enjeux de mémoire et d’actualité

MMurs et frontières dans le monde : enjeux de mémoire et d’actualité

Dans le cadre d’un cycle d’évènements scientifiques et culturels autour de la chute du Mur de Berlin, l’Université Lumière Lyon 2 organise une demi-journée de médiation scientifique sur l’histoire et l’actualité des frontières et des murs à travers le monde.

Cet évènement est l’occasion de présenter des pistes de compréhension sur ces notions au prisme de plusieurs disciplines – l’histoire, la géographie, l’anthropologie politique et la communication.

L’ensemble des interventions permettra de saisir la diversité des contextes économiques, politiques et/ou culturels qui préfigurent la construction de murs ou le durcissement des zones frontalières. L’enjeu est également de mettre l’accent sur les discours politiques et militants qui légitiment une séparation hermétique d’une population vis-à-vis d’une autre.

Programme

  • 13h30-14h | Accueil des intervenants et du public
  • 14h | Introduction

Guillaume Protière, Maître de conférence HDR en droit public, Université Lumière Lyon 2 (DCT) : La frontière. Variations sur une séparation.

  • 14h30-15h45 | Murs et frontières dans l’espace anglophone

14h30-14h50 : Damien Simoneau, Chercheur postdoctoral, Université Saint-Louis-Bruxelles (CRESPO) : Les mobilisations collectives pro-Mur en Arizona.

14h55-15h15 : Clémentine Leroy, Doctorante à l’Université Lumière Lyon 2 (ELICO) : Le Brexit et la redéfinition du territoire européen.

Discussion

  • 16h-16h45 | Les murs et les frontières au prisme de l’Antiquité : enjeux et représentations contemporaines

16h -16h20 : Fabien Bièvre-Perrin, Chercheur post-doctoral LabexMed, Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (MOM) et Gaëlle Perrot, Doctorante, Université Jean Moulin Lyon 3 (HiSoMA) : De Boudicca au Brexit : le Mur d’Hadrien et son imaginaire.

16h25 -16h45 : Vincent Chollier, ATER en égyptologie, Université Lumière Lyon 2 (HiSoMA) : Murs et frontières en Egypte ancienne.

  • 16h50-17h30 | Propos conclusifs et discussion 

Philippe Pelletier, Professeur de géographie, Université Lumière Lyon 2 (EVS) : Berlin for ever ? Les murs géopolitiques encore là.

 

Université Lumière Lyon 2

 

Formes urbaines et bactéries

FFormes urbaines et bactéries

Les Mercredis de l’Anthropocène, créés et mis en œuvre par l’Ecole urbaine de Lyon, aux Halles du Faubourg, invitent à mieux comprendre le monde urbain anthropocène. Chercheurs et spécialistes de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et mettent au jour des solutions.

 

Quels sont les liens entre les morphotypes urbains, industriels, péri-urbains et la persistance de certaines espèces bactériennes pathogènes ? Ou comment mieux comprendre l’écologie des bactéries pathogènes en ville, afin de définir des points-clés sur lesquels agir pour éviter la dissémination, l’exposition ou le développement de résistance par ces bactéries.

Intervenants :

  • Benoît Cournoyer est directeur de recherche au sein du Laboratoire Écologie Microbienne – Université Claude Bernard Lyon 1 / VetAgro Sup. Ses recherches portent sur l’écologie et l’évolution des bactéries pathogènes opportunistes de l’homme.
  • Laurent Moulin est directeur de recherche au Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains – École des Ponts Paris Tech / Université Paris-Est Créteil / AgroParis Tech. Ses recherches portent sur les risques sanitaires des eaux de consommation.

En savoir plus sur les Mercredis de l’Anthropocène – Saison 2 :

Mercredis de l’Anthropocène

 

UNE SECONDE VIE POUR LES OBJETS ET LES MATÉRIAUX USAGÉS

UUNE SECONDE VIE POUR LES OBJETS ET LES MATÉRIAUX USAGÉS

Les Mercredis de l’Anthropocène, créés et mis en oeuvre par l’Ecole urbaine de Lyon, aux Halles du Faubourg, invitent à mieux comprendre le monde urbain anthropocène. Chercheurs et spécialistes de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et mettent au jour des solutions.

Les crises économiques, les conséquences de la surexploitation des ressources naturelles, et l’émergence d’une conscience environnementale ont partout favorisé l’apparition de pratiques de récupération et de réutilisation d’objets et de matériaux usagés.
Intervenants :
– Joanne BOACHON, architecte, directrice-fondatrice de Minéka, matériaux de construction à (Ré)utiliser
– Nathalie ORTAR est directrice de recherche à l’École Nationale des Travaux Publics de l’État, ses recherches portent sur habiter et mobilité / l’énergie / recyclage et récupération.

Plus d’informations sur les Mercredis de l’Anthropocène – Saison 2

L’IMPACT DES RESSOURCES NATURELLES SUR LE DÉVELOPPEMENT

LL’IMPACT DES RESSOURCES NATURELLES SUR LE DÉVELOPPEMENT

Les Mercredis de l’Anthropocène, créés et mis en oeuvre par l’Ecole urbaine de Lyon, aux Halles du Faubourg, invitent à mieux comprendre le monde urbain anthropocène. Chercheurs et spécialistes de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et mettent au jour des solutions.

Les ressources naturelles sont, avec les populations et les territoires, l’un des trois enjeux principaux du pouvoir et constituent, à ce titre, une source importante de défis économiques. La relation entre ressources naturelles au sens large – biologiques, minérales et énergétiques, matières premières et produits agricoles – et développement, est un des grands paradoxes de la macro-économie du développement.
Intervenants :
– Jérémie CHOMETTE, directeur général de la Fondation Danièle Mitterrand – France Libertés. Avant cette fonction, il était chargé des programmes au Kurdistan ainsi que du partenariat entre la Fondation France Libertés et la Fédération d’éducation populaire Léo Lagrange.
– Mathieu COUTTENIER, économiste, actuellement en poste à l’École Normale Supérieure de Lyon, il est nominé parmi les meilleurs jeunes économistes 2019. Ses recherches se situent à l’intersection entre l’économie et les sciences politiques, et elles intègrent les questions culturelles, institutionnelles et géographiques. Il se concentre sur les questions microéconomiques, en particulier dans le domaine de l’économie politique appliquée.

Plus d’informations sur les Mercredis de l’Anthropocène – Saison 2

Pour une biodiversité cultivée

PPour une biodiversité cultivée

Les Mercredis de l’Anthropocène, créés et mis en oeuvre par l’Ecole urbaine de Lyon, aux Halles du Faubourg, invitent à mieux comprendre le monde urbain anthropocène. Chercheurs et spécialistes de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et mettent au jour des solutions.

Le plus grand conservatoire de semences du monde est russe, et c’est à Charly près de Lyon que s’ouvre en 2019 sa première antenne à l’étranger. Son enjeu est de développer la biodiversité cultivée, afin de repérer les plantes résistantes à la sécheresse et aux maladies.
Intervenants :
– Stéphane CROZAT, ethnobotaniste et historien d’art des jardins, directeur scientifique du Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA). Il est à l’origine d’une méthodologie unique et transversale appliquée à la connaissance, la protection et les valorisations de la biodiversité végétale domestique locale.
– Alain ALEXANIAN, chef lyonnais iconoclaste, qui depuis longtemps agit contre la malbouffe. Son credo : manger bio, consommer local sans forcément mettre la main au porte-monnaie. Il rédige en 2009 la charte de Développement Durable pour les cuisiniers avec le concours du WWF ; il publie en 2011 « L’art de bien manger bio : iFood » chez Utovie.

Plus d’information sur les Mercredis de l’Anthropocène – Saison 2

La maintenance prédictive, relancée par l’Internet des objets ?

LLa maintenance prédictive, relancée par l’Internet des objets ?

Aujourd’hui, des réseaux de réseaux permettent à l’utilisateur d’un matériel ou à un responsable d’une installation d’en connaître à tout moment l’état, rendant possibles la prise de décision et les interventions à distance pour corriger les anomalies, optimiser le fonctionnement et les performances.

Cette situation est rendue possible par les «objets connectés», entités physiques ou virtuelles capables de s’identifier sur de vastes systèmes de communication (réseaux sans fil, internet, etc.) au travers desquels ils peuvent transmettre des données en toute sécurité. Ces données peuvent alors être stockées et traitées pour établir des diagnostics, anticiper des dysfonctionnements, et proposer des solutions appropriées.

Qu’en est-il dans le domaine industriel ? Quelles sont les applications remarquables ?

General Electrique, fournisseur de produit et de solutions depuis 125 ans dans des domaines aussi variés que l’aviation, le médical, la production et le transport d’énergie, apportera une vision de l’état de l’art des solutions mises en œuvre avec un focus sur le matériel de commutation installé sur les réseaux électriques haute tension courant alternatif.

Jean-Luc Rayon présentera les développements de capteurs intelligents et de détection des pannes conçus par GE dans les différents domaines. La conférence permettra aussi à Réseau de Transport d’Electricité de présenter ses actions en matière de maintenance prédictive.

Frédéric Leroy interviendra en tant que représentant de la FEE (France Energie Eolienne). Cette intervention sera l’occasion de parler de l’éolien, une technique que le public connait peu : éolien dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, ses contraintes d’accès, les contraintes météo, les obligations vis-à-vis du réseau, le matériel, les progrès, les performances attendues, la surveillance, l’organisation, les outils, les incidents…et le retour d’expérience !

Cette conférence suit des conférences sur l’obsolescence programmée, sur l’internet des objets, sur le rôle des capteurs de données, etc. Le but est de présenter et d’expliquer les avancées pour la gestion des équipements, pour de meilleurs rendements et pour une meilleure sécurité.

Intervenants :

  • Jean-Luc Rayon, Digital products manager chez General Electric
  • Frédéric Leroy, Directeur technique de Néowind, entreprise spécialisée dans la maintenance des équipements éoliens.

En savoir plus :

Ingénieurs et scientifiques de France

La méditation pour soulager la douleur

LLa méditation pour soulager la douleur

La méditation suscite depuis de nombreuses années un fort engouement et a été progressivement intégrée dans le domaine de la santé. La valeur thérapeutique de la méditation est bien établie notamment dans la douleur chronique. Cependant, les mécanismes mentaux et neurophysiologiques commencent à peine à être explorés.

Antoine Lutz, chercheur en neuroscience et Titi Tran, enseignante en méditation, investissent depuis de nombreuses années le champ de la méditation pour comprendre et diffuser sa pratique au bénéfice des individus et de leur équilibre.

Intervenants :

  •  Antoine Lutz, directeur de recherche à l’Inserm à Lyon
  • Titi Tran, formatrice en méditation à Paris

 

En savoir plus

Les Journées de l’économie | JECO 2019

LLes Journées de l’économie | JECO 2019

Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers

Pendant trois jours participez aux conférences, débats, rencontres, consacrés à l’économie ! L’angle choisi pour l’édition 2019 des Jéco, Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers sera décliné en plus de 50 conférences.

Les conférences traiteront de sujets variés :

  • La transition c’est maintenant
  • Comprendre les populismes
  • L’économie et la violence
  • Les nouveaux fronts de la recherche économique
  • Comment la mondialisation déplace les inégalités ?
  • Le grand procès du libéralisme
  • Plus de femmes pour croître plus et mieux ?
  • Lutte contre la pauvreté : expériences de terrain
  • A-t-on vraiment progressé sur la régulation financière ?
  • ou encore Dialogue social : les clés de l’avenir et bien d’autres…

De nombreux intervenants prestigieux ont confirmé leur venue : Joseph E. Stiglitz, Dani Rodrik, Branko Milanovic, Michel Aglietta, Laurence Parisot, Elie Cohen, Alain Grandjean, Yann Algan, Xavier Ragot, Sylvie Goulard, François Villeroy de Galhau, Agnès Benassy-Quéré, Philippe Aghion, Patrick Artus, et bien d’autres…

Les inscriptions aux conférences sont ouvertes, n’hésitez pas à réserver vos places dès aujourd’hui en allant sur le site :

JECO

 

C’est quoi les Jéco ?