Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Questions éthiques soulevées par les sciences et technologies dans la société

QQuestions éthiques soulevées par les sciences et technologies dans la société

Les progrès des sciences et technologies impactent de plus en plus profondément nos vies, non seulement professionnelles mais aussi personnelles, et parfois même intimes, et nous avons souvent du mal à comprendre ce qui nous arrive et quelles sont les bonnes décisions à prendre, tant individuellement que collectivement.

Faut-il laisser les futurs parents choisir les caractéristiques génétiques de leur enfant ? Serait-ce une bonne idée de cloner mon chien ou mon chat ? Doit-on se résoudre à ce que les intelligences artificielles deviennent les médecins, juges et artistes de demain ? Est-il envisageable de déléguer le maintien de l’ordre ou la guerre à des robots ou des cyborgs ? Un algorithme me permettra-t-il de rencontrer enfin l’amour ? La compréhension des bases neuroscientifiques des croyances les remet-elle en cause ? Le nucléaire est-il une énergie verte ?

Des questions classiques de la bioéthique à des questions plus prospectives, c’est là un échantillon des thèmes que nous abordons dans les 6 modules du programme « Éthique – Sciences, Technologies, Société » proposé par le Centre Interdisciplinaire d’Éthique (CIE) de l’UCLy de novembre à juillet 2023 :

>> Les modules répartis sur 2 ans sont d’une durée de 30h chacun (sauf le n°4, 15h) et peuvent être suivis séparément, en présentiel ou en distanciel, synchrone ou asynchrone (les cours sont enregistrés et peuvent être visionnés pendant un an). Ils laissent une large place aux échanges entre les participants, lesquels sont issus d’horizons variés, y compris de l’étranger.

>> Si vous suivez l’ensemble des modules et effectuez les travaux demandés, vous pouvez obtenir en 2 ou 3 ans le Diplôme Universitaire d’Éthique – Sciences, Technologies, Société (DUESTS).

Pour en savoir plus :

DU Éthique – Sciences, technologies, société

Planète Alimentation, Environnement et Cancer

PPlanète Alimentation, Environnement et Cancer

Suite au succès de la soirée grand public « Alimentation et cancer » organisée par le Cancéropôle CLARA, le 31 mai dernier, nous vous invitons à retrouver dès aujourd’hui l’ensemble des contenus de cet évènement sur une « planète Alimentation, Environnement et cancer » !

Créez votre avatar et flânez sans limite, comme en présentiel dans cet évènement grand public en version numérique. Replays des conférences, stands des associations de patients, fondations & institutions, quizz, informations sur la prévention par l’alimentation, posters des jeunes chercheurs, illustrations et de nombreuses autres surprises seront à retrouver en ligne !

Comme en présentiel, vous aurez même la possibilité de poser vos questions, et échanger avec plus de 20 partenaires mobilisés pendant ce mois sur la plateforme.

Expérience virtuelle conseillée pour un usage sur ordinateur.

>> Connectez-vous à la plateforme :

Planète Alimentation, Environnement et Cancer

Cet accès est gratuit et disponible du 15 juin au 15 juillet 2022.

Vous n’avez pas tout compris sur cette planète virtuelle dédiée à la thématique Alimentation, Environnement et Cancer ?  Pas de panique, Amandine Scapotta Garcia vous explique tout en trois petites interviews et en direct depuis la planète !

  • Que retrouve-t-on sur cette planète Alimentation, Environnement et Cancer ?

👉 https://lnkd.in/eV_je_2X

 

Expériences du monde | MOOC

EExpériences du monde | MOOC

Etes-vous intéressé.e.s par les expériences du monde dans ses différentes dimensions et avez-vous envie d’explorer la notion d’expérience dans un cadre pluridisciplinaire ? Ce MOOC est pour vous !

Tout au long de notre vie, les expériences apportent une contribution décisive à la connaissance du monde et de soi. Autant de situations qui constituent les expériences du monde, qu’il faut réussir à apprivoiser, à intégrer à une vision du monde renouvelée.

Durant quatre semaines, une douzaine d’intervenants partageront leur point de vue dans leur domaine d’expertise respectif (médecine vétérinaire, sciences cognitives, danse, philosophie etc.) afin de mieux comprendre les différents enjeux et les nombreuses facettes de l’expérience.

Ce cours est co-produit par les établissements du Collège des Hautes Études Lyon Sciences, le CHEL[s], tous membres ou associés de l’Université de Lyon : le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, l’École Centrale de Lyon, l’École normale supérieure de Lyon, Mines de Saint-Étienne, Sciences Po Lyon, VetAgro Sup.

Pour en savoir plus :

Expériences du monde

Médiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

MMédiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

La Maison des Mathématiques et de l’Informatique fourmille d’idées pour la saison 2022-2023 ! Et si vous participiez à l’aventure ?

Chaque année, la MMI recherche de nouveaux partenaires pour participer à sa programmation. Animateurs, associatifs et institutions dans le secteur de la médiation scientifique, vous aussi vous voulez partager votre passion pour la science ? Répondez à notre appel à projets !

A propos de nous :

La Maison des Mathématiques et de l’Informatique (MMI) est un espace situé sur la place de l’Ecole (sur le site de l’ENS) à côté de la Halle Tony Garnier. Elle se compose de bureaux, d’une salle de conférence de 40 places, d’un espace d’exposition ou d’atelier de 100 m2, et d’un espace de stockage.

Elle se destine à accueillir des manifestations promouvant les mathématiques et l’informatique, à destination des enfants, des élèves et du grand public, sur les temps scolaire et périscolaire. La MMI est une structure du Laboratoire d’excellence (Labex) MiLyon de l’université de Lyon.

A propos de vous :

Sont éligibles les associations, instituts de recherche ou de formation ou intervenants de l’animation qui proposeront des activités se déroulant au sein de la MMI et concernant :

  • La diffusion des mathématiques et de l’informatique ou des disciplines qui lui sont connexes (astronomie, robotique, etc.)
  • La formation à la diffusion et à la popularisation des mathématiques et des sciences informatiques.
  • Selon le type, les activités proposées pourront être : soit gratuites, soit payantes, avec un montant en accord avec la politique tarifaire de la MMI.

Elles peuvent concerner le public scolarisé, les étudiants, les enseignants ou le grand public.

Rejoignez-nous pour la saison 2022-2023 ! 

Pour en savoir plus :

Consulter l’appel à projets

 

 

Médiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

MMédiation en sciences informatiques et mathématiques | Appel à projets

La Fondation Blaise Pascal – FBP a pour vocation de structurer, promouvoir, soutenir, développer et pérenniser l’ensemble des actions de diffusion scientifique en mathématiques et/ou en informatique à destination de toute personne en France.

La FBP poursuit quatre objectifs majeurs :

  1. atténuer les disparités sociales et géographiques ;
  2. lutter contre les préjugés et les stéréotypes sociaux et de genre qui empêchent certains jeunes de se
    lancer dans des études en informatique et en mathématiques ;
  3. améliorer la perception générale des sciences formelles, notamment auprès des jeunes scolarisés, en
    améliorant la compréhension de leur impact, de leur utilité et de leur vitalité ;
  4. augmenter globalement le flux d’étudiants effectuant des études longues dans un domaine scientifique.

L’appel à projets de l’hiver 2020-2021 de la fondation Blaise Pascal (FBP), sous égide de la fondation pour l’Université de Lyon, est ouvert.

Pour cet appel, le conseil scientifique de la FBP portera une attention particulière (mais non exclusive) à trois types d’actions :

  •  les actions de médiation en science informatique sous tous ses aspects et non spécifiquement ciblées
    sur la programmation informatique. Ces actions pourront, par exemple, porter sur l’intelligence
    artificielle, la cybersécurité, les réseaux, la science des données, etc. ;
  • les actions en mathématiques et informatique en direction des femmes ;
  • les actions en mathématiques et informatique en direction de publics habituellement éloignés
    (géographiquement ou socialement) des actions de médiation scientifique.

Éligibilité

  • Porteurs éligibles | Est éligible pour porter des projets toute structure de droit privé ou public. La structure juridique proposant un projet doit être clairement identifiée dans le texte du projet.
  • Actions éligibles | Sont éligibles toutes les actions de médiation, diffusion, popularisation ou vulgarisation des mathématiques et/ou de l’informatique, menées sur le territoire national français. Ne sont donc pas prioritaires les actions qui concernent uniquement les pratiques pédagogiques dans le cadre purement scolaire. Les actions de formation professionnelle ne sont pas éligibles.
  • Dépenses éligibles | Seules les dépenses effectuées entre le 1er février 2021 et le 1er mars 2022 seront éligibles (des dépenses hors délai pourront être envisagées sous réserve d’accord préalable de la FBP). La demande de subvention devra se situer entre 1 000 et 10 000 €.
  • Versement de la subvention | La subvention sera versée directement à la structure porteuse du projet. Les subventions de la fondation seront versées sous forme de prestations de service, ou via une convention de reversement. Par ailleurs, le logo de la fondation Blaise Pascal devra être mentionné dans toute communication ayant trait au projet soutenu et sur tous les supports utilisés.

Date de clôture de l’appel à projet :lundi 7 décembre 2020 à minuit

En savoir plus :

Fondation Blaise Pascal

Pop’Sciences : votre avis nous intéresse !

PPop’Sciences : votre avis nous intéresse !

A l’attention des visiteurs et des abonnés à Pop’Sciences

Dans un souci d’amélioration du site Pop’Sciences et pour être au plus près de vos attentes, nous vous invitons à répondre au questionnaire en lien ci-dessous.

Le questionnaire est parfaitement anonyme et ne vous prendra pas plus de 5 minutes.

Toute l’équipe Pop’Sciences vous remercie par avance pour votre participation !

Répondre au questionnaire

 

 

Mobilité quotidienne dans la Métropole de Lyon et le Rhône | Participez à l’enquête en ligne

MMobilité quotidienne dans la Métropole de Lyon et le Rhône | Participez à l’enquête en ligne

Si vous habitez en métropole lyonnaise et dans le département du Rhône, cette enquête vous concerne.

La crise sanitaire que nous vivons transforme nos pratiques de mobilité, comme nous pouvons tous le constater. Cette crise aura de multiples conséquences sur nos vies : nouvelles formes d’organisation qui se développent autour des « télé-activités » (travail, achats, loisirs, enseignement), nouvelles contraintes économiques et sociales, changements dans les attitudes vis-à-vis des modes de transports et dans la façon dont nous envisageons nos déplacements…

C’est dans ce contexte exceptionnel que nous mettons en œuvre un dispositif coordonné de suivi et d’analyse des transformations que connaissent actuellement les mobilités urbaines.

Cette enquête par questionnaire est réalisée par le LAET – Laboratoire Aménagement Économie Transports (tutelles : ENTPE, CNRS, Université de Lyon) et le bureau d’étude en sciences sociales Mobil’Homme. Elle bénéficie du soutien de la Métropole de Lyon, du Sytral, de l’IDEXLYON (« Initiative d’Excellence ») de l’Université de Lyon, et du CNRS.

Elle constitue un outil de diagnostic et d’analyse de des pratiques de mobilité des résidents de la Métropole lyonnaise et des autres communes du département du Rhône.

Pour répondre au questionnaire (10 à 15 minutes) :

cliquez ici

Les données récoltées seront traitées de manière anonyme. Il est possible de répondre à ce questionnaire en ligne jusqu’au 4 juillet 2020.

Merci pour votre participation.

Les émotions en activités | MOOC

LLes émotions en activités | MOOC

« Émotions suscitées, partagées, perçues, maîtrisées : les émotions sous-tendent les activités des Hommes, qu’elles soient professionnelles, artistiques, militantes, communautaires… Ainsi, les émotions marquent le quotidien des Hommes et des êtres vivants. Connaître l’histoire et le sens du mot « émotion », savoir composer avec l’émotion collective, reconnaître et faire naître des émotions ou encore les partager sont autant d’enjeux à maîtriser.

Si pour certains les émotions apparaissent comme un fabuleux moteur de créativité et de production des connaissances, pour d’autres, il apparaît nécessaire de s’en distancier pour être performant dans son activité professionnelle. À travers des interventions plurielles et des regards croisés, ce cours du CHEL[s] vous invite à venir parcourir le sentier tumultueux des émotions. »

Co-produit par : établissements du Collège des Hautes Études Lyon Science[s] – CHEL[s], membres ou associés de l’Université de Lyon : ENS de Lyon, École Centrale de Lyon, Sciences Po Lyon, VetAgro Sup, Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, École des Mines St-Étienne.

Ce MOOC s’adresse à tout public souhaitant découvrir le sujet des émotions traité sous un angle pluridisciplinaire.

Découvrir le MOOC :

Les émotions en activités

PPour s’informer avant le MOOC

>> Pop’Sciences mag :

Sous l’emprise des émotions

Réalisé par Pop’Sciences en partenariat avec les membres du collectif organisant la Semaine du cerveau à Lyon (CNRS Rhône-Auvergne, Fondation Neurodis, Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1, LabEx CORTEX, CRNL)

 

Covid-19 : des enquêtes en cours sur les effets du confinement

CCovid-19 : des enquêtes en cours sur les effets du confinement

Si la recherche scientifique bat son plein sur le plan médical, notamment pour identifier des traitements efficaces et développer un vaccin, d’autres initiatives voient le jour. À Lyon notamment, plusieurs études ont été lancées pour étudier les effets du confinement. Chacun peut y répondre, et ainsi contribuer à l’avancée des connaissances autour de cette situation inédite, qui pourrait se révéler riche d’enseignements.

À vos claviers, et rendez-vous dans quelques temps pour les résultats !

CConfinement, inégalités, effet du lieu, santé

Après presque deux mois de confinement, cette enquête porte sur le vécu du confinement selon les caractéristiques du lieu dans lequel il s’est déroulé, dimension souvent oubliée dans les réflexions actuelles. L’effet du lieu sur le vécu du confinement est abordé en élargissant le champ de l’observation au-delà du logement à celui de l’environnement (au sens de « ce qu’il y a autour).

Portée par un collectif de chercheurs du Laboratoire Environnement, Ville, Société, cette enquête s’adresse aux personnes de plus de 15 ans qui ont été confinées en France. Elle est strictement confidentielle et anonyme, et prend environ 10 minutes.

Répondre à l’enquête

LLe confinement et ses effets sur le quotidien

Cette enquête nationale (et bientôt internationale) sur le confinement, lancée par une équipe du Laboratoire Environnement, Ville, Société, vise à étudier la manière dont nous nous adaptons, au quotidien, à la contrainte que constitue le confinement. Elle s’intéresse notamment à notre bien-être, nos relations sociales et nos habitudes de vie. L’enquête est anonyme et accessible en ligne.
Répondre à l’enquête
> > Premiers résultats de l’enquête
Des résultats très généraux sont présentés, le travail de traitement des données récoltées étant toujours en cours et l’analyse débutant tout juste. L’enquête se poursuit.

SSanté mentale et confinement

L’équipe du Centre Ressource de Réhabilitation Psychosociale du Centre Hospitalier Le Vinatier vous propose de participer à une étude en ligne intitulée Évaluation du bien-être durant le confinement en lien avec le COVID-19. Les résultats de cette enquête, anonyme, qui ne vous prendra que 15 à 30 minutes, seront très utiles pour comprendre l’impact du confinement sur la santé mentale.

Répondre à l’enquête

 

IImpact du confinement sur le sommeil et les rêves

L’équipe de Perrine Ruby au Centre de recherche en neurosciences de Lyon souhaite évaluer l’impact éventuel du confinement sur nos habitudes de vie, de sommeil et de rêve. L’enquête est disponible en ligne. Totalement anonyme, le questionnaire nécessite 10 à 25 minutes pour être complété.

répondre à l’enquête

cconfinement et rapport au temps

La situation de confinement change-t’elle notre rapport au temps ? Le but de ce protocole de recherche, impliquant le Centre de recherche en neurosciences de Lyon, est de mieux comprendre les effets de l’isolement prolongé sur les perspectives temporelles et sur la perception du temps chez l’adulte. Cette étude, qui débute avec un questionnaire en ligne, demande un peu d’investissement puisque vous serez ensuite sollicités pour d’autres sessions où l’on vous demandera de réaliser des tâches expérimentales courtes et diversifiées. De quoi faire passer le temps ?

Participer à l’étude

EEspaces domestiques en temps de confinement

Ce questionnaire, lancé par une équipe du laboratoire Environnement, Villes, Société, cherche d’une part à comprendre de quelles manières le confinement vient modifier ou non nos habitudes au sein de notre espace personnel/domestique et d’autre part à analyser, s’ils existent, les différents stratagèmes qui nous permettent d’aménager certains endroits en espace de travail pour nous et éventuellement pour nos enfants.

répondre à l’enquête

Confinement, Attention et Distractibilité

Ce questionnaire a pour objectif d’évaluer l’impact éventuel du confinement en France sur vos habitudes de vie et vos capacités attentionnelles, ainsi que sur celles de vos enfants âgés de 6 à 17 ans si vous en avez. Il a été conçu par Aurélie Bidet-Caulet, chargée de recherche au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, et ses collaboratrices et collaborateurs.

Compléter le questionnaire

 

Biodiversité : et si vous profitiez des vacances pour faire de la science citoyenne ?

BBiodiversité : et si vous profitiez des vacances pour faire de la science citoyenne ?

Pas besoin d’être un expert

 » […] Vous avez probablement entendu dire que les insectes sont en train de disparaître et que les conséquences de cette disparition pourraient être catastrophiques pour notre alimentation. En même temps, vous êtes un peu sceptique et vous vous demandez si ce genre de discours est fondé, s’il n’est pas un peu exagéré.

Certes, vous vous sentez concerné·e mais, pour vous, tous les insectes sont des « bestioles » et vous ne faites pas forcément la différence entre une abeille, un bourdon, un syrphe ou une cétoine. Vous vous demandez comment vous pourriez aider à déterminer s’il est vrai que les insectes disparaissent ; et si oui, pourquoi. Les programmes de science citoyenne pourront vous y aider.

Mis en place à l’initiative des scientifiques professionnels, leurs protocoles sont adaptés au grand public : pas besoin d’être un expert pour être utile. […] »

Lire l’article en entier :

The Conversation