POP'SCIENCES FORUM : du 27 novembre au 5 décembre | CONSULTEZ LE PROGRAMME !

Festival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

Fondé en 2006, le Sensory Ethnography Lab – S.E.L., propose des films originaux, à la croisée entre sciences humaines et sociales et arts visuels.
Des propositions cinématographiques immersives qui circulent dans de nombreux festivals internationaux.

Le S.E.L s’inscrit dans une tradition de l’ethnologie visuelle nord-américaine, que l’on pourrait faire remonter jusqu’à Robert Flaherty, en passant par Robert Gardner, figure majeure du genre. À l’image de Jeff Silva, d’anciens étudiants poursuivent désormais une oeuvre débutée au sein de ce laboratoire. Ce programme se propose de tracer une ligne, allant de Robert Gardner, jusqu’au dernier film de J.P. Sniadecki, réalisé en dehors du SEL.

LLES FILMS

14H
FOREST OF BLISS
Robert Gardner
1986 | États-Unis | 90 minutes
Cycle de la vie et de la mort dans la cité sainte de Bénares, sur le Gange, en Inde.

17H

MANAKAMANA
Stéphanie Spray et Pacho Velez
2013 | États-Unis – Népal | 118 minutes
Au-dessus de la jungle du Népal, des pèlerins perpétuent un très ancien voyage, empruntant un téléphérique pour atteindre le temple de Manakamana.

2OH30

EL MAR LA MAR
J.P. Sniadecki et Joshua Bonetta
2017 | États-Unis | 94 minutes
Le désert de Sonora, à cheval entre le Mexique et les États-Unis. Tourné en 16 mm, le film suit les traces des immigrants les plus démunis obligés de braver cet enfer de chaleur et de vide.

Rencontres accompagnées par : 
Jeff Silva – Réalisateur
Francis Forge – Collectif Météorites
Jeanne Drouet – Centre Max Weber
Maureen Burnot et Hugo Montero – Association Tillandsia

 

Le site du festival

Réservez votre place

 

Organisé par l’association Scènes Publiques

Festival Interférences | Cinéma et débat public

FFestival Interférences | Cinéma et débat public

Renouer avec une nature sonore révélant l’invisible : craquements, grincements, sifflements, autant d’empreintes qui datent de la nuit des temps et peuvent nous procurer bien être et apaisement. Rencontre avec des explorateurs d’un nouveau genre, des amoureux du son, qui en font la matière première d’un travail musical.

En repoussant les limites entre figuration et abstraction, ils nous font douter de la stricte fonctionnalité des merveilles de la Nature.

LLes films

L’ESPRIT DES LIEUX
Stéphane Manchematin et Serge Steyer
France | 2018 | 91 minutes
«Je vis au pays des sons», c’est ainsi que Marc résume sa quête existentielle. Héritée d’une pratique paternelle, sa passion l’a conduit à s’enraciner à la lisière d’un massif forestier, dans les Vosges, et à y fonder famille.

VERS LE SILENCE
Jean-Stéphane Bron
France | 2018 | 9 minutes
Jean-Stéphane Bron accompagne au plus près l’actuel directeur musical de l’Opéra National de Paris, Philippe Jordan, dans les répétitions de La symphonie N°9 de Gustav Mahler.

En présence de :

Bernard Fort
Compositeur de musique électroacoustique.
Cofondateur et responsable du Groupe musiques vivantes de Lyon

Animé par :

Frédérique Monblanc et Gaëtan Bailly

 

Le site du festival

Réservez votre place

 

Organisé par l’association Scènes Publiques

Festival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

L’exercice des mathématiques en pleine nature pour se frotter au monde et déjouer les pièges du conservatisme. Dans la patrie de Thalès, Ali Nesin, mathématicien visionnaire, a impulsé une approche nouvelle de la discipline afin d’intriguer les élèves et mieux leur faire comprendre les enjeux. Une pédagogie alternative qui fait écho à la profusion d’initiatives de ce genre dans d’autres pays. La pensée rationnelle des mathématiques peut s’appliquer à de nombreux aspects de notre vie, la rendre plus accessible et cesser de l’apprendre sans la comprendre devient alors une priorité.

LE FILM :
KÖY
TÜLAY DIKENOĞLU
TURQUIE | 2018 | 53 MINUTES
«Le Village» raconte l’histoire d’une communauté d’enseignement des mathématiques fondée dans un village montagnard en Turquie. Pillé par la police dès sa première année d’existence, «le village de mathématiques» a lutté pour sa survie depuis son commencement.
Le film se concentre sur Serkan, un étudiant universitaire, dont la rébellion face à ses parents pour devenir un mathématicien fait écho à la lutte réelle du village : aimer les mathématiques dans un pays où cela est considéré comme une occupation inutile. Le film tisse un lien entre le village et les mathématiques à travers la liberté et la beauté.

En présence de : 
VINCENT BORELLI
Mathématicien, maître de conférences à
l’Université Claude Bernard Lyon 1

Animé par Lucie Millon et Olga Romaskevich

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes Publiques

Festival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

Le Festival Interférences accueille pendant dix jours et dans une pluralité de lieux, du cinéma documentaire d’auteur allié à des temps d’échanges collectifs. En croisant l’approche sensible du cinéma, la parole citoyenne et l’actualité des chercheurs, le Festival permet de revisiter nos perceptions et notre compréhension du monde.

A l’issue des projections, les spectateurs ont la possibilité de faire entendre leur voix, de dialoguer, de partager une expérience, de débattre…

La soirée d’ouverture a lieu le mercredi 7 novembre à l’Université de Lyon avec un film d’Alessandro Cassigoli « Ce qui nous reste ».

 

JOURNAL D’UN REPORTER

©Festival Interférences 2018

Caméra à la main et sac en bandoulière, auréolé des exploits des anciens, le Journaliste Reporter d’Images doit à la fois informer, émouvoir et distraire.

Si le spectateur est rarement dupe de la distorsion entre réalité et image captée, il veut continuer à croire en cette « fenêtre sur le monde ». Jusqu’où le journaliste peut-il saisir le réel et s’accommoder de ce qu’il traverse ? De quelle manière son humanité est mise à l’épreuve dans la fabrication de l’information ?

LE FILM :

CE QUI NOUS RESTE
ALESSANDRO CASSIGOLI
2017 | FRANCE | 74 MINUTES | VOST

Casey est reporter, il se rend dans des régions dangereuses du monde ; Alessandro est réalisateur, originaire de Rome. Raconté à travers leurs correspondances vidéos, “Ce qui nous reste” offre une vision peu conventionnelle, amusante et bouleversante des conflits majeurs de la dernière décennie : Moyen-Orient, crise migratoire et bouleversement économique s’entremêlent à l’histoire d’une amitié.

INVITÉS:
ISABELLE GARCIN-MARROU
Professeure en sciences de l’information et de la communication à l’IEP de Lyon.
Directrice de la formation de master Journalisme, médias et territoires

ÉRIC BOUVET
Photographe – Grand Reporter pour le Time, Life, Newsweek, Paris-Match. Récompensé par de nombreux prix nationaux et internationaux (Visa d’or et World Press photo awards)

ANIMÉ PAR :
Gaetan Bailly

 

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes Publiques