Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Agent de contraste pour l’imagerie médicale | Carte blanche aux chercheurs

AAgent de contraste pour l’imagerie médicale | Carte blanche aux chercheurs

Portrait Y. Chevalier

Y.Chevalier_LAGGEP-Univ. Lyon 1

La BU de l’Université Claude Bernard Lyon 1 donne carte blanche à Yves Chevalier, directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’Automatique, de Génie des Procédés et de Génie Pharmaceutique (LAGEPP, UMR 5007 CNRS – université Lyon 1) et Chargé d’enseignement à l’Université Lyon 1 en Sciences et Pharmacie et à l’ESCPE-Lyon.

Il présentera les travaux menés par son laboratoire sur les agents de contraste pour l’imagerie médicale.

Le LAGEPP développe des formulations pour des applications médicales, pharmaceutiques et cosmétiques. Il s’agit essentiellement d’émulsions, de suspensions de micro ou nanoparticules ou de capsules dont le but est de contrôler la libération de substances actives et leur biodistribution après administration parentérale, orale ou topique.

Un exemple concerne les agents de contraste pour l’imagerie médicale qui ont été développés dans le cadre du projet Européen H2020 Spectral Photon CT Counting – SPCCT (projet visant à développer une nouvelle génération de scanner spectral en utilisant la technologie de comptage de photons ; projet multidisciplinaire à l’interface de la médecine, la biologie et la technologie de pointe).

Pour en savoir plus, consultez le site de :

BU Lyon

La douleur : idées reçues et malentendus

LLa douleur : idées reçues et malentendus

En marge de l’exposition Le médecin face à la douleur à voir à la BU Santé jusqu’au 23 février, nous vous invitons à assister à la conférence de Nicolas Danziger, neurologue et auteur du livre Vivre sans la douleur ? (Odile Jacob, 2010).

Pour en savoir plus :

BU Santé Lyon 1

La médecine face à la douleur, 16e – 18e siècles

LLa médecine face à la douleur, 16e – 18e siècles

La douleur est déjà un sujet de préoccupation aux  dès le 16e siècle. Même si la médecine de cette époque est en partie impuissante à y remédier, les médecins la mentionnent souvent et cherchent toujours à la soulager.

S’arrêter sur la période des 16e-18e siècles permet de dépayser notre regard sur ce problème : ce détour par le passé contribue au renouvellement des questionnements et des pratiques actuelles.

L’exposition propose une déambulation autour de 12 panneaux, de documents d’époque et d’entretiens vidéo avec des neurologues spécialistes de la douleur.

Commissaires scientifiques : Raphaële Andrault, chercheuse au CNRS en philosophie et histoire des sciences, et Ariane Bayle, maîtresse de conférences en littérature générale et comparée à l’IHRIM

Avec le soutien de : LabEx COMOD, Université Claude Bernard Lyon 1, Université Jean Moulin Lyon 3, BU Sciences Lyon 1 et IHRIM.

Le vernissage aura lieu à la BU Santé le mardi 3 décembre à 18h

En savoir plus