Toute l'équipe Pop'Sciences est en pause estivale du 26 juillet au 18 août. Nous vous souhaitons un bel été !

A la frontière de l’intensité

AA la frontière de l’intensité

Créée par des membres du groupe de recherche Intensity Frontier, un groupe de recherche de l’Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules du CNRS, cette exposition photographique vise à partager le merveilleux de la physique des particules. Car pour voir l’infiniment petit, des machines gigantesques sont nécessaires, des objets uniques à la beauté étrange et fascinante…

Une maquette du détecteur CMS – solénoïde compact pour muons – du CERN, l’un des dispositifs ayant permis de découvrir le boson de Higgs, sera également présentée.

Des rencontres autour de l’exposition sont proposées par Antoine Cazes, chercheur à l’Institut des 2 Infinis de Lyon :

  • les lundis, 10, 17, 31 mai et le 7 juin, de 12h30 à 13h  | durée 30 min – limitée à 6 personnes – Sur inscription

En partenariat avec : Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon – IP2I

En savoir plus :

A la frontière de l’intensité

Festival Science et Manga 2021 | Tout est virtuellement possible !

FFestival Science et Manga 2021 | Tout est virtuellement possible !

La bibliothèque universitaire Lyon 1 organise tous les ans un Festival Science et Manga. Le principe de ce festival est d’allier une thématique de recherche et de formation de l’université au manga dont les étudiants sont de grands lecteurs. A cette occasion, sont organisées plusieurs rendez-vous proposant exposition, conférence-débat,  ateliers…

En 2021, la 11e édition a pour thème : Tout est virtuellement possible !

>> Découvrez les vidéos sur la réalité virtuelle intégrées à l’exposition du Festival Science et Manga :

  • Mylène Pardoen, archéologue sonore, chercheure à la Maison des Sciences de l’Homme Lyon Saint-Étienne étudie et analyse les ambiances sonores du passé à partir de différentes sources et propose des modèles virtuels qui permettent de recréer les ambiances sonores comme par exemple celles des rues du quartier du Grand Châtelet à Paris au XVIIIe siècle.

Archéologie du paysage sonore : la réalité virtuelle pour vivre l’histoire

  • Florence Zara, chercheure à l’Université Lyon 1, au sein du Laboratoire d’Informatique en image et systèmes d’information, le LIRIS, travaille à la conception de simulateurs permettant l’apprentissage de gestes médicaux sans risques pour le patient. Elle explique dans cette vidéo comment la réalité virtuelle permet de reproduire le comportement des organes lors d’une ponction.

Simulateur d’apprentissage : la réalité virtuelle en médecine

  • Les recherches de Fanny Lignon, chercheure portent sur les jeux vidéo et leurs implications dans la vie réelle (celle des ados notamment). Elle s’intéresse notamment à des jeux comme Assassin’s creed . Elle travaille sur les représentations des hommes et des femmes dans les images, et en particulier dans les images de jeux vidéo. Elle explique que ce qui se joue dans les jeux vidéo est réel : quand un joueur ou une joueuse agit dans un monde virtuel, il ou elle fait vraiment quelque chose. Il construit des choses, il agit. Ce que l’on fait ou pas dans un jeu a donc des conséquences sur ce que l’on devient, sur ce que l’on pense.

Le virtuel est réel – La réalité virtuelle dans les jeux vidéo

  • La plateforme neuro-immersion dirigée par Alessandro Farné associe des outils immersifs de réalité virtuelle avec des outils classiques de neurosciences cognitives et cliniques afin d’explorer de nouvelles voies de connaissance des fonctions cérébrales.

Réalité virtuelle et neurosciences à Lyon (la RV à l’assaut de situations inédites)

Tout savoir sur le festival :

Science et Manga

 

 

Carte blanche à 3D.Fab

CCarte blanche à 3D.Fab

La recherche s’invite à la BU Sciences Lyon 1.

La BU donne carte blanche à Christophe Marquette et à l’équipe de 3d.FAB (Fabric of Advanced Biology), la plateforme de prestation en impression 3D dédiée au domaine de la santé adossée à l’ICBMS (Institut de Chimie et de Biochimie Moléculaire et Supramoléculaire). Cultiver des cellules humaines, créer des tissus humains par impression 3D, les rendre manipulables par les chirurgiens et donc greffables, ce sont les activités du laboratoire 3d.FAB.

Durant cet atelier, vous pourrez toucher des tissus, voir des cellules, peut-être même regarder battre des tissus cardiaques.

Infos

Pourquoi l’Occident redécouvre la méditation ?

PPourquoi l’Occident redécouvre la méditation ?

Les sociétés occidentales s’intéressent de plus en plus à la méditation, elle est même enseignée à l’Université : pourquoi un tel succès ?

La méditation est souvent identifiée à l’Orient et au Bouddhisme, mais elle existait sous d’autres formes en Occident : comment était-elle pratiquée ? Pourquoi la méditation suscite-t-elle cet intérêt grandissant aujourd’hui ? Quels sont ses bienfaits sur le cerveau et sur le corps ?

Les conférenciers abordent ces questions sous trois angles : tout d’abord en expliquant ce qu’est la méditation chrétienne, puis en exposant pourquoi les scientifiques s’intéressent à la méditation aujourd’hui et enfin en partageant la pratique de la méditation avec des patients du centre hospitalier Lyon Sud.

Intervenants : Xavier Pollart psychologue, Oussama Abdoun, chercheur au Centre de Recherches en Neurosciences de Lyon,  Jeanne-Marie Serot, psychiatre.

En savoir plus sur les intervenants :

BU Lyon 1

Cette conférence a eu lieu dans le cadre du 10e festival Science et Manga, fév-mars 2019, à la BU Sciences Lyon 1

 

Voir la conférence :

Les mystères de la 13e colonne | Atelier chimie

LLes mystères de la 13e colonne | Atelier chimie

En prélude à Quais du polar et pour célébrer l’année internationale du tableau périodique des éléments,  des enseignants chercheurs de l’Université Claude Bernard Lyon 1vous proposent de découvrir les mystères de la 13e colonne.

Cette colonne contient l’aluminium, mais aussi des éléments plus rares aux propriétés surprenantes comme l’indium qui crie, le gallium qui fond dans la main ou le thallium utilisé dans un des romans d’Agatha Christie.

Venez découvrir des expériences spectaculaires réalisées pour vous à partir des éléments de cette fameuse colonne n°13.

Intervenants : Françoise Langlois, Mathieu Maillard et Vincent Salles, Université Claude Bernard Lyon 1

BU Lyon 1

Rencontre avec une chercheure archéologue-musicologue !

RRencontre avec une chercheure archéologue-musicologue !

Mylène Pardoen, archéologue-musicologue, fait écouter la ville du passé !

Archéologue du paysage sonore, cela consiste en quoi ?
L’archéologie du paysage sonore consiste, pour des époques plus ou moins éloignées, à pister les traces sonores sur tous types de documents, puis les analyser afin de comprendre les articulations, les rythmes et les porosités qui existent. Dans une toute dernière étape, l’archéologue propose des restitutions (des modèles virtuels) en s’appuyant sur des enregistrements de sons réels – des sons du passé encore présents de nos jours.

>> Mylène Pardoen, archéologue-musicologue, fait écouter la ville du passé, article du LabEx IMU, déc. 2017

 

A l’occasion du festival Science et Manga 2021 ayant pour thème « Tout est virtuellement possible », une interview de Mylène Pardoen nous éclaire sur la façon dont elle étudie et analyse les ambiances sonores du passé à partir de différentes sources, et propose des modèles virtuels qui permettent de recréer les ambiances sonores du passé :

>> Archéologie du paysage sonore : la réalité virtuelle pour vivre l’histoire

PPour aller plus loin

  • Retrouver le son de Notre-dame, une interview Pop’Sciences, Collections & Patrimoine, 2020
  • Mylène Pardoen était l’invitée de Science en direct lors de la Fête de la science 2020 >> https://www.facebook.com/fetedelascience/videos/1881128625357593/