Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

Covid-19 : la crise bouleverse-t-elle notre rapport à la mort ?

CCovid-19 : la crise bouleverse-t-elle notre rapport à la mort ?

La surmortalité engendrée par l’épidémie de Covid-19 a profondément modifié les pratiques funéraires pour l’ensemble des défunts et des proches.

Obsèques en petit comité, rites tronqués, recueillement perturbé, la sociologue et anthropologue Gaëlle Clavandier, enseignante-chercheuse à l’Université Jean Monnet et membre du Centre Max Weber, s’interroge dans ce podcast sur la mise à l’épreuve du temps de deuil en contexte de mort de masse.

écouter le podcast

Les émotions en activités | MOOC

LLes émotions en activités | MOOC

« Émotions suscitées, partagées, perçues, maîtrisées : les émotions sous-tendent les activités des Hommes, qu’elles soient professionnelles, artistiques, militantes, communautaires… Ainsi, les émotions marquent le quotidien des Hommes et des êtres vivants. Connaître l’histoire et le sens du mot « émotion », savoir composer avec l’émotion collective, reconnaître et faire naître des émotions ou encore les partager sont autant d’enjeux à maîtriser.

Si pour certains les émotions apparaissent comme un fabuleux moteur de créativité et de production des connaissances, pour d’autres, il apparaît nécessaire de s’en distancier pour être performant dans son activité professionnelle. À travers des interventions plurielles et des regards croisés, ce cours du CHEL[s] vous invite à venir parcourir le sentier tumultueux des émotions. »

Co-produit par : établissements du Collège des Hautes Études Lyon Science[s] – CHEL[s], membres ou associés de l’Université de Lyon : ENS de Lyon, École Centrale de Lyon, Sciences Po Lyon, VetAgro Sup, Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, École des Mines St-Étienne.

Ce MOOC s’adresse à tout public souhaitant découvrir le sujet des émotions traité sous un angle pluridisciplinaire.

Découvrir le MOOC :

Les émotions en activités

PPour s’informer avant le MOOC

>> Pop’Sciences mag :

Sous l’emprise des émotions

Réalisé par Pop’Sciences en partenariat avec les membres du collectif organisant la Semaine du cerveau à Lyon (CNRS Rhône-Auvergne, Fondation Neurodis, Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1, LabEx CORTEX, CRNL)

 

Masques de protection : la piste prometteuse du recyclage

MMasques de protection : la piste prometteuse du recyclage

Aujourd’hui, les masques chirurgicaux et FFP2 doivent être jetés après quelques heures d’utilisation… Des scientifiques, des médecins et des industriels se sont donc réunis pour explorer les pistes permettant de les réutiliser sans risque.

À Lyon, par exemple, Olivier Terrier, chercheur CNRS au Centre international de recherche en infectiologie, vient de réussir à démontrer que la chaleur sèche à 70 °C détruit très efficacement une charge virale calibrée déposée sur des masques chirurgicaux et FFP2.

Entretien avec le professeur Philippe Cinquin qui nous dresse l’inventaire des méthodes expérimentées par ce consortium, à retrouver sur :

CNRS Le journal

Les mathématiques du ciel | Exposition virtuelle

LLes mathématiques du ciel | Exposition virtuelle

Une expo virtuelle du Labo Junior de l’ENS de Lyon et du Musée des Confluences.

« Nous sommes Marie, Olga et Valentin, trois doctorant·e·s en mathématiques, et nous avons envie de vous proposer une promenade dans notre domaine de recherche, son histoire, ses grandes idées. Il s’agit de la mécanique céleste : les mathématiques qui permettent de comprendre et d’expliquer le mouvement des astres.

Attention, cette promenade n’est qu’une promenade, pas une encyclopédie. Vous trouverez peut-être qu’il manque des choses, et vous aurez raison. Mais vous y trouverez quand même, on l’espère, des idées intéressantes, de belles œuvres d’art et des personnalités surprenantes. »

Les mathématiques du ciel

 

Sciences, un métier de femmes #4

SSciences, un métier de femmes #4

Pour convaincre les jeunes filles que toutes les voies d’études leur sont ouvertes et qu’elles ont le droit d’avoir de l’ambition dans leurs parcours professionnels à venir, nous organisons une journée spécifiquement destinée aux lycéennes afin de les faire rencontrer des femmes techniciennes, ingénieures et chercheures travaillant dans des domaines technologiques et scientifiques variés, dans le public comme dans le privé.

Cette rencontre est prévue le lundi 9 mars 2020, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, dans l’amphithéâtre Mérieux de l’ENS de Lyon. Comme l’an dernier, l’événement accueillera entre 450 à 500 lycéennes.

La journée débutera par deux interventions, notamment d’une spécialiste des questions de genre pour aider les jeunes filles à comprendre et à décoder les stéréotypes et les idées reçues qui influencent nos modes de pensée.

Ensuite, des marraines, de diverses formations, présenteront leur travail et leur parcours d’études et professionnel. La suite de la matinée s’organisera autour de rencontres/discussions en groupe pendant lesquelles les lycéennes pourront interagir et dialoguer avec les marraines.

Nouvel an lunaire 2020 | Trajectoires de femmes et mutations sociales au Viêt-Nam

NNouvel an lunaire 2020 | Trajectoires de femmes et mutations sociales au Viêt-Nam

À l’occasion de l’avènement de l’année de la Souris de Métal, l’Institut d’Asie Orientale propose un focus en deux temps sur une société vietnamienne en pleine mutation.

Trois trajectoires de femmes, issues de trois régions et de trois générations différentes, rythmeront la première partie de la soirée à travers trois documentaires des ateliers Varan à Hanoi. Dans la seconde partie, le deuxième long métrage de Phan Dang Di nous plongera dans une chronique des années 1990 dans le sud du pays dans laquelle la violence des rapports sociaux se mêle à la sensualité des corps et des nouvelles affirmations individuelles de la jeunesse.

Programme

17h00 : Vœux de Béatrice Jaluzot pour le Nouvel an lunaire suivis d’une présentation des films par Tatiana Tepliashina et François Guillemot.

Projections de trois documentaires :

  • P. A. de Phan Huynh Trang (2006, 42 min)
  • Maman est partie à la ville de Tran Thi Cuc Phuong (2010, 31 min)
  • Madame la chef de quartier de Dung Hoang (2009, 42 min)

19h30 : Entracte

20h00 : Film de fiction

  • Mékong Stories de Phan Dang Di (2016, 1h42)

 

En savoir plus :

ENS de Lyon

Culture scientifique : un enjeu de démocratie ?

CCulture scientifique : un enjeu de démocratie ?

L’Académie des sciences prend ses quartiers à Lyon

Créée en 1666, l’Académie des sciences se consacre au développement des sciences et conseille les autorités gouvernementales en ce domaine. Indépendante et pérenne, placée sous la protection du président de la République, elle est l’une des cinq académies siégeant à l’Institut de France. 

L’Académie des sciences organise à Lyon, deux journées de rencontres, d’échanges et de réflexions. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’une initiative intitulée L’Académie en région, dont l’objectif est triple : il s’agit d’une part de mieux faire connaître l’Académie et ses actions au-delà de son cadre institutionnel parisien, d’autre part de tisser ainsi des liens avec les structures de recherche et universitaires locales, et enfin de valoriser les talents en région, en particulier ceux distingués par l’Académie.

Le programme des journées s’articule autour de sessions s’adressant aux lycéens, aux scientifiques et au grand public.

Soirée grand public : jeudi 13 février – 19h | Conférence débat Culture scientifique : un enjeu de démocratie

Ouvert à tous – Entrée libre

 

Pour en savoir plus :

Académie des sciences

#FDS2019 | Just in Case, Roy Eales and his friends, poésie – musique en cinq langues

##FDS2019 | Just in Case, Roy Eales and his friends, poésie – musique en cinq langues

 

Pour la Fête de la science, Didier Bottineau, chercheur CNRS au laboratoire ICAR (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations) à l’ENS de Lyon propose une soirée autour du projet de poésie plurilingue du poète britannique Roy Eales, créé par lui et les artistes de Just in Case. Il s’agit d’une création artistique originale où une sélection de poèmes sont déclamés successivement ou simultanément par différentes voix en différentes langues sur un fond musical. Cette expérience interroge notamment le spectateur sur les enjeux culturels et politiques de l’apprentissage des langues : pourquoi un anglais dont la langue s’impose au monde se compromet-il avec le Breton, le Français, l’Allemand et le Gallois ? Après une présentation scientifique des recherches liées à ce projet, dix musiciens et poètes proposeront leur création, et une discussion sera ensuite engagée avec la salle.

Les artistes s’exprimeront en allemand, anglais, breton, français et gallois.

 

 

CONSULTEZ LE PROGRAMME COMPLET SUR
LA MÉTROPOLE DE LYON ET LE DÉPARTEMENT DU RHÔNE

 

Sur la Métropole de Lyon et le Rhône, la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon coordonne la Fête de la Science.

 

#FDS2019 | 9 milliards d’années d’histoire de la terre : déjà 4 de faits, encore 5 à venir…

##FDS2019 | 9 milliards d’années d’histoire de la terre : déjà 4 de faits, encore 5 à venir…

 

On connaît bien l’état et le fonctionnement de la Terre depuis quelques centaines de millions d’années, avec des « étapes » climatiques ou biologiques cruciales et parfois terribles. Mais la Terre n’a pas toujours ressemblé à ce qu’elle est depuis 500 millions d’années. C’était une « boule de neige » il y a 750 Ma, l’atmosphère n’avait pas d’oxygène avant 2,5 milliards d’années, l’océan avait une température d’au moins 60-70°C il y a 3,5 à 4 milliards d’années. Et c’est dans ce bouillon chaud et riche en CO2 qu’est née la vie. Le passé éclaire l’avenir probable de la Terre pour laquelle les perturbations humaines n’auront été qu’un très bref feu de paille. La vie va continuer à évoluer, mais comment ? Les océans vont se mettre à bouillir dans environ 2 Ga, et l’histoire de la Terre s’achèvera par sa vaporisation totale dans 5 Ga, quand le soleil deviendra géante rouge. Pierre Thomas, géologue renommé et extraordinaire vulgarisateur, propose de resituer l’anthropocène dans le temps long de l’histoire de la terre.

 

 

CONSULTEZ LE PROGRAMME COMPLET SUR
LA MÉTROPOLE DE LYON ET LE DÉPARTEMENT DU RHÔNE

 

Sur la Métropole de Lyon et le Rhône, la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon coordonne la Fête de la Science.

 

La Mêlée : exposition, projections et conférences

LLa Mêlée : exposition, projections et conférences

Un projet vivant au coeur du jardin de Gilles Clément et dans la galerie Artemisia

Alors que la Biennale d’art contemporain de Lyon se déroule pour la première fois dans les usines Fagor, à quelques pas de l’ENS de Lyon, ce projet permet à l’École de s’inscrire pleinement dans cet événement qui résonne dans toute la ville. Florence Meyssonnier, critique d’art et Olivier Hamant, chercheur au laboratoire RDP ont invité Tiphaine Calmettes à imaginer une interaction avec le site. Avec La Terre embrasse le sol, l’artiste a conçu un projet collaboratif qui va prendre forme au fil des 6 semaines de l’exposition : une structure en terre crue sera construite dans le jardin pendant 3 périodes de chantiers auxquels sont invités à participer les étudiants et toute personne intéressée (9-18 septembre,  30 septembre-4 octobre et 7-11 octobre).

Progressivement, cette forme, conçue comme un lieu d’échange et de partage deviendra un lieu de rencontres, ouvert à tous, avec des chercheurs de l’ENS de Lyon et d’ailleurs, sur différentes thématiques. Des questionnements autour de l’écologie, de la pensée et de l’action, de la complexité, de la relation du vivant aux artefacts, sous-tendent cette fabrique du commun. Il s’agira de travailler simultanément sur le faire et le savoir dans une démarche collective de soin / hospitalité.

Rencontres  :

  • Lundi 16 septembre à 17h
    L’histoire et la dimension sociale de l’architecture de terre, avec Samuel Dugelay, maçon, en charge du chantier et co-président de l’association De la matière à l’ouvrage, Erwan Hamard, ingénieur à l’IFSTTAR
  • Jeudi 19 septembre de 18h à 20h : Habiter la terre, faits d’hier et enjeux d’aujourd’hui avec Olivier Hamant, biologiste, RDP, ENS de Lyon, Ioan Negrutiu, ingénieur agronome et biologiste, Institut Michel Serres, François Daillant et Joan Monga, membres de la coopérative bocagère de Notre-Dame-des-landes
  • Mardi 8 octobre de 17h à 19h 
    Morphogénèse / sous-optimalité  : Stéphane Douady (physicien, CNRS, Matière et Systèmes complexes), Olivier Hamant (biologiste, RDP, ENS de Lyon) et Matthieu Calame (expert des problématiques agricoles et alimentaires)
  • Mercredi 09 octobre de 11h à 13h 
    Animation et formes rituelles collectives de l’antiquité à aujourd’hui 
    Permaculturel – projet du Magasin des Horizons – Béatrice Josse et Anne-Sophie Noël, Lettres et littératures grecques, ENS de Lyon
  • Vendredi 11 octobre de 17h à 19h
    Interstice du commun, Hospitalité, émancipation et politique
    Claire Fauchon-Claudon, historienne, ENS de Lyon, HISOMA et Claude Fischler, sociologue de l’alimentation, CNRS, EHESS
  • Lundi 14 octobre de 17h à 19h
    La fonction de l’éphémère
    Christine Armangaud, historienne de l’art
  • Mardi 15 octobre de 17h à 19h
    Le monde revient. Construction et la transmission de récits autour de pratiques d’autonomie collective, enquêter.
    Rafanell Orra Josep, psychologue et psychothérapeute

En lien avec ce projet trois films sont programmés dans la galerie Artemisia :
16 septembre > 2 octobre / Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla (avec Ted Chiang),The Great Silence, 2014
3 > 16 octobre / Etienne ChambaudINCOMPLT, 2016
17 > 31 octobre / Fabien Giraud & Raphaël SiboniUntitled (La Vallée Von Uexküll, …), 2009

En résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon
Avec le soutien de : laboratoires RDP et EVS, Eiffage, Association de la Matière à l’ouvrage, du CNAP et de la Fondation Gaia