Comment le cerveau régule notre appétit

CComment le cerveau régule notre appétit

L’appétit est sous l’influence de nos sens et de notre système hormonal, mais aussi de notre volonté. Comprendre les mécanismes sensoriels et cognitifs à l’œuvre dans sa régulation peut faire progresser le traitement de l’obésité et de certains troubles alimentaires. Découvrez le protocole inédit impliquant des stimuli olfactifs et visuels mis en place par des chercheurs lyonnais.

Article à lire en intégralité sur CORTEX Mag

Neuromythe n°2 : les intelligences multiples

NNeuromythe n°2 : les intelligences multiples

Linguistique, spatiale, logico-mathématique, musicale, naturaliste… Nous serions dotés d’intelligences multiples, indépendantes les unes des autres et inégalement distribuées. Ce qui expliquerait que certains soient doués pour les mathématiques, d’autres pour la musique et d’autres encore pour la danse. Après avoir connue un franc succès, cette théorie a été abandonnée. Y compris par son promoteur. Découvrez les débats qui ont découlé de cette théorie.

A lire en intégralité sur CORTEX Mag

Le cortex cingulaire peut-il vraiment « changer l’avenir de notre civilisation » ?

LLe cortex cingulaire peut-il vraiment « changer l’avenir de notre civilisation » ?

Dans son dernier essai, « Où est le sens ? », Sébastien Bohler, rédacteur en chef du magazine Cerveau & Psycho, transforme notre cerveau en champ de bataille ou s’affronteraient le striatum, «boule de désir» qui nous pousserait à consommer toujours plus, et le cortex cingulaire, «machine à détecter du sens», seul à même de mater l’appétit insatiable du striatum. Nous avons demandé ce qu’il pensait de ce scénario à Emmanuel Procyk, directeur de recherche au SBRI.

Article à lire en intégralité sur CORTEX Mag

Ces gènes qui ont rendu notre cortex humain

CCes gènes qui ont rendu notre cortex humain

Il y a 6 millions d’années, après la séparation de notre lignée de celle des chimpanzés, la duplication d’un gène a favorisé l’expansion du néocortex, siège de nos fonctions cognitives supérieures. Et d’autres ont suivi. Une passionnante enquête !

>> Article à lire en intégralité sur CORTEX Mag

L’ocytocine, parfait filtre d’amour ?

LL’ocytocine, parfait filtre d’amour ?

En cette période de Saint-Valentin, si l’on parlait un peu de l’ocytocine, parfois appelée « hormone de l’amour » ? Est-ce à tort ou à raison ? En quoi inspire-t-elle le comportement des amoureux ? Voici ce qu’en dit la science.

>> Article à lire en intégralité sur :

CORTEX Mag

Neuromythe n°1 : les styles d’apprentissage

NNeuromythe n°1 : les styles d’apprentissage

Nous aurions chacun un style d’apprentissage privilégié qui nous permettrait de mieux comprendre et mémoriser les connaissances : visuel pour les uns, auditif ou kinesthésique pour les autres. En réalité, on n’a jamais pu faire la preuve de la supériorité d’un enseignement qui adapterait sa pédagogie aux profils des individus.

Article à lire en intégralité sur CORTEX Mag

En finir avec les neuromythes

EEn finir avec les neuromythes

«Nous n’utilisons que 10% des capacités de notre cerveau», «A chacun son style d’apprentissage», «Tout se joue avant 3 ans»… Nous croyons savoir beaucoup de choses sur le fonctionnement de notre cerveau. Et si ces idées reçues ne tenaient pas debout ?

Le site d’information grand public sur le cerveau, Cortex Mag, souhaite apporter sa pierre au travail de déconstruction des idées fausses lancées en Neurosciences. Un article sur l’un de ces neuromythes sera publié chaque mois…

A lire en intégralité sur CORTEX Mag

Covid-19 et cerveau : oui, le virus peut infecter les neurones

CCovid-19 et cerveau : oui, le virus peut infecter les neurones

Le SARS-CoV-2, nom du coronavirus responsable de la Covid-19, pourrait-il envahir le système nerveux ? C’est la question que nous nous posions en avril 2020. A l’époque, malgré un faisceau d’indices convergents, il n’était pas possible de conclure. Depuis, plusieurs études sont venues apporter des éléments de réponse.

Ainsi, on a retrouvé des traces d’ARN du virus dans le cerveau de patients décédés de la Covid-19 ainsi que des protéines virales dans des cellules de leur bulbe olfactif. Récemment, des équipes de l’Université de Yale, aux États-Unis, de l’Institut du Cerveau et de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, en France, ont publié une découverte importante : elles ont montré que le SARS-CoV-2 pouvait infecter diverses cellules du système nerveux central, dont les neurones, chez des souris exprimant le récepteur humain ACE2. Les chercheurs ont également identifié les conséquences de cette infection sur les tissus cérébraux atteints…

A lire en intégralité sur CORTEX MAG

 

Pourquoi les enfants dyspraxiques ont du mal en mathématiques

PPourquoi les enfants dyspraxiques ont du mal en mathématiques

Les enfants présentant un trouble du développement de la coordination motrice ont souvent aussi des difficultés en mathématiques. Deux chercheuses ont montré comment la dyspraxie impactait deux capacités indispensables à la mise en place du dénombrement.

À lire dans son intégralité sur CORTEX Mag

Pourquoi certains se rappellent-ils mieux leurs rêves que d’autres ?

PPourquoi certains se rappellent-ils mieux leurs rêves que d’autres ?

Tout le monde rêve toutes les nuits. Pourtant, si certains arrivent à décrire leurs songes dans les moindres détails, d’autres n’en retiennent que de brefs fragments confus, voire pensent – à tort – qu’ils ne rêvent pas.

Cette inégalité intrigue les neuroscientifiques spécialistes du sommeil : qu’est-ce qui différencie les grands des petits rêveurs ?

>> À lire dans son intégralité sur :

CORTEX Mag