Sanctuaires ou maisons élitaires ? Regard ethnoarchéologique sur les « special buildings » de Göbekli Tepe

SSanctuaires ou maisons élitaires ? Regard ethnoarchéologique sur les « special buildings » de Göbekli Tepe

Les fouilles du site anatolien de Göbekli Tepe ont mis au jour une série de grands bâtiments de forme subcirculaire à ovale et dotés de piliers mégalithiques décorés, connus sous l’expression de « special buildings ».
Les plus anciens datent du 10éme millénaire avant J.-C. et ont manifestement été construits par des communautés de chasseurs-cueilleurs.
Ils ont très vite été qualifiés de « plus vieux temples du monde », interprétation cérémonielle qui demeure la plus partagée.

Intervenant : Christian Jeunesse , Professeur émérite à l’Université de Strasbourg

 

Les vidéos de la MOM – Maison de l’Orient et de la Méditerranée

LLes vidéos de la MOM – Maison de l’Orient et de la Méditerranée

La Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, communément appelée MOM, est une fédération de recherche placée sous les tutelles de l’Université Lumière Lyon 2 et du CNRS, ainsi que de l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Université Jean Moulin Lyon 3, l’ENS de Lyon, l’Université Jean Monnet de St-Étienne et Aix-Marseille Université.
Ses domaines de recherche concernent l’étude des sociétés anciennes sous tous leurs aspects, de la Préhistoire au monde médiéval. Ses champs d’étude couvrent les pays méditerranéens, le Proche et le Moyen-Orient, ainsi que le territoire métropolitain.

La fédération regroupe et héberge aujourd’hui quatre laboratoires dont l’antenne lyonnaise du laboratoire IRAA d’Aix-en-Provence et depuis le 1er janvier 2019, le laboratoire junior Frontière.s.

La MOM vous propose une chaîne Youtube pour retrouver l’ensemble des vidéos réalisées par les laboratoires de recherche de la MOM, missions de fouilles, conférences scientifiques, conférences grand public…

>>> Suivez toutes les actualités de la MOM 

 

>> Voir les vidéos : Les vidéos de la MOM

 

Le sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino, Italie

LLe sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino, Italie

Un nouveau chantier de fouille-école de l’Université Lumière Lyon 2 s’est ouvert le 15 juin 2019 sur la commune de Montenero Sabino en Italie, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Rome. Il concerne le lieu-dit « Leone », situé dans une vallée des Apennins sur le territoire des Sabins antiques, conquis par Rome dans la première moitié du IIIe s. av. J.-C.

Bien que connu des prospecteurs et archéologues locaux, il n’avait jamais fait l’objet de recherches jusqu’à ce jour.

Ce chantier est codirigé par Aldo Borlenghi et Matthieu Poux, enseignants-chercheurs à l’Université de Lyon et membres d’ArAr, en collaboration avec l’Université de Naples, ainsi que des laboratoires de recherche et communes d’Italie.

  • Aldo Borlenghi, maître de conférences en archéologie et histoire de l’art du monde romain à l’université Lyon 2, laboratoire ArAr
  • Matthieu Poux, professeur en archéologie romaine et gallo-romaine à l’université Lyon 2, laboratoire ArAr

 

Découvrez la fouille du sanctuaire

 

L’archéologie sous-marine et portuaire en Tunisie : cadre, bilan et perspectives

LL’archéologie sous-marine et portuaire en Tunisie : cadre, bilan et perspectives

 Une conférence dans le cadre du cycle de conférences Jean Pouilloux, Histoire et archéologie.

Intervenant :

  • Dr Ahmed Gadhoum, chargé de recherche au département d’archéologie sous-marine, de l’Institut national du Patrimoine, Tunisie, ancien conservateur du site de Carthage, Patrimoine mondial de l’Humanité.

 

En savoir plus :

MOM

Recherches archéologiques en Azerbaïdjan

RRecherches archéologiques en Azerbaïdjan

Du Néolithique à l’âge du Fer, le Sud Caucase a joué un rôle charnière entre des cultures radicalement différentes tout en développant ses propres trajectoires.

Pour célébrer dix ans de coopération franco-azerbaïdjanaise, une exposition a été inaugurée en juillet dernier au Musée national d’art d’Azerbaïdjan. Les panneaux présentés à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée – MOM reprennent une partie de cette exposition…

En savoir plus :

MOM

 

Où il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe-Ier millénaires av. J.-C.

OOù il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe-Ier millénaires av. J.-C.

Où il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe– Ier millénaires av. J.-C.

Virginie Muller, maître de conférences en assyriologie à l’université Lyon 2,
responsable du Diplôme Universitaire en Assyriologie et Archéologie du Proche-Orient, laboratoire Archéorient – MOM

Le Proche-Orient, berceau de l’écriture cunéiforme, nous a livré plus d’1 million de textes de nature variée mais seulement une vingtaine d’inscriptions dites « funéraires », qui datent pour la plupart du IIème et du Ier millénaire av. J.-C.
Elles ont été rédigées sur différents supports trouvés dans les tombes : tablettes en argile ou en pierre, cônes, éléments architecturaux et divers objets. Ces inscriptions comportent le plus souvent la désignation du défunt, bien souvent royal, et de la tombe, ainsi que des malédictions et bénédictions plus ou moins élaborées.
Bien que peu nombreux, ces textes apportent un éclairage précieux à notre connaissance des tombes et des défunts, en particulier de leur rapport à la mort et à l’éternité.

Les mégalithes. Du mythe à la réalité

LLes mégalithes. Du mythe à la réalité

Intervenant : Frédérik Letterlé, conservateur du Patrimoine, laboratoire ArAr

Pour en savoir plus, consultez le site de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux :

MOM

 

 

 

Le sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino, Italie

LLe sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino, Italie

Un nouveau chantier de fouille-école de l’Université Lumière Lyon 2 s’est ouvert le 15 juin 2019 sur la commune de Montenero Sabino en Italie, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Rome. Il concerne le lieu-dit « Leone », situé dans une vallée des Apennins sur le territoire des Sabins antiques, conquis par Rome dans la première moitié du IIIe s. av. J.-C.

Bien que connu des prospecteurs et archéologues locaux, il n’avait jamais fait l’objet de recherches jusqu’à ce jour.

Intervenants:

  • Aldo Borlenghi, maître de conférences en archéologie et histoire de l’art du monde romain à l’université Lyon 2, laboratoire ArAr-MOM
  • Matthieu Poux, professeur en archéologie romaine et gallo-romaine à l’université Lyon 2, laboratoire ArAr-MOM

Découvrez la fouille du sanctuaire

 

Un Parthénon de mots. Euripide et les artistes de l’Acropole

UUn Parthénon de mots. Euripide et les artistes de l’Acropole

————————————

SÉANCE REPORTÉE

————————————

Le poète tragique Euripide passait dans l’Antiquité pour avoir été extrêmement sensible aux innovations artistiques et intellectuelles de son temps. La conférence entend montrer que Les Troyennes l’une de ses pièces les plus bouleversantes sur la guerre, est structurée sur le modèle de deux des frises du Parthénon, la frise Nord qui représente la chute de Troie, et la fameuse frise des Panathénées.

Le dialogue que le poète établit ainsi avec l’architecture triomphale de l’Athènes de Périclès lui permet de critiquer à sa manière la politique impérialiste de ses concitoyens.

Intervenante : Pascale Brillet Dubois, maître de conférences en langue et littérature grecques à l’Université Lumière Lyon 2, laboratoire HiSoMA.

En savoir plus :

MOM

Histoire et archéologie des monastères et sites ecclésiaux- IVe-XIe sciecle

HHistoire et archéologie des monastères et sites ecclésiaux- IVe-XIe sciecle

Monastères et sites ecclésiaux d’Istrie et de Dalmatie – IVe-XIe siècles

Ce projet de recherche est né de la collaboration de chercheurs français, croates et italiens travaillant sur des archives, des textes et des sites ecclésiaux, notamment monastiques, de la côte adriatique istrienne et dalmate entre le IVe et le XIIe siècles. Il a l’ambition de constituer un corpus raisonné de ces sites synthétisant l’ensemble des sources disponibles et de réaliser l’étude pluridisciplinaire d’une « zone-atelier » (île de Cres en Croatie).

À travers une approche résolument pluridisciplinaire croisant les sources de l’archéologie, l’histoire, l’histoire de l’art, la littérature, l’épigraphie, l’étude paléo-environnementale et l’archéologie du paysage, l’objectif sera d’étudier les aspects topographiques et les conditions historiques de leur fondation (relations au milieu naturel, contexte humain, réutilisation de sites antiques, etc.) ; leur organisation territoriale et sociale dans le contexte adriatique oriental (expansion du monachisme bénédictin et de l’architecture romane, recrutement et mobilité des moines, échanges culturels avec l’Italie, etc.) ; leurs fonctions dans la diffusion des idées réformatrices et, plus largement, de l’autorité pontificale dans une période de confrontation entre les puissances présentes dans l’Adriatique (Francs, Byzantins, Normands, Vénitiens, Slaves).

Intervenants :

  • Sébastien Bully, chercheur au CNRS, laboratoire Artehis, Dijon
  • Morana Čaušević-Bully, maître de conférences à l’Université de Franche-Comté, laboratoire Chrono-environnement, Besançon –
  • Stéphane Gioanni, professeur de langue et littérature latines tardives et médiévales à l’Université Lumière Lyon 2, laboratoire HiSoMA.

Pour en savoir plus :

MOM