Les effets du tourisme sur le récit de la ville. Lyon entre symboles et clichés

LLes effets du tourisme sur le récit de la ville. Lyon entre symboles et clichés

Pour attirer plus de touristes, les villes construisent des récits et se mettent en scène dans des stratégies publicitaires. Elles se saisissent d’images et de symboles pour promettre aux visiteurs une expérience urbaine singulière.

Entretien croisé proposé par Pop’Sciences en collaboration avec le Musée d’histoire de Lyon-Gadagne, enregistré le 5 mars 2021.

Le récit des villes, celui de Lyon particulièrement, est de plus en plus emprunt d’une visée touristique. De Guignol à la Fête des Lumières, en passant par les bouchons ou son nouveau grand stade, l’identité et l’image de la capitale des Gaules, se construisent autour de nombreux symboles et clichés, savamment sélectionnés, entretenus et construits. Les pouvoirs publics s’en saisissent pour dresser des stratégies publicitaires destinées à attirer de nouveaux habitants, de nouvelles entreprises, mais aussi – et donc surtout – des touristes.

Ce marketing territorial et touristique ne s’appuie pas seulement sur des éléments patrimoniaux ou identitaires pré-existants. Il est aussi à l’origine de nouveaux aménagements et de nouvelles organisations urbaines destinés à satisfaire l’expérience touristique de la ville. Comment et pourquoi ces symboles et clichés sont préférés à d’autres pour intégrer le récit « publicitaire » de la ville ? Et en quoi l’industrie touristique a-t-elle bousculé les codes et participé à redessiner le portrait d’une ville comme Lyon ? Deux universitaires décryptent le phénomène de marketing touristique :

  • Isabelle Lefort, géographe, Professeure des universités (Université Lumière Lyon 2, Institut Universitaire de France)
  • Julien Thiburce sémioticien*, chercheur post-doctoral (LabEx ASLAN, Laboratoire ICAR)

Un entretien enregistré au cœur de l’exposition Portraits de Lyon, proposée par Gadagne

* : linguiste, spécialiste de l’étude des signes, des symboles et de leur signification

Lyon sur le divan

LLyon sur le divan

Qui sont les parents de Lyon ? Quels sont ses complexes et névroses ? Une guérison est-elle en cours ?

Le Musée d’Histoire de Lyon a confronté les regards d’historiens, de scientifiques, de témoins et d’autres artistes à une psychanalyse de terrain, drôle et pertinente…

En savoir plus : site Gadagne Musées

Les infrastructures : entre coupures et liens

LLes infrastructures : entre coupures et liens

Dans le cadre de l’exposition Lyon sur le divan, les métamorphoses d’une ville, les musées Gadagne proposent une série de 4 tables-rondes en écho aux thématiques développées dans l’exposition.

La première soirée sera consacrée à la question des mobilités et des infrastructures et leur rôle au sein d’une ville.

Créent-elles des coupures ou du lien entre les espaces urbains ?

Pour répondre à cette question les musées accueilleront :

- Olivier Roussel, responsable des missions et stratégies métropolitaines à l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine lyonnaise
- François Bregnac, architecte-urbaniste
- Yves Crozet, économiste, spécialiste de l’économie des transports.
- Nicolas Tixier, architecte membre du collectif BazarUbain
- Gabriel Jourdan, spécialiste des transports à l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise

En savoir plus