Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

La recherche de la diversité des mondes

LLa recherche de la diversité des mondes

Pour sa troisième conférence en ligne, l’Observatoire de Lyon vous donne rendez-vous avec Isabelle Vauglin, chercheuse au Centre de recherche astrophysique de Lyon (CRAL) pour parler des exoplanètes !

La quête de nouveaux mondes est très ancienne mais la preuve de l’existence de planètes extrasolaires date seulement de 1995. Les astronomes ont mis au point des moyens d’observation très précis et complexe pour arriver à les détecter tels que les instruments ELODIE, HARPS, ASTEP et maintenant SPHERE. Au programme : une présentation des différentes méthodes développées pour détecter les planètes extrasolaires, un tour d’horizon de la diversité des exoplanètes connues et la grande question : « Sont-elles habitables et habitées ? ».

Pour assister à cette conférence, il vous suffit d’aller sur la chaîne Twitch de l’Observatoire de Lyon :

Se connecter

La création d’un compte n’est pas nécessaire, sauf pour pouvoir interagir en direct et poser vos questions à Isabelle Vauglin (il est aussi possible de le faire par mail ou via le compte Twitter de l’Observatoire @obsLyon).

Géologie en astronomie ou astronomie en géologie ?

GGéologie en astronomie ou astronomie en géologie ?

Pour sa deuxième conférence en direct, l’Observatoire de Lyon vous donne rendez-vous avec Pierre Thomas, chercheur au Laboratoire de Géologie de Lyon Terre, Planètes, Environnement – LGL-TPE et professeur à l’ENS de Lyon. Ils vous parlera des impacts et des cratères provoqués par les météorites.  Une conférence entre géologie et astronomie ! 

Pour assister à cette conférence, il vous suffit de vous connecter de chez vous à la chaîne Twitch de l’Observatoire de Lyon. La création d’un compte Twitch n’est pas nécessaire, sauf pour pouvoir interagir en live avec le public et les organisateurs de la conférence.

Vous pourrez également poser vos questions sur le compte Twitter de l’observatoire @obsLyon

>>> Se connecter :

La chaîne Twitch de l’Observatoire de  Lyon

Observations de Mercure : un évènement astronomique rare !

OObservations de Mercure : un évènement astronomique rare !

Le 11 novembre 2019 se produira le transit de Mercure, c’est-à-dire le passage de Mercure devant le Soleil.

Nous vous proposons de venir partager cet évènement astronomique rare à l’Observatoire de Lyon, en observant avec nos instruments et avec ceux de la Société Astronomique de Lyon le disque de Mercure sur le Soleil.

Des explications du phénomène et de son intérêt scientifique complèteront les observations. Saviez-vous que c’est le transit de Vénus qui a permis historiquement la première détermination précise de la distance Terre-Soleil ?

N’hésitez pas à nous rejoindre s’il fait beau, le prochain transit ne se produira qu’en 2032 !

Rendez-vous sur le site historique de l’Observatoire à Saint-Genis-Laval : observations en continu de 13h jusqu’au coucher du Soleil à 17h30. 

Important: en cas de mauvais temps, risque d’annulation des observations.

Merci de vérifier les informations sur le site de l’Observatoire de Lyon dès la veille au soir.

plus d’informations sur le site de l’Observatoire

#FDS2019 | Fête de la science à l’Observatoire de Lyon

##FDS2019 | Fête de la science à l’Observatoire de Lyon

L’Observatoire de Lyon fête la science en proposant des visites guidées du site historique à Saint-Genis-Laval et une soirée d’observation !

Coupole Observatoire de Lyon

Visites « découverte de l’Observatoire »

Au travers d’une visite guidée, découvrez les nombreux trésors scientifiques qui permettent de voyager dans le temps, du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui, et même au delà.

Le mercredi 9 octobre après-midi
A partir de 6 ans
Durée de la visite: 1h
Gratuit, réservation obligatoire sur ce lien

Coupoles
Illustration F.Gobet
© OSUL_F.Gobet

Soirée de l’Observatoire

Petits ou grands, passionnés ou néophytes, découvrez les dernières nouvelles du ciel lors d’une conférence, puis jetez un oeil au travers du télescope pour observer les étoiles (si le temps le permet).
Soirée en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon.

Le vendredi 11 octobre à partir de 18h30 •  Programme complet à venir
A partir de 6 ans
Gratuit,
inscription obligatoire sur ce lien

 

Plus d’informations sur le site de l’Observatoire

 

 

Sur la Métropole de Lyon et le Rhône, la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon coordonne la Fête de la Science.

Journées Européennes du Patrimoine à l’Observatoire de Lyon

JJournées Européennes du Patrimoine à l’Observatoire de Lyon

Venez visiter le site historique de l’Observatoire de Lyon à Saint-Genis-Laval lors des Journées Européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre 2019.

L’Observatoire de Lyon recèle de nombreux trésors scientifiques qui permettent de voyager dans le temps, du 19e siècle jusqu’à aujourd’hui, et au-delà. Parcourez les époques à travers une visite guidée du site historique.

Accompagné d’un guide, déambulez dans le parc de l’Observatoire pour y découvrir son ancienne bibliothèque (du 19e siècle), ses coupoles (avec son télescope de 1 m), passez devant le pavillon abritant la dernière lunette coudée du monde encore dans son état d’origine, pour finir par le hall d’intégration du Centre de Recherche Astrophysique de Lyon qui participe aujourd’hui à des projets internationaux de grande envergure.

Et si la météo le permet, jetez un œil dans les télescopes de la Société Astronomique de Lyon pour observer le Soleil !

Inscription obligatoire sur le site de l’Observatoire

 

Soirée de l’Observatoire de Lyon | Soirée spéciale « Lune »

SSoirée de l’Observatoire de Lyon | Soirée spéciale « Lune »

L’Homme a marché sur la Lune pour la première fois le 21 juillet 1969. A l’occasion de ce cinquantenaire, l’Observatoire de Lyon organise une soirée spéciale « Lune » : une conférence grand public, des ateliers et des observations seront proposés pendant cette soirée.

© Observatoire de Lyon

 

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée d’observations astronomiques. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon (SAL) et s’adressent à tous : petits (à partir de 7 ans) ou grands, passionnés ou néophytes.

 

La soirée du 12 juillet débutera à la tombée de la nuit par une conférence grand public Il y a 50 ans, Apollo 11 – passé et avenir de l’exploration spatiale habitée. 

Cette conférence sera donnée par deux chercheurs de l’Observatoire. Emmanuel Pécontal est chercheur au Centre de Recherche Astrophysique de LyonErwin Dehouck est chercheur au Laboratoire de Géologie de Lyon-Terre, Planètes, Environnement.

Puis, en fonction de la couverture nuageuse, les visiteurs pourront :

– Observer les astres dans le ciel grâce aux instruments d’observations de l’Observatoire et de la SAL.
 OU (si le temps est couvert) Visiter le site de l’Observatoire.

Enfin, deux ateliers vous seront proposés :

 Imaginer une base lunaire. Vous êtes un ingénieur de la NASA et vous avez pour mission de construire la première base lunaire pouvant accueillir des humains. Ce jeu de construction collaboratif vous fera découvrir toutes les facettes cachées de la Lune.

– Construire une carte du ciel. Vous pourrez fabriquer votre carte du ciel et devenir incollable sur les constellations visibles dans notre ciel tout au long de l’année.

Inscription obligatoire sur le site de l’Observatoire :

Soirée de l’Observatoire de Lyon

Soirée de l’Observatoire

SSoirée de l’Observatoire

Quelles sont les dernières avancées scientifiques en astronomie ? Que peut-on voir au télescope ? Pourquoi a-t-on appelé « Grande ourse » la constellation qui ressemble à une casserole ?

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée d’observations astronomiques. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon (SAL) et s’adressent à tous : petits (à partir de 6 ans) ou grands, passionnés ou néophytes.

 

La prochaine soirée aura lieu le vendredi 10 mai de 20h30 à 23h !

Renseignements et inscriptions sur le site de l’Observatoire.

Guillaume Suan, enseignant-chercheur en géologie – Médaillé du CNRS | Visages de la science

GGuillaume Suan, enseignant-chercheur en géologie – Médaillé du CNRS | Visages de la science

Enseignant-chercheur en géologie au Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement, Guillaume Suan est spécialisé dans les liens entre changements environnementaux et perturbations géochimiques globales dans les temps anciens. Il a reçu en 2018 la Médaille de Bronze du CNRS.

À l’occasion de cette distinction, Guillaume Suan retrace son parcours…

 » Les chasses aux fossiles dans les terrains jurassiques de mes Ardennes natales m’ont initié dès l’enfance aux mystères du temps profond. Ce penchant pour les vieux cailloux m’a amené, plus récemment, à longer les falaises rocheuses de l’Éocène des îles de Nouvelle-Sibérie (Russie), au cœur de l’Océan Arctique.

Avec mes collègues européens et russes, nous avons démontré qu’il y a de cela 55 millions d’années, de la mangrove et des palmiers poussaient près du pôle Nord, sous un climat exceptionnellement chaud. L’arrivée d’un ours polaire nous a contraints à n’étudier qu’une petite partie de la série exposée. Lui comme nous sommes restés sur notre faim, mais une seconde expédition sera nécessaire pour mieux tracer l’histoire de ces paysages polaires extraordinaires !  »

 

Découvrir tous les portraits des médaillés :

Talents CNRS

Soirée mensuelle de l’Observatoire de Lyon

SSoirée mensuelle de l’Observatoire de Lyon

DDescription de la soirée

Le 20 juillet, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée astronomique sur son site à Saint-Genis-Laval. Chaque soirée débute à la tombée de la nuit par au choix :

  •  Les Dernières Nouvelles du Ciel : conférence d’un astronome sur les dernières avancées scientifiques en astronomie dans le monde.
  • OU une séance de découverte du ciel en intérieur : partez à la découverte des astres que l’on peut observer dans le ciel.

Puis en fonction de la couverture nuageuse les visiteurs pourront :

  • observer les astres dans le ciel grâce aux instruments d’observations de l’Observatoire et de la SAL.
  • OU (si le temps est couvert) visiter le site de l’Observatoire et faire différents ateliers scientifiques.

La soirée est à partir de 7 ans. La soirée est sur réservation : l’inscription se fait par internet au lien suivant (attention les réservations ne seront possibles qu’à compter du 16 juillet).

TTarifs de la soirée

  • 6 € / adulte
  • 3 € / enfant (- de 18 ans)

Le règlement s’effectue sur place par chèque ou espèces. L’ouverture des caisses a lieu 30 min avant le début de la soirée. Merci de faire l’appoint si vous payez en espèces.

IInformations complémentaires

Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon et s’adressent à tous : petits ou grands, passionnés ou néophytes.

 

Milking the Residues: Molecular and Isotopic Signatures from Human Prehistory

MMilking the Residues: Molecular and Isotopic Signatures from Human Prehistory

The value of archaeological pottery has been substantially expanded in the last two decades or so with the realisation that unglazed porous ceramic fabric provides an exceptional repository of biomolecular and stable isotope information. 

The major chemical components absorbed and preserved are lipids, raising numerous possibilities for reconstructing past food acquisition and dietary habits, ritual practices and technological activities. At Old World sites degraded animal fats are by far the most common class of organic residue encountered. Intensive investigation of these residues are providing a range of critical new insights into the ways early farmers managed their stock and how prehistoric people were able to consume milk products despite being lactose intolerant.

 

Intervenant : la conférence est proposée par Richard Evershed de l’Université de Bristol ( School of Chemistry, University of Bristol).

Elle se déroule dans le cadre de la 4e Réunion des Géochimistes Organiciens.

Attention : cette conférence s’adresse à un public averti

Plus d’informations sur le site du colloque