Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

1983 : un tournant pour comprendre le monde d’aujourd’hui

11983 : un tournant pour comprendre le monde d’aujourd’hui

1983 est une année charnière sur le plan économique, politique et social. Revenir sur ce virage des années 80, c’est se poser la question du contemporain et de la dislocation du lien de solidarité qui unissait français et immigrés dans un contexte de crise économique grandissante et d’augmentation du chômage.

Cela pose aussi la question du « rendez-vous raté » (Beaud, Masclet) entre la gauche et les banlieues, en soulignant aussi la récupération des luttes des jeunes français issus de l’immigration et de leur marginalisation.

Intervenants :

  • Samir HADJ BELGACEM, maître de conférences en sociologie, Université Jean Monnet – Saint-Étienne,
  • Alice CARRÉ, conception et écriture du spectacle 1983,
  • Margaux ESKENAZI, conception et mise en scène du spectacle 1983.

Animée par  : Philippe DELAIGUE, maître de conférences en histoire du droit, Université Jean Moulin Lyon 3.

En partenariat avec : le TNP – Villeurbanne et le Collège de Droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Pour en savoir plus :

Université Jean Moulin Lyon 3

Design Produit | Curvway

DDesign Produit | Curvway

Cette masterclass propose une restitution par le designer du process de création du produit, Pierre Marabese, établie à partir de l’observation des usages et de la compréhension des besoins des usagers.  « Le design est un travail de conception sur la forme, les textures et le visuel d’un produit : il permet d’améliorer l’ergonomie, l’esthétique et la sécurité d’un produit. Une démarche design comporte 5 étapes : définition de l’objectif, idéation et investigation, cristallisation, matérialisation, et intégration. »

La volonté de Pierre Marabese était de concevoir un Curvway permettant de carver en toutes saisons. Mais qu’est-ce que le carving ?

Le carving, permet au pratiquant qui le maîtrise d’avoir la sensation de virer sur des rails. Cette technique permet d’atteindre une sensation de glisse exceptionnelle en jouant sur les angles de plus en plus prononcés. Angles vifs, tranches, reliefs de montagne, mais aussi robustesse, équilibre, sont des symboles que nous retrouvons donc dans le design du Curvway. L’agence Piopio et Pierre Marabese tenaient à rajouter un lien avec le monde du skateboard et de la planche de surf, en utilisant des matériaux composites type HPL compatc, gripp anti-glisse, silicone… Les roues compactes et robustes ainsi que le bumper avant, contribuent à l’appartenance du monde du tout terrain… Le challenge pour Piopio, concevoir grâce à l’expérience de Pierre Marabese un engin, fabriqué en France, capable de transmettre toutes les sensations accumulées grâce à ses nombreux prototypes.

A travers l’exemple de Curvway, Pierre Marabese et Lionel Suzet racontent la génèse d’un projet fascinant et de la création d’une startup.
>> Participez à la masterclass Curvway animée par Pierre Marabese et Lionel Suzet :

Design-Designer-Déjouer : jeux et enjeux du design à l’université | Journée d’étude

DDesign-Designer-Déjouer : jeux et enjeux du design à l’université | Journée d’étude

Cette journée a pour objectif de présenter plusieurs recherches portant sur la question des jeux et des enjeux du design –  de ses pratiques, ses espaces, ses fantasmes, ses définitions, ses écritures – ainsi que de discuter de l’institution universitaire en tant que lieu fédérateur d’expérimentations.

Mobilisant les dimensions interdisciplinaires, nous souhaitons investiguer les manières de faire du design dans la diversité des approches et en particulier les nouvelles formes transversales (théoriques, pratiques, recherche-création) pour répondre aux défis de nos sociétés actuelles (méthodologiques, symboliques, technologiques, environnementaux).

Penser, créer, transmettre : comment “designer” en jouant et déjouant les agencements formels et les cadres structurants et comment les dépasser/déplacer dans les contextes environnants de la recherche et de la formation.

Il s’agira à l’occasion de cette journée de questionner le design en tant qu’activité multiple, à la fois théorique et pratique, créatrice d’objets, d’expériences, de dispositifs complexes et qui permet la mise en place d’une posture créative multivers :

– Comment, au-delà des formes concrètes et des usages effectifs, pouvons-nous comprendre le design comme pratique créatrice de sens ?

– Comment ce que cette dernière fabrique en tant qu’action, en tant que milieu et en tant que système peut être compris, critiqué et redessiné ?

– Comment le design donne-t-il forme à nos existences collectives (Stiegler, 2008) ? Le design est pensé ici au cœur d’une approche expérimentale, à travers ses pratiques quotidiennes, technologiques, matérielles, sensorielles, et comme action faisant partie intégrale de la fabrication d’approches méthodologiques inédites.

– Quelles sont ces approches et comment sont-elles mises en application ?

– Comment les lieux permettent-ils cette dynamique de mise en relation ?

– Comment les contours académiques permettent-ils d’agencer un rapport autre aux productions/créations/formations ?

>> Participez à la journée d’étude animée par le laboratoire MARGE et les Bibliothèques universitaires Lyon 3, le vendredi 25 novembre.

Co-organisé par :

Pour en savoir plus : 

Journée étude Design

Design Designs Designers | Visites guidées

DDesign Designs Designers | Visites guidées

A l’occasion de l’exposition Design Designs Designers, vous souhaitez en apprendre plus sur le travail des designers ?

Les bibliothèques universitaires de l’Université Jean Moulin Lyon 3 vous proposent des visites guidées hebdomadaires pour connaitre l’exposition dans ses moindres détails.

 >> Visites les mardis à 12h et les jeudis à 17h

Pour en savoir plus sur les créneaux disponibles et vous inscrire :

Visites guidées

 

Le design pour changer les organisations | La Fabrique Humaine

LLe design pour changer les organisations | La Fabrique Humaine

Comment le design transforme les organisations et facilite l’innovation managériale

Du design d’organisation au design pour accompagner le changement, le design – et particulièrement le design thinking – fait partie des méthodes de conception innovante désormais utilisées par les consultants pour transformer les organisations et innover dans le management.

Lors d’une masterclass nous aborderons – dans un regard croisé designeuse et consultant – nos pratiques du design dans l’accompagnement des projets de changement de nos clients, sous l’angle des méthodes et des comportements.

>> Participez à la masterclass animée par Gérald Falquerho et Céline Michelland de l’agence La Fabrique Humaine.

Quelle est la valeur du design ?

QQuelle est la valeur du design ?

Le design est considéré comme une dépense et parfois un investissement, mais comment mesurer sa valeur dans un projet ?

C’est une question que se posent les designers, qui se pose à chaque projet et que se pose (ou devrait se poser !) chaque organisation dans son développement.

La valeur globale d’un projet ou d’un service se décompose en sous-valeurs :

– Le design est-il opérant dans l’ensemble de ces valeurs ?

– Quelle est la valeur de la cohérence ?

– Quelle est la valeur d’une approche systémique, cette valeur est-elle mesurable que financièrement ?

– Un design « réussi » est-il une valeur à court terme, moyen terme ou long terme ?

On tentera au travers d’exemple concret et d’un peu de théorie de répondre à ces questions stratégiques tant pour les utilisateurs du design que pour les praticiens.

>> Participez à la masterclass animée par Bruno Lefebvre de l’agence C+B Lefebvre.
S’INSCRIRE

Design produit | Nooz Optics : inventer, prototyper, designer

DDesign produit | Nooz Optics : inventer, prototyper, designer

En général, une étude design « de commande », repose sur un brief marketing et les contraintes techniques qui en découlent à respecter. L’invention des Nooz, c’est exactement l’inverse.

Comment une démarche design centrée sur le produit, fondée sur l’intuition, le dessin, le prototypage quick and dirty, dotée de ses propres moyens marketing et usages, a permis de révéler les utilisateurs-cibles et les réponses techniques nécessaires.

A travers cet exemple, on s’interrogera sur le métier de designer et ses multiples définitions, ce qui fait son unicité ainsi que sur les tentatives de normalisation issues de la matrice idéologique managériale.

>> Participez à la masterclass Nooz Optics animée par Pierre Alex de l’agence Distorsion

S’INSCRIRE 

De la scénographie à la réalité augmentée | Look-it Up

DDe la scénographie à la réalité augmentée | Look-it Up

Noémie BSG est passionnée par la création sous toutes ses formes, la couleur et les nouvelles technologies. Son agence propose un vaste panel de compétences, design, scénographie et aménagement d’espaces, identifiables et colorés.
Pour stimuler sa créativité elle crée une œuvre par jour déclinée en motifs qu’elle appose sur différents supports, papiers-peints, textiles, murs, sols, pour l’intérieur comme pour l’extérieur.

Pour rendre visible ses œuvres, elle imagine Look-It Up une application de réalité augmentée réalisée en collaboration avec des développeurs spécialisés dans le domaine.

Ses motifs, s’extrudent, sortent du cadre pour créer des scénographies, des décors oniriques et virtuels, qui viennent animer et transformer un espace, une place publique, un jardin, un intérieur. Des décors qui surgissent et se déploient grâce à la réalité augmentée, créant un lien entre le réel et le virtuel.

>> Participez à la master class De la scénographie à la réalité augmentée | Look-it-up animée par Noémie Bourbon, de l’agence Noémie BSG – design lab

Design Designs Designers

DDesign Designs Designers

Découvrez l’exposition Design Designs Designers de l’Université Jean-Moulin Lyon 3 ! Cette exposition a pour intention d’explorer les différentes facettes du design en tant que mode de vie et de pensée qui touche tous les aspects de la vie des individus.

Au carrefour de très nombreux aspects de la vie : esthétique, économie, sociologie, communication, ingénierie, stratégie d’entreprise… le design permet d’aborder une variété de thématiques riches d’intérêt, montrant que le design est « partout » et fait « par tous ».

La démarche est avant tout collective et fédératrice, car elle réunit pour la première fois, dans le cadre d’un projet scientifique et culturel, quatre établissements d’enseignement supérieur du territoire : l’université Jean-Moulin Lyon 3, l’université Jean-Monnet Saint-Étienne, l’INSA Lyon et l’école supérieure d’arts appliqués La Martinière Diderot.

Cette exposition sera accompagnée de nombreux événements tels que des master class, des journées d’étude et des visites guidées (voir ci-dessous) pour en apprendre plus sur le design et ses champs d’action.
Elle est inscrite au programme de la Fête de la science 2022.
Pour en savoir plus : 

PPour aller plus loin

VISITES GUIDÉES

Vous souhaitez en apprendre plus sur le travail des designers ? Les BU de l’Université Lyon 3 vous proposent, à partir du 18 octobre, des visites guidées hebdomadaires pour connaitre l’exposition dans ses moindres détails.

 >> Visites les mardis à 12h et les jeudis à 17h

Pour en savoir plus sur les créneaux disponibles et vous inscrire : Visites guidées de l’exposition

PATRIMOINE

Le campus des quais de l’Université Jean Moulin Lyon 3 a fait l’objet d’une rénovation de grande envergure entre 2016 et 2020. Ces travaux ont été l’opportunité de doter le campus d’une bibliothèque universitaire offrant un univers de travail de qualité, tant en termes d’espaces que d’équipements.

Dans le cadre de l’exposition Design Designs Designers, découvrez la Bibliothèque du Palais, lauréate du Prix de l’Espace Intérieur 2021 décerné par Livres Hebdo.

>> Visites guidées :

  • Jeudi 17 novembre 2022 de 12h à 12h30
  • Lundi 14 novembre 2022 de 17h à 17h30

Pour vous inscrire : Visite guidée de la bibliothèque

The Handmaid’s Tale et le droit international public

TThe Handmaid’s Tale et le droit international public

Écrit en 1985 par l’auteure canadienne Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale (traduit en français par « La servante écarlate ») constitue une dystopie originale. L’œuvre a très vite su conquérir les différents medium (cinéma, théâtre) jusqu’au succès qu’il connaît depuis 2017 à travers son adaptation sous forme de série télévisée. 

Le projet est destiné à étudier une œuvre, tant littéraire que cinématographique, sous le prisme du Droit international public. L’objectif poursuivi est ainsi d’analyser les interactions entre ce domaine du droit et l’œuvre.

Ces interactions sont doubles. D’une part, il s’agit d’analyser les potentielles solutions ou réponses apportées par les normes internationales aux situations se déroulant dans l’œuvre. D’autre part, le projet permettrait d’étudier les perceptions ou présentations – potentiellement erronées – du Droit international public au sein de l’œuvre. Il s’agit, en définitive, de confronter la fiction et le droit.

L’intérêt suscité par l’œuvre s’est démultiplié à partir de 2017, lors de la diffusion de la série télévisée, suivi de la publication du deuxième tome du roman deux ans plus tard. Cet engouement s’explique par les liens indéniables entre cette œuvre dystopique et certaines problématiques potentielles, voire actuelles. L’œuvre se déroule en effet dans un monde marqué par la dégradation de l’environnement et de la fertilité. Un nouveau régime politique destiné à y remédier sera alors instauré aux États-Unis suite à un coup d’État.

L’œuvre fait indéniablement écho à l’actualité. Les atteintes récemment portées aux droits des femmes dans différents États le démontrent, qu’il s’agisse de l’instauration d’une quasi-interdiction de l’avortement en Pologne ou au Texas, ou des conséquences de la prise du pouvoir des Talibans en Afghanistan. Ce dernier exemple illustre également les risques d’un renversement d’un régime politique et des conséquences susceptibles d’en résulter. À cet égard, la prise du Capitole en janvier 2021 démontre que l’éventualité d’un coup d’État aux États-Unis, au fondement de The Handmaid’s Tale, n’est pas irréelle, même si cette possibilité ne s’est pas concrétisée.

En savoir plus :

Faculté de droit – Lyon 3