UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Identité, genre et sacré : masterclass de Joao Pedro Rodrigues

IIdentité, genre et sacré : masterclass de Joao Pedro Rodrigues

Le cinéaste portugais Joao Pedro Rodrigues travaille depuis plus de quinze ans sur la question de l’identité, du genre et du sacré. Une rétrospective lui a été consacrée lors de la 8ème édition du festival de cinéma Queer de Lyon et de la Métropole, Ecrans Mixtes.

L’Université Lumière Lyon 2 a eu la chance de l’accueillir lors d’une masterclass animée par Jean-Sébastien Chauvin, journaliste aux Cahiers du Cinéma.

Voir le podcast

Invictus : quand la publicité a un parfum d’antique

IInvictus : quand la publicité a un parfum d’antique

Des divinités représentées plus grandes que les humains, les vêtements et accessoires, la figure du héros ou encore les décors : les références visuelles à l’Antiquité sont très nombreuses dans la publicité pour le parfum Invictus de Paco Rabanne, tout comme celle pour Olympea. Même la forme du flacon et le nom du parfum renvoient à cette période historique.

Dès le début de la publicité, le spectateur comprend que la scène se situe dans un stade  moderne, rempli par une foule. Or, l’entrée du personnage masculin principal, depuis un couloir sombre, n’est pas sans rappeler celle des gladiateurs dans l’Antiquité romaine ou des athlètes aux concours olympiques.

La beauté plastique du personnage principal torse nu correspond précisément à l’idéal grec de la beauté masculine, exalté sur tant de sculptures grecques. Les kouroi, statues de jeunes hommes datant de la période archaïque grecque et marqueurs de tombes, témoignent de cet idéal de masculinité. 

Lire l’article en entier

La dyslexie à l’université : nos chercheur.es en parlent

LLa dyslexie à l’université : nos chercheur.es en parlent

 

Pierre a des difficultés à identifier les mots, il a besoin de beaucoup plus de temps pour lire un texte. Son écriture est lente et difficile, il fait de nombreuses fautes d’orthographes. Comme 5 à 8% des français, Pierre est dyslexique. La dyslexie n’est pas une maladie dont on guérit, il faut apprendre à vivre avec, et c’est le quotidien de milliers d’étudiants en France. Pour autant, Pierre ne devrait pas renoncer à faire des études dans le supérieur. Il existe en effet des stratégies de compensation à mettre en place par l’entourage et les équipes pédagogiques. Vous souhaitez mieux comprendre les difficultés rencontrées par votre enfant ? La réussite de tous vos étudiants vous importe ? Ou vous êtes curieux d’en savoir plus sur ce trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture ?

 

Suite à la Semaine du Cerveau 2018, nous vous proposons ci-dessous les vidéos des conférences La dyslexie à l’université : comprendre pour mieux accompagner.

Eddy Cavalli, enseignant-chercheur au laboratoire EMC et membre du LabEx CORTEX, se demande comment les étudiants parviennent à mener leurs études supérieures en dépit de leurs difficultés d’apprentissage.

Les recherches menées par Audrey Mazur-Palandre, ingénieure de recherche au laboratoire ICAR et membre du LabEx ASLAN, montrent notamment que les difficultés des étudiants dyslexiques augmentent en situation d’examen.

 

Les conférences ont eu lieu au grand amphithéâtre de l’Université de Lyon, et ont accueilli environ 150 personnes.

Grâce aux interprètes d’Exaequo interprétation, les conférences ont été intégralement traduites en langue des signes.

Cultive ta ville #2

CCultive ta ville #2

Le festival d’agri[cultures] urbaines

Cultive ta ville #2

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre des 48 h de l’Agriculture Urbaine, 2e édition du festival Cultive ta ville !

Porté par l’association étudiante Urbacultures – Institut d’Urbanisme de Lyon et Université Lyon 2 – avec l’aide de nombreux partenaires…

Au programme, des tables rondes, des ateliers d’initiation à l’agriculture urbaine et des balades urbaines accompagnés de disco soupe, concert, bombes à graines et plein d’autres surprises !

Pensons la ville ensemble pour de nouvelles urbanités !

En savoir plus

Défilé de la Biennale de la Danse | Universités et territoires

Journée Anthropologie : science et société

JJournée Anthropologie : science et société

Gastronomie, botanique, musiques traditionnelles… des apprentis anthropologues vous proposent d’échanger autour de leur expérience de terrain. Rendez-vous jeudi 26 avril à partir de 9h au Rize de Villeurbanne.

Après une année de rencontres et de découvertes d’univers parfois surprenants, les étudiants de la licence anthropologie de l’Université Lumière Lyon 2, partagent le résulat de leurs investigations. Tout au long de l’année universitaire, les étudiant.e.s de 3e année de licence SHAE et DUAIN ont ainsi exploré différents domaines de recherche et d’intervention, en travaillant avec des acteurs professionnels sur des projets concrets au fil de thèmes pluriels :

Les temps de l’engagement. Regards sur les formes plurielles de l’engagement à Villeurbanne, le Rize, Mémoires, Cultures, Echanges

Par monde(s) et par Vaulx, Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes

Et toque ! L’anthropologie à l’épreuve de l’assiette, Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse

(En)quêtes de mémoire. Approches anthropologiques de la jeunesse en temps de guerre, Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Mémoire végétale et transformations urbaines. Des étudiants en anthropologie dans la vallée de la chimie, Centre de Ressources en Botanique Appliquée

Des chansons et des roses. Les instruments de la culture à Givors, Service culturel de la Ville de Givors

 

 

Cette dynamique a donné lieu à des formes de travail innovantes et variées, autour d’articles scientifiques et grand public, posters, blogs, films, participation à des expositions et projets culturels, propositions diverses aux partenaires à partir des enquêtes.

« Anthropologie, science et société » est un projet de formation par la recherche innovant et ambitieux, mis en place par le Département d’Anthropologie de l’Université Lumière Lyon et le service Ethnologie de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes.

 

En savoir plus

Psychanalyse des oeuvres et figures du pouvoir et du contre-pouvoir

PPsychanalyse des oeuvres et figures du pouvoir et du contre-pouvoir

Alors que la programmation de l’Opéra de Lyon nous propose de déchiffrer et de donner à voir le monde d’hier et le monde d’aujourd’hui, un siècle après l’année 1917 et que la question de le la crise et de la déstabilisation résonne en nous, l’Université Lumière Lyon 2 vous propose des conférences dans lesquelles se croiseront les approches psychanalytique, historique et littéraire.

Conférence autour de l’oeuvre Histoire du soldat de Stravinsky, par Dominique Carlat, professeur des Universités à l’Université Lumière Lyon 2.

Coordination scientifique – psychanalyse des œuvres : Béatrice Clavel, enseignante-chercheuse en Psychologie du Développement à l’Université Lumière Lyon 2.

En savoir plus

Psychanalyse des oeuvres et figures du pouvoir et du contre-pouvoir

PPsychanalyse des oeuvres et figures du pouvoir et du contre-pouvoir

Alors que la programmation de l’Opéra de Lyon nous propose de déchiffrer et de donner à voir le monde d’hier et le monde d’aujourd’hui, un siècle après l’année 1917 et que la question de le la crise et de la déstabilisation résonne en nous, l’Université Lumière Lyon 2 vous propose des conférences dans lesquelles se croiseront les approches psychanalytique, historique et littéraire.

Conférence autour de l’oeuvre de Don Giovanni de Mozart, par René Roussillon, psychanalyste, Professeur émérite de psychologie clinique à l’Université Lumière Lyon 2.

Coordination scientifique – psychanalyse des œuvres : Béatrice Clavel, enseignante-chercheuse en Psychologie du Développement à l’Université Lumière Lyon 2.

En savoir plus

Sous les pavés, le Rhône !

SSous les pavés, le Rhône !

© PUL

À l’occasion du lancement officiel du livre Lyon en luttes dans les années 68 : lieux et trajectoires de la contestation, les membres du « Collectif de la Grande Côte » présenteront leur enquête, ainsi que leur vaste collecte de témoignages et de documents.

Une belle occasion de rappeler que Lyon, à l’opposé de sa réputation de cité frileuse et pondérée, fut en Mai 68, et dans la décennie qui a suivi, un extraordinaire terrain de radicalité sociale et politique.

 

 

 

 

En savoir plus

Musique et migration : branchez vos écouteurs…

MMusique et migration : branchez vos écouteurs…

Dans les valises des artistes, la mémoire des exils. La migration des musiques c’est d’abord le déplacement des femmes et des hommes qui en font. Y a-t-il un voyage permanent des musiques à travers l’espace et le temps

Les flux migratoires d’hier et d’aujourd’hui s’accompagnent nécessairement d’une hybridation et de mélanges culturels entre les Hommes et les artistes. Les trois épisodes de cette série radio s’intéressent en particulier aux musiques et à leurs interprètes qui, en croisant les rythmes et les identités harmoniques, révèlent des réalités sociales sous-jacentes et donnent à comprendre le monde qui nous entoure.

Comment s’inventent et se transmettent les courants musicaux issus des migrations ?

A quel point les enjeux identitaires résonnent-ils dans les mots et les notes des artistes ?

Y’a-t-il une uniformisation des pratiques musicales liées ou au contraire un enrichissement permanent de celles-ci? Qu’est-ce que la world-music ?

Collaboration scientifique : Marie-Pierre Gibert : anthropologue à l’Université Lumière Lyon 2. Laboratoire Environnement Ville Société (UMR 5600-EVS).

Avec : Sham’s Dinn : artiste rappeur lyonnais.

Conception et animation : Université de Lyon | Samuel Belaud

ÉPISODE 1 : LE DÉPART

ÉPISODE 2 : IDENTITÉS PLURIELLES

ÉPISODE 3 : JAM SESSION

Montage : Flavien Taulelle |Plus Huit Studio http://www.plushuit.com/
Musique : Humble Pie by Podington Bear