Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Voyage au centre de la Terre

VVoyage au centre de la Terre

Deux auteurs se rencontrent pour la première fois à la Villa Gillet afin d’évoquer les manières dont un paysage porte les marques du passé et dont l’homme habite la Terre.

Pendant plus de sept ans, l’écrivain Robert Macfarlane a visité des sites souterrains : un laboratoire caché dans une mine de sel sous la mer, des grottes norvégiennes abritant des peintures rupestres mystérieuses, les profondeurs de glaciers d’où surgissent des icebergs monstrueux…
Underland. Voyage au centre de la Terre (Les Arènes, 2021, trad. Patrick Hersant), tout à la fois récit de ces explorations et essai sur la nature et l’anthropocène, est devenu une référence du nature writing.

Dans Seyvoz (Inculte, 2022), co-écrit avec Joy Sorman, Maylis de Kerangal raconte la construction d’un barrage qui a mené à la disparition du village alpin de Seyvoz, englouti par les eaux. Mêlant les disciplines – philosophie, géographie, ethnologie, etc. –, comme dans ses précédents romans Naissance d’un pont (Verticales, 2010) et Réparer les vivants (Verticales, 2014), l’auteure redonne vie à un espace détruit par l’homme et dont le pouvoir d’attraction semble agir sur les personnages de son roman.

Pour en savoir plus :

Villa Gillet

« Depuis toujours, l’homme confine dans le sous-sol ce qu’il craint et souhaite écarter, mais aussi ce qu’il aime et souhaite sauver. » (Underland, Les Arènes, 2020)

Mode d’emploi