Agenda

Projection

21 novembre 2017 De 12h30 à 13h15

Théatre Astrée

MMigration(s) / Festival du Film Court

Dans le cadre du 38e Festival du Film Court, le Théâtre Astrée et l’Association Pour le Cinéma vous offrent une programmation de quatre films intitulée «Migration(s)».
Au coeur des phénomènes migratoires il est toujours question d’hommes, de femmes, d’enfants, de destins, des raisons qui poussent à quitter sa terre natale, son histoire, sa famille. Des réalisateurs de courts-métrages s’emparent de ces questions et donnent à voir sous la forme documentaire, fictionnelle ou animée ces histoires qui bâtissent la grande histoire et surtout la nôtre, celle de l’humanité.

Quatre films pour effleurer le sujet le temps d’une pause :

LA GRANDE MIGRATION
France, 1995, animation, 7’53
Les tribulations d’oiseaux à l’espèce indéfinissable lorsque arrive le temps de partir pour les pays chauds. Aventures et états d’âme d’un héros particulier à la fois tragique et comique.
Réalisation : Youri Tcherenkov
Production : Folimage

BRÛLEURS
France, 2011, fiction, 15′, vostf
Amine, un jeune algérois, achète un caméscope dans une boutique d’Oran. Il filme des souvenirs de sa ville, de son appartement et, une dernière fois, des images de sa fiancée et de sa mère. Avec Malik, Lofti, Mohammed et Khalil, ils embarquent sur une barque de fortune pour traverser la Méditerranée. Caméra au poing, Amine filme les traces de leur voyage.
Réalisation : Farid Bentoumi
Production : Les Films Velvet
Interprétation : Samir Harrag, Salim Kechiouche, Driss Ramdi

LES CORPS INTERDITS
France, 2016, documentaire, 12’30
Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition. Sous le joug de lois arbitraires, ils sont condamnés à errer dans d’inqualifiables limbes à la marge de notre monde. Leurs voix se superposent à des images de la « jungle » et de l’architecture carcérale du nouveau camp construit par l’État français.
Réalisation : Jérémie Reichenbach
Production : Quilombo Films

AÏSSA
France, 2014, fiction, 8’15
Aïssa est congolaise. Elle est en situation irrégulière sur le territoire français. Elle dit avoir moins de dix-huit ans, mais les autorités la croient majeure. Afin de déterminer si elle est expulsable, un médecin va examiner son anatomie.
Réalisation : Clément Tréhin-Lalanne
Production : Takami Productions
Interprétation : Manda Touré, Bernard Campan

Site Théâtre Astrée – Université Lyon 1