CERTAINS EVENEMENTS NE PEUVANT ÊTRE MAINTENUS EN PRESENTIEL SONT PROPOSES EN DISTANCIEL : MERCI DE CONSULTER LES SITES DES ORGANISATEURS

[Pop’Sciences Forum] Énergie. Une transition à petits pas

[[Pop’Sciences Forum] Énergie. Une transition à petits pas

Du 24 novembre au 1er décembre 2020, Pop’Sciences vous invite à comprendre les conditions de faisabilité de la transition énergétique.

Comment transformer en profondeur nos façons de produire, d’acheminer et de consommer l’énergie ? Quelles innovations sociales et scientifiques permettraient d’accélérer le mouvement ? Pourquoi les moyens de sa mise en œuvre ne font pas consensus ? Décryptez ces problématiques par le regard de différentes disciplines et expertises scientifiques.

Une programmation de culture scientifique, gratuite, ouverte à tous et à vivre à 100% en ligne.


🔀DÉBAT

📅Mardi 24 NOVEMBRE 2020   |   18H00

Sobriété énergétique. Faut-il tout ralentir pour accélérer la transition ?

Comment opérer une transition énergétique sous l’angle de la sobriété sans se heurter trop brutalement à des pratiques quotidiennes, sociales et économiques très ancrées ?

>>> Accédez à la réunion

Facebook

Invités

  • Nathalie Ortar, anthropologue, directrice de recherche au Laboratoire Aménagement Économie des Transports à l’ENTPE.
  • Natacha Gondran, enseignante-chercheuse en sciences et génie de l’environnement au sein de Mines Saint-Étienne et membre du Laboratoire Environnement ville société
  • Marc Jedliczka, fondateur de NégaWatt et directeur général de l’association Hespul

Animation : Raphaël Bourgois , rédacteur en chef d’A.O.C

Inscrivez-vous

 


💬 FOIRE AUX QUESTIONS

📅Mardi 1er DÉCEMBRE 2020   |   18H00

Télétravail, 5G, Netflix … Notre empreinte numérique est-elle soutenable ?

Rendez-vous pour 1h30 d’une conversations sous la forme d’une « foire aux questions scientifiques » autour de l’impact des activités numérique sur la consommation d’énergie et leur empreinte écologique.

Invités

  • Hervé Rivano, Professeur des Universités en informatique / INSA Lyon / Laboratoire CITI / École Urbaine de Lyon
  • Jean-François Trégouët, Maître de conférences en automatique / INSA Lyon / Laboratoire Ampère
  • Nicolas Stouls, Maître de conférences en informatique / INSA Lyon / Laboratoire CITI

Posez vos questions !

Foire aux questions - Numérique et transition énergétique
Pour être alerté de la réponse apportée


CONTACTS


Programmation réalisée en collaboration avec :

 

Ils soutiennent la réalisation de ce programme :

Quel est le devenir de l’humain face au numérique

QQuel est le devenir de l’humain face au numérique

A l’heure de l’intégration massive des technologies numériques, il devient vital de savoir si c’est l’homme qui gère le(s) système(s) ou si l’homme est devenu dépendant pour ne pas dire esclave d’un monde qui le domine.

En effet, les procédés industriels ont développé des outils informatique, puis numériques qui ont envahit nos activités et modes de communication.

Pour tenter de répondre à cette question, deux experts nous donneront leur point de vue et nous éclaireront sur les perspectives que nous pouvons entrevoir autour des sujets suivants :

> Comment le numérique transforme notre relation à la matière et à autrui ?

Les nouveaux matériaux ont des propriétés souvent modulables et portent en eux-mêmes la logique de leur structure (calcul numérique). Ainsi, avec la connectique, ils deviennent interactifs. Leur action se déploie au-delà de leurs propres limites physiques . Peut-on concilier complexité des matériaux et soutenabilité des matières ?

Les outils numériques mettent tout « à portée de nos doigts » (tactilité digitale). Ils transforment le rapport de l’individu à son propre corps, sa représentation, sa relation aux autres (coprésence digitale). Quels nouveaux modèles imaginer pour représenter ce monde hybridé par les technologies ?

La crise sanitaire a accéléré la nécessité de la transformation numérique : télé-travail, télé-enseignement, télé-médecine… Il a fallu identifier de nouvelles façons de communiquer. N’y a-t-il pas un risque que le « tout digital » s’impose comme une nouvelle norme après la crise ?

> Les relations entre corps et espace au fil du temps : technique et formes de représentation

Le développement des technologies numériques modifie la relation humaine au monde : tant à l’espace physique – les objets, l’architecture, la ville – qu’à l’espace social – son propre corps et celui des autres.

On se propose alors de questionner l’histoire de l’espace architectural à partir du corps humain : ses proportions, ses dimensions et sa représentation.

Ainsi, au fil du temps, l’art et l’architecture ont rôle attribué un rôle au corps humain. On soulignera donc, les étapes signifiantes de ce parcours marqué par l’évolution technique. De là, se façonnent réciproquement l’humain et l’espac.

Intervenants :

  • Christine Browaeys, ingénieur et sociologue
  • Alessandro Vicari, architecte

Organisée par :  IESF Lyon RA

En savoir plus :

IESF – Ingénieurs et scientifiques de France

Plongée dans le réseau électrique du futur

PPlongée dans le réseau électrique du futur

Public : Dès 11 ans

Entrez dans les coulisses d’un institut de transition énergétique et découvrez comment les scientifiques travaillent aujourd’hui pour le réseau électrique de demain.

Avez-vous déjà entendu parler de la guerre des courants entre l’AC et le DC ? Saviez-vous que 99% du stockage d’électricité se fait avec de l’eau ?

Dans cette vidéo réalisée par SuperGrid Institute, découvrez comment les ingénieurs et chercheurs développent le réseau électrique de demain ! Participez à une visite virtuelle du centre de recherche et d’innovation pour comprendre comment ils travaillent à l’intégration des énergies renouvelables dans notre réseau électrique. Les ingénieurs de l’institut expliqueront comment ils recréent des chocs de foudre, des conditions sous-marines ou encore génèrent de l’énergie grâce à l’eau sur leurs plateformes de tests impressionnantes !

Embarquez pour une visite virtuelle de SuperGrid Institute !

(cliquez sur l’image ci-dessous)

Cette visite virtuelle s’inscrit dans le cadre de la Fête de la Science 2020

SuperGrid Institute

 

Concours Ampère

CConcours Ampère

Participez au concours !

André-Marie Ampère était mathématicien (professeur de mathématique à l’école Polytechnique), chimiste (il a participé à la découverte du chlore et du fluor), philosophe et physicien. Sa théorie de l’électrodynamique a fortement contribué à la naissance de la théorie de l’électromagnétisme de Maxwell.

Les deux associations qui gèrent le musée Ampère, la  SAAMA et la SEE, lancent une commémoration  nommée Ampère2020 qui a pour but de rendre hommage à Ampère pour sa découverte du courant électrique en 1820. Pour cette commémoration  la Maison Ampère un concours destiné aux scolaires de toute origine et tout niveau . Ce concours demande une réalisation dans le cadre d’un travail collectif (établissement, classe, ateliers…) ou individuelle, encadrée par un enseignant.

Réalisez un dessin, une histoire, une vidéo, une petite pièce de théâtre, une affiche, ou bien une expérience qui montre combien Ampère était un grand savant et participez au concours qui commémore le 200e anniversaire de la découverte d’Ampère.
Les meilleurs réalisations seront récompensées !

La production ne portera pas forcément sur l’électricité elle-même, mais peut aussi illustrer l’aspect humain et historique.
Pour les enseignants c’est l’occasion d’organiser un travail d’équipe autour d’un projet original sans a priori pédagogique.
Par exemple, un groupe d’élève réalise une petite scénette autour de la découverte d’Ampère lorsqu’il observe l’expérience d’Oersted en 1820, ou bien des élèves illustrent par un dessin la vie sous l’Empire et montre les difficultés qu’Ampère rencontrait pour ces déplacements, la mise au point de ses découvertes, etc. Toutes les idées seront les bienvenues.

Pour vous aider, de nombreux documents très clairs sur Ampère et les découvertes en électricité sont accessibles aux élèves : cliquez ici.

Maison Ampère

Affiche concours Ampère

Les merveilles électriques

LLes merveilles électriques

Electromania propose de redécouvrir la fascination exercée par les merveilles électriques, de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la première moitié du XXe siècle, en passant par la Belle époque : les pavillons des expositions universelles, les romans de Jules Verne…

eelectromania

Le projet de cette exposition est de replonger deux siècles en arrière, à une époque où l’électricité était perçue, aussi bien par les scientifiques que par la société française, comme une nouvelle frontière à explorer, avec des applications infinies à conquérir.

En savoir plus…

AAteliers electriques

L’électricité ne fait pas que des étincelles ! Elle sait aussi faire de jolis dépôts ou des bulles ! Ce qui permet d’argenter ou de cuivrer des objets décoratifs, des plaques d’imprimerie, de purifier les métaux, de fabriquer des produits industriels comme l’aluminium ou le chlore. Des expériences d’électrolyse diverses permettront d’illustrer ces différentes possibilités.

Du 22 au 24 novembre 2016 à 12h30 dans le hall de la BU sciences à la Doua. Animés par Françoise Langlois et Jean Marie Biau dans le Hall de la BU Sciences.

 

Au programme

  • qsjydhlkdj
  • jkdhgskd
  • jdrhvtkjr
  • hrkudyhvkr