Les représentations de l’océan au long de l’histoire

LLes représentations de l’océan au long de l’histoire

Cet article illustré est extrait du Pop’Sciences Mag #6 : Océan, une plongée dans l’invisible

Par Grégory Fléchet   |   3 juin 2020


Alors que la Terre est majoritairement couverte d’eau, sa représentation cartographique a longtemps privilégié la visualisation des masses continentales au détriment des océans. Avec l’avènement des grandes explorations maritimes, les humains ont soudain pris conscience que ces masses d’eau étaient toutes reliées entre elles. Face à la difficulté de mettre en image cet océan global, les cartographes ont su faire preuve d’audace et de créativité pour donner à voir la dominance aquatique de notre belle bille bleue.

 

La Mappa Mundi d’Hereford.

Sur les mappemondes médiévales, telle que cette « carte du monde » datant de la fi n du XIIIe siècle, l’océan s’apparente à un espace inconnu encerclant les zones terrestres. Cette représentation du monde, tel que le conçoivent les Européens au Moyen-Âge, divise la Terre en trois continents séparés par la Mer Méditerranée : l’Asie y occupe le demi-cercle supérieur, l’Afrique le quart inférieur droit et l’Europe le quart inférieur gauche..

/DR

 

Projection de Mercator

Vers la fin du XVIe siècle, les normes de représentation du monde sont fixées par la communauté des cartographes flamands, à laquelle appartient Gerardus Mercator. Sur cette carte dessinée en 1587 par son fils Rumold, l’exagération du décalage longitudinal de l’Amérique du Sud par rapport à l’Amérique du Nord laisse la place à une « Mar del Zur » dans l’actuel Pacifique et à une « Mar del Nord » au niveau de l’Atlantique. L’existence de l’immense Terra Australis, qui occupe une large partie de l’hémisphère sud, ne sera réfutée qu’à la fi n du XVIIIe siècle, à la suite du deuxième voyage de James Cook.

/DR

 

Nouvelle mappemonde

La première tentative de représentation des océans comme une étendue unique et indivisible remonte à 1760. Elle est l’œuvre de l’ingénieur français Nicolas-Antoine Boulanger. Très novatrice pour l’époque, cette représentation divise le monde en un « hémisphère terrestre » réunissant toutes les terres émergées connues et un « hémisphère maritime » révélant toute l’étendue des masses d’eau de notre planète.

©gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

 

Les océans au centre du monde

Cette carte conçue en 1942 par le géophysicien et océanographe sud-africain Athelstan Spilhaus propose une représentation de la Terre centrée sur les océans. Sur ce planisphère quelque peu déroutant, les pôles sont placés en Amérique du Sud et en Chine. Si ce parti pris a pour effet de déformer significativement les continents, il révèle combien les océans du globe forment en réalité une même masse d’eau liquide.

/DR

 

Dymaxion Air-Océan-Monde

Fruit de l’imagination de l’architecte américain Buckminster Fuller, cette projection élaboré en 1954 avec le concours du cartographe japonais Shoji Sadao se compose de vingt triangles individuels pouvant être agencés de multiples manières. Grâce à cette flexibilité qui permet de s’affranchir des habituelles conventions cartographiques, où le Nord est toujours placé en haut et le Sud en bas, l’océan global peut être représenté d’un seul bloc…

/DR


Cet article illustré est extrait du Pop’Sciences Mag #6 : Océan, une plongée dans l’invisible

Voyage DéMesuré dans le monde des sciences | #FDS2018

VVoyage DéMesuré dans le monde des sciences | #FDS2018

DéMesures, association de médiation et culture scientifique, vous propose de perdre vos repères face aux images scientifiques. Au travers de 4 ateliers, vous serez amenés à observer des images scientifiques, à en questionner la nature ainsi que l’échelle. Vous prendrez conscience des idées reçues et biais qui peuvent compromettre nos interprétations.

Scolaires : jeudi 11 octobre, à 9h30, 11h et 15h, vendredi 12 octobre, à 15h30 
Public visé : primaires, collégiens, lycéens | Inscription obligatoire

Tout public : samedi 13 octobre, de 10h à 12h, puis de 14h à 16h
Public visé : à partir de 5 ans | Inscription obligatoire 

AAnimations proposées

  • Quizz de la DéMesure

Afin de sensibiliser le public à la difficulté de trouver l’échelle d’un objet à partir d’une image nous avons créé un quizz interactif. Ce quizz a pour but de dérouter les participants afin qu’ils se questionnent sur l’utilité des échelles dans la perception des images. Les participants auront à leur disposition des boîtiers interactifs afin de sonder l’opinion du groupe en levant les inhibitions. Ces sondages permettront d’amorcer un échange avec le public afin de lui faire comprendre d’où proviennent leurs erreurs de perception. Cette activité permettra donc d’appréhender la notion d’échelle en science et d’amener les participants à se questionner sur notre perception des images et les possibles biais qu’implique cette perception.

  •  Voyage à travers les échelles

Le public sera guidé le long d’une frise où différentes échelles (de l’atome aux réseaux de galaxies) seront présentées. Cette frise, imprimée sur du lino et posée au sol, sera accompagnée de kakemonos exposant des objets dont la taille correspond à l’échelle présentée sur la frise. Cette activité permet de se familiariser avec les ordres de grandeur, une notion connue mais difficilement comprise lorsqu’elle n’est pas correctement contextualisée.

  • Plongée dans le microcosme

N’avez-vous jamais rêvé de voir de plus près le monde invisible autour de vous ? A travers cette activité nous proposons de regarder en direct des micro-organismes, insectes, plantes ou champignons. Venez découvrir la diversité époustouflante du monde microscopique ! Pour cela, un microscope sera relié à une caméra afin d’observer en direct ces micro-organismes. En parallèle de cette activité, plusieurs échantillons préparés par nos soins pourront êtres observés au microscope. Il sera ensuite demandé aux participants de retrouver d’où proviennent ces échantillons, parmi une liste d’objets suggérés. Cette activité permettra donc de percevoir la diversité microbiologique associée aux objets du quotidien et ainsi de défaire les idées reçues concernant le monde microbiologique.

  • Mystery Science Picture

L’image scientifique, un mystère pour les non initiés ? Peut-être pas si on est correctement guidé ! Venez découvrir ou redécouvrir les MSciPics publiées chaque semaine par DéMesures sur les réseaux sociaux lors de cette exposition interactive où des images scientifiques, ou en relation avec la science, sont présentées sans échelle et sans légende. Avec l’aide d’un membre de DéMesures, réussirez-vous à percer le mystère que cachent ces images ?

Intervenants : Audrey Denizot, Rémi Canillas , Camille Léonce, Nicolas Comte

 

  BIBLIOTHEQUE MARIE CURIE INSA

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Les plantes, un monde en mouvement | #FDS2018

LLes plantes, un monde en mouvement | #FDS2018

C’est à une fabuleuse promenade dans l’univers fascinant des plantes que vous invite la Bibliothèque Universitaire Lyon 1. Au fil des déambulations, vous découvrirez les trésors des herbiers et leur importance pour la recherche. Vous serez initié à l’incroyable diversité et complexité d’un monde végétal en perpétuel évolution. Vous observerez quelques-unes des multiples interactions hommes-plantes et comprendrez les conséquences possibles sur l’environnement.

Public visé : 5 ans + | Entrée libre

En savoir plus : 

 

BU LYON 1

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

La microscopie et l’infiniment petit | #FDS2018

LLa microscopie et l’infiniment petit | #FDS2018

Notre quotidien renferme de nombreuses idées reçues que vous allez dépasser pour admirer la face cachée du monde qui n’est habituellement pas à portée de vue. A travers des objets de tous les jours, la microscopie électronique et confocale va vous permettre d’avoir un autre regard sur le monde qui vous entoure.

Laissez-vous transporter à travers nos images vers le monde microscopique, à la découverte de la nature qui nous entoure.

En partant de la microscopie optique de fluorescence et en allant jusqu’à l’échelle nanométrique grâce à la microscopie électronique, nous vous proposons un voyage dans l’univers de l’infiniment petit.

Public visé : maternelles, primaires | Inscription obligatoire

 

Centre Technologique des Microstructures

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

 

La microscopie et l’infiniment petit | #FDS2018

LLa microscopie et l’infiniment petit | #FDS2018

Notre quotidien renferme de nombreuses idées reçues que vous allez dépasser pour admirer la face cachée du monde qui n’est habituellement pas à portée de vue. A travers des objets de tous les jours, la microscopie électronique et confocale va vous permettre d’avoir un autre regard sur le monde qui vous entoure.

Laissez-vous transporter à travers nos images vers le monde microscopique, à la découverte de la nature qui nous entoure.

En partant de la microscopie optique de fluorescence et en allant jusqu’à l’échelle nanométrique grâce à la microscopie électronique, nous vous proposons un voyage dans l’univers de l’infiniment petit.

Public visé :à partir de 3 ans | Inscription obligatoire

 

Centre Technologique des Microstructures

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône