Fabriquer une carte du bruit | Noise Capture Party

FFabriquer une carte du bruit | Noise Capture Party

Organisation d’une Noise Capture Party au Festival Pop’Sciences 2019

L’une des activités des chercheurs en acoustique environnementale est de mesurer les niveaux de bruit auxquels sont exposés les habitants dans leur environnement urbain, afin de prendre des mesures adaptées (plans de prévention,..).

Les grandes villes répondent à une  obligation européenne de mettre en place des cartes du bruit. Les chercheurs de l’Ifsttar , CEREMA,et  CNRS, ont développé en complément de ces cartes, une application : Noise Capture,  permettant une production collaborative. En effet, via cette application sur Smart Phone, chacun peut mesurer le niveau sonore dans son environnement, et transmettre les résultats vers les cartes de bruits. Les données seront ainsi moyennées pour produire des niveaux de bruits.

Découvrez dans la vidéo, réalisée lors du Festival Pop’Sciences 2019, une « Noise Capture party »  proposée au  grand public et aux lycéens de Lyon la Duchère,  par le laboratoire UMRAE de l’Ifsttar et l’association Acoucité.

Plus d’informations sur le site noise-planet.org

Un article proposé sur : espace web Sciences et Société de l’Ifsttar.

Noise Capture : une application pour évaluation notre environnement sonore

NNoise Capture : une application pour évaluation notre environnement sonore

Face à la multiplication des sources de pollution, la recherche d’un environnement sonore de qualité constitue depuis longtemps une priorité au plan Européen. Les grandes villes sont désormais obligées d’établir des plans d’actions à partir des cartes de bruit.

Dans ce cadre, l’Ifsttar et le CNRS se sont associés pour développer une solution novatrice, qui place l’homme et son smartphone, au centre de l’évaluation de son environnement sonore.

L’application Noise Capture permet ainsi à chaque utilisateur d’évaluer son exposition au bruit, de décrire son environnement sonore à l’aide de mots-clefs, puis d’exporter toutes ces informations dans une base de données communautaire.

Comme dans toute démarche participative, l’implication sur le long terme des participants constitue un point crucial. L’animation de la communauté des « producteurs » de données est un enjeu majeur. Ainsi, l’Ifsttar et le CNRS proposent  l’organisation de NoiseCapture Party, un évènement durant lequel, des participants se regroupent pour calibrer leur smartphone, échanger sur le protocole de mesure et réaliser de manière organisée des mesures sur un site donné.

Grâce à l’ensemble des données collectées, il est alors possible de construire des cartes de bruit plus réalistes, consultables sur le smartphone ou en ligne (http://noise-planet.org/map.html). L’ensemble des données produites est ensuite reversé de manière ouverte (licence Open Data), au bénéfice de chacun mais également des collectivités et autres services de l’État qui pourront ainsi mieux appréhender la préservation d’un environnement sonore de qualité.

Prenez en main NoiseCapture grâce à la Présentation vidéo   et le tutoriel rapide