VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE ! QUESTIONNAIRE EN LIGNE SUR POP'SCIENCES

États-Unis : comment se gagne l’élection présidentielle ?

ÉÉtats-Unis : comment se gagne l’élection présidentielle ?

Tandis que la campagne pour la maison blanche bat tous les records de stupéfactions et alterne entre coups de théâtre et coups bas, demandons-nous à quoi tient le choix du 1er représentant de la 1ere puissance économique, culturelle et militaire mondiale ?

Nous avons reçu Marion Douzou, Maîtresse de conférences en civilisation américaine à l’Université Lumière Lyon 2 et chercheuse rattachée au Laboratoire Triangle. Pour ce nouvel épisode, nous décortiquons les tenants et aboutissants du système électoral américain, les enjeux de la scission idéologique et bipolaire entre républicains et démocrates, et évidemment le rôle joué par la variable majeure du jeu électoral made in USA : l’argent !

PPour aller plus loin

 

Production, animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

Réalisation technique : Flavien Taulelle (Plus Huit Studio)

Séminaire Médiation scientifique et sciences participatives

SSéminaire Médiation scientifique et sciences participatives

Public : Dès 18 ans

La médiation habituellement pratiquée dans les musées et centres de CSTI  (Culture Scientifique Technique et Industrielle) se trouve reconfigurée dans les projets de science participative.

Ici seront évoqués deux  programmes de sciences participatives (Vigie-Ciel et Lichens Go !)  où deux principes fondamentaux viennent modifier ses pratiques et ses  visées : la participation des publics et l’intégration de la médiation à  un programme de recherche. La reconfiguration de la médiation se situe  au niveau des outils de médiation, des actions et des postures des  médiatrices et médiateurs mais aussi au niveau de sa temporalité. Elle  s’inscrit dans un temps long, car elle y suit les étapes du processus  scientifique.

La stratégie de mettre en place un réseau de  partenaires relais est essentielle dans ce type de programme car les  structures locales connaissent leurs publics et leurs territoires. Selon  leurs pratiques et usages, elles intègrent au sein de leurs activités  des contenus spécifiques aux projets. Cette stratégie est bénéfique pour  l’ensemble des partenaires : cela leur permet d’initier de nouvelles  collaborations, de créer de nouveaux contenus de médiation, d’acquérir  de nouvelles compétences et connaissances, de gagner une certaine  légitimité auprès des collectivités et de renforcer leur attractivité  auprès des publics. En caractérisant la médiation scientifique dans ces  programmes de sciences participatives et en proposant un référentiel de compétences des médiateur·rice·s, Marie-France Mifune souhaite ici apporter des réflexions et outils pour permettre de mieux concevoir et  envisager la médiation scientifique dans les sciences participatives.

 

Ré-écoutez le séminaire !

(cliquez sur l’image ci-dessous)

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la Fête de la Science 2020

 

LA BOUTIQUE DES SCIENCES

Séminaires Recherche Participative de la Boutique des Sciences

SSéminaires Recherche Participative de la Boutique des Sciences

Comment articuler les savoirs académiques avec les savoirs de terrain ? Quels sont les freins à ces démarches de croisement des connaissances ? Sur quels protocoles s’appuyer ? Quelles médiations spécifiques mettre en place ? Quelles innovations cela apporte à la production de connaissances ? Qu’est-ce que cela apporte aux acteurs de la société civile et aux citoyens participants ?
Autant de questions auxquelles la Boutique des Sciences de l’Université de Lyon apporte des réponses dans ses séminaires mensuels disponibles en podcasts.
Un temps d’écoute au sujet d’un projet ou d’une expérimentation concrète, de bonnes pratiques et de réflexion méthodologiques et épistémologiques sur le thème des recherches dites participatives.
Tous les épisodes à retrouver ici

L’écologie, un combat du XXIe siècle ?

LL’écologie, un combat du XXIe siècle ?

Une table ronde entre « anciens » et « nouveaux » militant.e.s écologistes pour réinterroger la contemporanéité des combats dans la préservation de l’environnement.

Une mise en perspective avec des historiens, Louis Baldaseroni et Stéphane Frioux, pour un dialogue qui interrogera la permanence et les ruptures dans les formes et les objets des combats menés par ces militant.e.s du XXe et du XXIe siècle. Ils viendront témoigner de leur engagement écologiste.

Quid du nucléaire, de l’anti-militarisme, de la lutte contre des « grands projets » ou de l’anti-spécisme dans les luttes écologistes d’hier et d’aujourd’hui ? Quel rapport à la non-violence, à la « politique politicienne » ou plus informelle ?

Cet événement sera enregistré sans public, puis disponible en podcast sur les sites Transenvir.fr, le site de la Maison de l’Écologie et le Blog Floraison. Le podcast devrait être disponible à partir du 9 octobre à 19h.

Un événement proposé par Transenvir dans le cadre de la Fête de la science 2020.

Transenvir

©Archives départementales

La physique qui soigne

LLa physique qui soigne

Dans son ouvrage Quand la physique soigne, Cédric Ray nous fait découvrir les concepts de base de la physique en décortiquant la manière de fonctionner de grands outils de la médecine.
Par exemple, les scanners à rayons X, la chirurgie laser ou la cryothérapie.

Cédric Ray est enseignant-chercheur à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et membre de l’institut Lumière Matière (Université Claude Bernard Lyon 1 et CNRS).

Il nous parle au micro de RCF de la « physique du quotidien », en particulier dans le domaine de la santé.

Ecouter le podcast 

Bibliographie :

La perte d’odorat induite par le coronavirus

LLa perte d’odorat induite par le coronavirus

Le CNRS participe aux chroniques estivales de l’émission Dis, pourquoi ? sur RCF Lyon. Au micro d’Alice Forges, les scientifiques ont 5 minutes et pas une de plus pour répondre à une question du quotidien !

Pourquoi le coronavirus entraîne-t-il parfois une perte de l’odorat ? Les explications de Mustafa Bensafi, directeur de recherche CNRS au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon.

Écouter le podcast

Mission en Indonésie avec le géo-archéologue Jean-Philippe Goiran

MMission en Indonésie avec le géo-archéologue Jean-Philippe Goiran

Le CNRS participe aux chroniques estivales de l’émission Dis, pourquoi ? sur RCF Lyon. Au micro d’Alice Forges, les scientifiques ont 5 minutes et pas une de plus pour répondre à une question du quotidien !

Jean-Philippe Goiran, chercheur CNRS au laboratoire Archéorient, nous narre une mission qui l’a particulièrement marqué, à Palu, en Indonésie.

Écouter le podcast

Le parfum des roses

LLe parfum des roses

Le CNRS participe aux chroniques estivales de l’émission Dis, pourquoi ? sur RCF Lyon. Au micro d’Alice Forges, les scientifiques ont 5 minutes et pas une de plus pour répondre à une question du quotidien !

Mohammed Bendahmane, directeur de recherche INRAE au laboratoire Reproduction et Développement des Plantes, a décrypté le génome du rosier… une aventure scientifique à l’odeur envoûtante qu’il nous raconte !

Écouter le podcast

Les mystères de la crème glacée

LLes mystères de la crème glacée

Le CNRS participe aux chroniques estivales de l’émission Dis, pourquoi ? sur RCF Lyon. Au micro d’Alice Forges, les scientifiques ont 5 minutes et pas une de plus pour répondre à une question du quotidien !

Dans cette émission, Sylvain Deville, directeur de recherche CNRS à l’institut Lumière Matière, nous révèle les secrets d’une bonne crème glacée !

Écouter le podcast

Le vacarme des fonds marins

LLe vacarme des fonds marins

L’équilibre biologique des océans tient pour beaucoup à la qualité de leurs paysages acoustiques. Il est indispensable de pouvoir les préserver au mieux des nuisances sonores produites par les humains, regroupées sous le savant terme d’anthropophonie.

Pour évoquer la cacophonie qui règne dans les profondeurs sous-marines, nous recevons Aline Pénitot (documentariste et compositrice) et Fabienne Delfour (éthologue et cétologue).

Car non, les milieux marins ne sont pas un havre de silence. C’est une exploration des paysages sonores dans laquelle nous nous engageons. Des bruits “naturels” qui sont produits par les animaux marins dans leurs vocalises ou bien par le fracas des vagues, mais aussi d’autres types de bruits. Ceux qui ne devraient pas être là, c’est-à-dire un bruit de fond non naturel – terrible et invisible – provoqué par les activités humaines en mer (moteurs, forages et autres sonars …) : regroupés sous le savant terme d’anthropophonie. L’équilibre biologique des océans tient pour beaucoup à la qualité de leurs paysages sonores. Comment s’y prend-on pour capter les sons sous l’eau ? Que nous racontent-ils ? Quelles sont les conséquences de l’anthropophonie sur la faune marine ? Comment la préserver de nos nuisances ?

  • Réalisation et technique : Studio Plus Huit
  • Animation : Samuel Belaud – Université de Lyon, Pop’Sciences

Pour aller plus loin dans les profondeurs sonores des océans :


Ce podcast produit par l’Université de Lyon, donne la possibilité à tous les curieux de sciences de s’informer sur les actualités, de débattre sur les savoirs et d’interagir avec le monde de la recherche. 30 minutes d’une création sonore originale, pour éclairer le monde qui nous entoure et proposer des clés pour construire celui de demain.

Écoutez, vous comprendrez !