La conquête spatiale a-t-elle un sens ?

LLa conquête spatiale a-t-elle un sens ?

Les stratégies spatiales des grandes puissances reprennent des forces et promettent pour les prochaines décennies des alunissages en série ou des explorations martiennes plus nombreuses. Allons-nous vers l’installation permanente de l’homme en dehors de la Terre ?

Nous assistons à l’augmentation généralisée des fonds dédiés à l’exploration spatiale depuis et au delà de notre planète. En quoi cette course aux étoiles est-elle utile ou rentable pour nos sociétés ? Ce ciné débat vise à comprendre la formidable épopée spatiale, depuis les programmes américains et russes de la guerre froide, jusqu’aux récentes découvertes sur les trous noirs en passant par les mission à destination de Mars.

Invités :

  • Ghaouti Hansali. Maître de conférences, astrophysicien (ENISE, Centre de Recherche Astronomique de Lyon).
  • Patrick Thollot. Enseignant-chercheur, géologue (Laboratoire de Géologie de Lyon, ENS de LYON)
  • Modération : Florence Belaën (Université de Lyon)

Extraits :

  • First Man. Le Premier homme sur la Lune (Damien Chazelle, 2018)
  • Seul sur Mars (Ridley Scott, 2015)
  • Interstellar (Christopher Nolan, 2014)

Intelligence artificielle : ce sera pire demain ?

IIntelligence artificielle : ce sera pire demain ?

Ce ciné-débat vise à se poser des questions auxquelles nos sociétés n’ont pas apporté de réponses claires. Demain les machines seront-elles cognitivement plus forte que nous ? L’intelligence artificielle fera-t-elle baisser le temps de travail ? Les GAFAM finiront-elles par dominer le monde en se servant des données personnelles qu’on leur donne ?

L’intelligence artificielle est entendue de nombreuses acceptions. Toutes démontrent que nous avons aujourd’hui créé des algorithmes capables de digérer une immense quantité de données, (des lettres, des mots, des dessins, des concepts, des raisonnements… etc) et de prendre des décisions en fonction de celles-ci. L’objectif de ce débat est de définir et de donner du sens à l’IA. Car l’intelligence artificielle s’est améliorée et complexifiée au point d’être aujourd’hui en mesure de générer du langage et dialoguer avec nous, de prédire voire anticiper des phénomènes naturel, mais aussi des infractions. Elle est également capable de reconnaitre des formes très complexes, que nous ne voyons pas à l’œil nu. Comme par exemple quand une IA réussi mieux que les meilleurs médecins du domaine à reconnaitre et diagnostiquer une forme de cancer de la peau à partir d’une seule image.

Invités :

  • Amélie Cordier. Directrice de recherche pour la société Hoomano
  • Mathieu Guillermin. Maitre de conférence en philosophie à l’institut catholique de Lyon spécialiste de l’éthique des sciences et de la technologie
  • Modération : Samuel Belaud (Université de Lyon)

3 extraits :

  • Film : Her (Spike Jonze – 2014)
  • Série : Real Humans (saison 1, épisode 1 – ARTE – 2012)
  • Documentaire : Nothing to hide (Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic – 2017)

 

Fake-news. L’ère de la post-vérité ?

FFake-news. L’ère de la post-vérité ?

La « post-vérité » nous oblige à parler de la « vérité ». Pour trouver des solutions à cette déferlante de mensonges, de fake-news, il s’agit tout d’abord d’interroger la notion de vérité.

Parler de « post-vérité » laisse entendre à tort qu’avant qu’on mette des mots dessus et que « fake-news » soit élu mot de l’année 2017, notre attachement à la vérité était évident. Les vérités partagées par une communauté, vis-à-vis d’une autre, ont pourtant déjà largement montré leurs limites. Par exemple, la supériorité des blancs sur les noirs, ou celle des hommes sur les femmes ont été des évidences à une époque.

L’histoire des sciences et de la vérité avancent de concert.

La science ne peut jamais dire « ceci est vrai », mais seulement « en l’état actuel des connaissances ceci n’a pas encore été réfuté. En revanche, si elle ne peut pas dire c’est vrai, la science peut tout à fait affirmer « ceci est faux ». Parce qu’au contraire du vrai, le faux peut tout à fait être démontré ! Difficile donc de parler de real news, mais plus facile d’évoquer le fake, le faux. Au sens strict, les fake news ne sont pas seulement des fausses nouvelles mais des informations volontairement falsifiées et trompeuses.

Le problème serait alors et surtout l’intention qu’ont les gens qui produisent ou relaient de l’information. 

Entre la multiplication des points de vue qui se disent vrais comment ne pas se tromper ? Qui a raison ?

Invités :

  • Évelyne Cohen (Professeure des universités en Histoire et anthropologie culturelles et en Histoire de la télévision et des médias à l’Enssib ; et chercheuse au Laboratoire de recherches historiques en Rhône-Alpes)
  • Raphaël Ruffier (Rédacteur en chef du magazine Lyon Capitale)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

Bibliographie :

Extraits sonores :

  • Dis la vérité – Lomepal ft Orelsan (Jeannine – 2018)
  • Papi et mamie sont les rois de la fake news. France Inter, Tanguy Pastureau maltraite l’info – mars 2019
  • Comment fabriquer notre propre fake news ? ARTE – 28 Minutes – janvier 2019

Les podcasts du Festival Pop’Sciences

LLes podcasts du Festival Pop’Sciences

7 débats, émissions radio ou conférences à écouter en live ou en pod’cast. Pour vivre et revivre le festival depuis chez-soi !

Accord musical et accord olfactif

AAccord musical et accord olfactif

L’environnement est très riche sensoriellement. Pourtant, les organismes – dont l’Homme – doivent en extraire rapidement des informations cruciales pour leur survie.

En musique comme en olfaction, nous verrons qu’ils peuvent pour cela percevoir des éléments précis (notes, odorants) ou des combinaisons harmonieuses de ces derniers, des accords. Cela s’observe dès les stades précoces de la vie.

Intervenants :

  • Laurent Croizier, Opéra de Bordeaux
  • Gérard Coureaud, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau qui a eu lieu du 5 au 20 mars à Lyon et agglomération.

EEcouter la conférence

Comprendre les émoticônes/emojis : de la sémiotique aux sciences cognitives

CComprendre les émoticônes/emojis : de la sémiotique aux sciences cognitives

Nos écrits numériques sont, depuis leur apparition, presque systématiquement accompagnés de petites icônes représentant des visages expressifs, gestes, objets divers… Dans la plupart de ces emplois, ces icônes servent à manifester l’émotion de celui qui parle, de la même façon que le ferait un geste ou une expression du visage dans une conversation en face à face.

Cette conférence vise à fournir quelques clefs interdisciplinaires pour mieux comprendre ces signes et leur rapport à nos émotions.

Intervenants :

  • Mateus Joffily, Groupe d’Analyse et de Théorie Économique Lyon/Saint Etienne
  • Pierre Halté, Laboratoire Éducation, Discours, Apprentissage

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau qui a eu lieu du 5 au 20 mars 2019 à Lyon et agglomération

EEcouter la conférence

Les podcasts de « A l’Ecole de l’Anthropocène »

LLes podcasts de « A l’Ecole de l’Anthropocène »

L’Ecole urbaine de Lyon a organisé, du 24 au 31 janvier 2019, aux Halles du Faubourg, un grand événement pluridisciplinaire pour apprendre, débattre et construire des propositions avec des scientifiques, des penseurs, des artistes, des politiques, des associations : A l’Ecole de l’Anthropocène.

Revivez la richesse des débats de cette première édition avec les podcasts de conférences, tables-rondes, cours publics, séminaires, plateaux radios, lectures, sans oublier ses soirées spéciales (« Avant-Après la fin du monde », Nuit des Idées).

Accédez aux podcasts :

A l’école de l’Anthropocène

En savoir plus sur l’Ecole Urbaine de Lyon : 

L’École urbaine de Lyon (EUL) est un Institut Convergences d’une durée de 8 ans (2017-2025), dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, et porté par l’Université de Lyon.

À travers son projet interdisciplinaire expérimental de recherche, formation, valorisation économique, sociale et culturelle des savoirs scientifiques, elle a l’ambition de former une nouvelle génération de chercheurs, d’enseignants, de professionnels et de citoyens et inaugure un domaine nouveau de connaissance et d’expertise : l’urbain anthropocène.

Visitez le site de l’Ecole :

https://ecoleurbainedelyon.universite-lyon.fr/

 

L’expédition scientifique internationale MOSAIC | « Edito scientifique » de Trensistor

LL’expédition scientifique internationale MOSAIC | « Edito scientifique » de Trensistor

L’Edito scientifique de Trensistor est une chronique du Journal radiophonique amplifié. À partir de faits d’actualité, illustration, commentaire et questionnement des grands principes à l’œuvre dans le monde scientifique contemporain.

Dans cet épisode, Maxime revient sur la plus impressionnante expédition internationale de recherche arctique à ce jour : l’expédition MOSAIC, 125 ans après les premiers pas de Fridtjof Nansen.

Fridtjof Nansen embarquait sur son voilier le Fram pour la première expédition de ce genre. Aujourd’hui, se prépare depuis 2011 la plus impressionnante expédition internationale de recherche arctique jamais jusqu’à ce jour, l’expédition MOSAIC.

Expédition MOSAIC

 

 

[Pop’Cast] Quelle vie nocturne pour nos villes de demain ?

[[Pop’Cast] Quelle vie nocturne pour nos villes de demain ?

Ré-écoutez le podcast de l’émission radiophonique enregistrée le 5 décembre 2018 à La Commune (Lyon), dans le cadre du Pop’Sciences Forum « Citoyens, la ville de demain vous appartient ! ». Quels sont les leviers culturels, économiques et sociaux à activer pour contrevenir aux tensions nocturnes entre fêtards, touristes, travailleurs, vagabonds et dormeurs ?

Culture, tourisme, travail, bruit… les dormeurs cohabitent de plus en plus avec la ville en continu. Cette ville qui, la nuit, change de visage. Ses quartiers se détachent les uns des autres et deviennent très imprégnés d’une ambiance nocturne qui leur est propre : le quartier clubbing, le quartier dortoir, le quartier zonard, le quartier en chantier, le quartier “coupe-gorge”, le quartier des restaurants, le quartier du tourisme “by night” …

  • Invités : Marie Bonte, géographe et ATER (Université Jean Moulin – Lyon, Laboratoire Environnement, Ville, Société); Emanuele Giordano, chercheur en géographie et aménagement associé au laboratoire LATTS et enseignant à l’École d’Urbanisme de Paris.
  • Animation : en cours de confirmation

[Pop’Cast] Pollution lumineuse : la promesse de jours sans nuit ?

[[Pop’Cast] Pollution lumineuse : la promesse de jours sans nuit ?

Ré-écoutez le podcast de l’émission radiophonique enregistrée le 5 décembre 2018 à La Commune (Lyon), dans le cadre du Pop’Sciences Forum « Citoyens, la ville de demain vous appartient ! ». Une heure de réflexions et débats sur la qualité de nuit, la vie nocturne et les nuisances lumineuses.

Plein feux sur les étoiles avec ce débat mêlant les aspects juridiques, biologiques et techniques de l’éclairage. Quels sont les effets de la lumière sur nos environnements nocturnes, nos comportements et ceux des animaux ? Faut-il instaurer un droit à la nuit ?

  • Invités : Thierry Lengagne, chercheur en biologie animale (Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés); Hélène Foglar consultante (Athena-Lum), Jean-Michel Deleuil, géographe et professeur des universités (INSA de Lyon, laboratoire Triangle)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)