Ressources

Homme - société / Lettres - langues - philosophie / Technologies - information - communication

Article

CNRS

LLa machine qui a redonné vie à la voix de Mandela

© Henri Chamoux

Cinquante-deux ans après le procès de Nelson Mandela, les 230 heures de l’audience ont été numérisées et remises à l’Afrique du Sud par l’INA. Une mission accomplie grâce à l’«Archéophone» inventé par Henri Chamoux.

Intégralité de l’article sur le site de CNRS le Journal

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le laboratoire, rendez-vous sur le site du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes

Procès Mandela: les archives sonores numérisées, alerte presse diffusée par le CNRS le 31/03/2016