L'Université de Lyon est fermée du 25 juillet au 19 août - L'équipe Pop'Sciences, en pause estivale, vous souhaite un bel été !

Ressources

Histoire - géographie

Article

RRecherche participative et sociétés savantes

Retour sur la journée d’étude « La recherche participative : quelle place pour les sociétés savantes ? » organisée le 7 février par le Comité des travaux historiques et scientifiques de l’École Nationale des Chartes. L’occasion de réfléchir au rôle de ses acteurs de la recherche et à leurs évolutions.

Les sociétés savantes sont des acteurs importants de la recherche, en particulier en histoire et dans une moindre mesure en géographie. Problème : leur image (et leur public) vieilli et semble avoir des difficultés à se renouveler. Pourtant, leur origine même reflète des enjeux très contemporains comme la place des amateurs dans la collecte, l’analyse et la capitalisation de données précieuses pour les chercheurs et la société dans son ensemble. Sur cette journée, un riche programme a donc permis de se questionner sur les liens entre recherche participative et sociétés savantes. Les sciences participatives, qui sont de plus en plus d’actualité dans les programmes et institutions de recherche sont en fait l’ADN des sociétés savantes, peuplées traditionnellement de notables locaux et aujourd’hui de nombreux passionnés de divers horizons qui souhaitent mettre leur temps et leurs savoirs au service de l’intérêt général.

Plusieurs projets innovants et passionnants ont ainsi été présentés, qui peuvent inspirer peut être des sociétés savantes, associations ou acteurs scientifiques de notre région ! Nous retenons en particulier :

  • L’Atelier des jours à venir, Le programme des Nouveaux Commanditaires Sciences et le questionnement sur le patrimoine | Une démarche de co-construction du savoir avec des citoyens, accompagné par la Fondation de France
  • Marc Renneville, Sophie Victorien (Centre pour les humanités numériques et l’histoire de la justice), Un service ouvert dédié au patrimoine judiciaire | Une plateforme documentaire sur le patrimoine des prisons et lieux de justice, alimenté en partie par des « amateurs »
  • Jean-Marie Holderbach (Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace), L’inventaire participatif du petit patrimoine rural | Un projet qui démontre l’intérêt de faire participer la population à un travail d’inventaire d’un patrimoine oublié et dispersé
  • Romain Dugast (Archives départementales des Yvelines), Animer une communauté, les projets collaboratifs des Archives départementales des Yvelines Adoptez un poilu | Comment « Adopter un poilu » a permis d’aider des archives départementales à explorer et sensibiliser à ses ressources foisonnantes

Des limites et problèmes ont été discutés : besoin de médiation et d’accompagnement, réticences face au numérique, nécessité de formation et d’ouverture des différents acteurs impliqués. Autant de projets qui questionnent notre rapport à la production des savoirs et encouragent à participer, qu’on soit chercheur ou curieux, passionné ou néophyte, dans l’intérêt de l’agrégation et de la diffusion des connaissances !

L’intégralité des échanges est disponible sur le canal Youtube du CTHS :

La recherche participative c’est aussi ce que propose la Boutique des Sciences aux associations du territoire de l’Ain, du Rhône et de la Loire. Cette démarche vous intéresse ? Renseignez-vous sur notre appel à projets 2020 !