Conférence: L’Équation D’Einstein

CConférence: L’Équation D’Einstein

Plus qu’une simple théorie scientifique, la relativité générale fut une véritable révolution conceptuelle. En 1915, Albert Einstein découvrit que l’espace, le temps, la matière et l’énergie se fondaient dans une même et unique équation, l’équation des champs d’Einstein ou l’équation de la relativité générale.
Un astrophysicien et un mathématicien, accompagnés d’un artiste, viennent à la rencontre du public pour donner, chacun, une explication de cette équation, mais aussi pour évoquer sa place singulière dans leur histoire et leur parcours de chercheur.

 

Avec Marc Lachièze-Rey, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, Olivier Druet, mathématicien, enseignant-chercheur au CNRS et Alex Andrix, artiste.

 

Soirée organisée en partenariat avec la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon.

Entrée gratuite, réservation nécessaire au 04 78 79 50 13.

CCONFÉRENCES en equations

Comment une équation mathématique devient-elle indispensable à un scientifique dans son domaine de recherche ? A quoi lui sert-elle, et qu’en fait-il ?  De même, en quoi une équation de la physique est-elle intéressante pour le mathématicien ? Et comment celle-ci peut-elle faire écho au travail d’un artiste numérique ?

 

Pour cette nouvelle saison, le Planétarium a construit un programme de 5 conférences en collaboration avec la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon. Un dialogue entre des disciplines transversales, avec la complicité du public, permettra d’apporter des représentations différentes liées à un même objet : une équation célèbre. Une manière de mieux comprendre ce qui anime la recherche, et plus particulièrement les chercheurs dans leur quotidien, tout en favorisant le rapprochement avec des artistes numériques qui utilisent, eux aussi, les mathématiques dans leur processus de création.

 

Chaque conférence est conçue comme un parcours initiatique au sein des différents espaces du Planétarium : visite guidée d’une partie des expositions avec l’un des conférenciers, suivie d’une rencontre dans les ateliers autour de l’un de ses objets de recherche, et enfin, retour dans la salle immersive pour la présentation d’une œuvre artistique sous la grande voûte, accompagnée d’un débat avec l’ensemble des intervenants.

 

Entre influence et stabilisation : une militaire de retour du Mali

EEntre influence et stabilisation : une militaire de retour du Mali

Le Talk du mercredi : Un regard différent sur le monde.

Conférence proposée par Emilie ACQUISTAPACE, enseigne de vaisseau et Rosène CHARPINE, présidente de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) Dauphiné-Savoie.

Actions de coopération civilo-militaire, information, développement, influence… Venez découvrir comment des réservistes de la Marine recréent un lien entre forces militaires et habitants au travers d’actions concrètes et sociales.

Plus d’informations sur l’IHEDN Dauphiné-Savoie

Organisation : Human Bee Ing, association d’étudiants, de doctorants et de personnels de l’ENTPE.

Que sait-on de LUCA, le dernier ancêtre commun universel aujourd’hui ? | Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

QQue sait-on de LUCA, le dernier ancêtre commun universel aujourd’hui ? | Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

Tous les êtres vivants actuels sont-ils apparentés ? Et, si oui, est-il possible de faire un portrait-robot de leur dernier ancêtre commun, LUCA (acronyme de Last Universal Common Ancestor en anglais) ? Existe-t-il un arbre unique de la vie ? Et les virus en font-ils partie ?

Les progrès de la biologie ces dernières décennies, en particulier le séquençage des génomes, ont permis de répondre en partie à ces questions. LUCA et ses virus étaient sans doute très différents des organismes modernes, plus simples que ces derniers, mais déjà très complexes par rapport aux premières cellules apparues sur notre planète.

LUCA représente donc un jalon important dans l’histoire du vivant ; mieux le connaître permettrait de se rapprocher de l’origine de la vie et de clarifier les relations de parenté entre les trois domaines qui structurent actuellement le monde vivant : les bactéries, les archées et les eucaryotes.

En partenariat avec :  Ville de Villeurbanne

Pour en savoir plus :

Université Ouverte Lyon 1

                                                     

 

Santé et pollution : quelles actions pour les habitants ?

SSanté et pollution : quelles actions pour les habitants ?

Dans le cadre du Cycle 8 des Rencontres Scientifiques Nationales de Bron [RSNB] Ville durable, sociale et citoyenne

L’équipe des RSNB vous invite à participer et à échanger sur le thème Santé et Pollution : quelles actions pour les habitants ?

Intervenants :

  • Claire Labartette, Référente territoriale Air Isère Rhône, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes à Bron
  • Xavier Olny, Responsable de l’unité Environnement et Santé, Cerema à L’Isle d’Abeau, Isère

Organisé par : Ville de Bron et Université Gustave Eiffel *

La conférence sera suivie d’un apéritif convivial

Pour en savoir plus :

Ville de Bron

* l’Ifsttar devient Université Gustave Eiffel au 1er janvier 2020

———————————————–

Likez, participez et partagez l’événement Facebook

Rencontres Scientifiques Nationales de Bron/RSNB

———————————————–

Les astéroïdes

LLes astéroïdes

Certains astéroïdes peuvent être considérés comme potentiellement dangereux à cause du risque de collision avec la Terre. Ces corps célestes sont régulièrement surveillés par des systèmes automatisés et des études sont menées sur les possibilités de les détourner en cas de menace affirmée.

Cette conférence vous dévoilera les différents aspects des astéroïdes: menace, détection et contremesures, sans exclure les moyens spatiaux de déviation/destruction.

Intervenant : François Sibille, astronome, enseignant à l’Université Claude Bernard Lyon 1

Pour en savoir plus :

Société astronomique de Lyon

A l’Ecole de l’Anthropocène 2020

AA l’Ecole de l’Anthropocène 2020

Retrouvez-nous à la 2ème édition de « A l’Ecole de l’Anthropocène », du lundi 27 janvier au dimanche 2 février 2020, sur trois sites (Halles du Faubourg, Comoedia, Perrache) ! 

Des chercheurs, enseignants, étudiants, artistes, penseurs, activistes, vous accueillent pour explorer, ensemble, les enjeux et les possibles des mondes urbains anthropocènes.

Toutes les informations sur la semaine sur notre site ecoleanthropocene.universite-lyon.fr

La page Facebook de l’événement 

Animations pour tous les publics

7 Cours publics | 7 Débats et conférences | 25 Séminaires et ateliers | Lectures | Espace Librairie | Performances Spectacles (danse) | Bal | Exposition | Podcasts et émissions de radio | Ateliers jeunesse | Programmation spéciale au cinéma Comœdia | Artistes en résidence…

Des thèmes passionnants à explorer ensemble

Coexister dans l’anthropocène / Habitat et changement climatique / L’ère du contrôle numérique / Urbanisation et bouleversement du système planétaire / A-t-on vraiment eu raison d’inventer l’agriculture ? / Le motif de l’enquête/ La recherche a-t-elle les pieds sur Terre ? / Les îlots de chaleur en ville / Politiques et poétiques énonciatives à l’heure de l’anthropocène / Le post-capitalisme réparateur / Quelle politique de la terre face à l’anthropocène ? / Habiterons-nous des cabanes ? / Décoloniser l’écologie / Comment lire un rapport du Giec ? / Éco-féminisme / Repenser le soin et l’hôpital habitable…

« A l’Ecole de l’Anthropocène est un événement sans équivalent en France et sans doute même au-delà. Je remercie toute l’équipe de programmation et de production, tous nos partenaires et bien sûr tous nos invités, qui ont accepté de nous accompagner dans l’aventure. Notre but est bien de stimuler la réflexion collective, plus que jamais indispensable, afin d’imaginer, ensemble, de nouvelles manières d’habiter le Monde, plus justes, plus solidaires, plus conscientes de la nécessité de préserver et réparer la terre, afin de garantir que nous puissions toujours y vivre ». 

Michel Lussault, géographe, Directeur de l’Ecole urbaine de Lyon

Illustration : Johann Rivat, Flamingo, 2013.

 

Nuit de la Géographie

Café Géo – Delphine Giney

CCafé Géo – Delphine Giney

Transport collectif, le transport aérien par câble

Delphine Giney animera le prochain Café Géo ! Elle vient de soutenir sa thèse sur « De l’(in)acceptabilité à l’appropriation sociale et pratique d’un nouveau transport collectif en milieu urbain : le transport aérien par câble. Mise en perspective internationale : France – Italie – Etats Unis – Colombie » et nous parlera de ses recherches.

Rendez-vous au café-bar Boulang’ et Patiss’ le 5 février à 18h pour un moment convivial !

Plus d’infos ici.

Comprendre la pauvreté en croisant les savoirs

CComprendre la pauvreté en croisant les savoirs

Comprendre la pauvreté avec ceux et celles qui la vivent : présentation d’une recherche participative en croisement des savoirs.

Les séminaires Recherche participative de la Boutique des Sciences

La Boutique des sciences de l’Université de Lyon lance son séminaire d’échanges de bonnes pratiques et de réflexion méthodologiques et épistémologiques sur le thème des recherches académiques coproduites avec des citoyens dite recherches participatives. Une fois par mois dans un lieu différent de la communauté de l’UdL, 1h à 1h30 de présentation et d’échange sur la recherche participative ici et ailleurs. A l’heure du déjeuner ou en fin de journée : chercheurs, étudiants, associations, venez échanger, poser vos questions ou partager vos bonnes pratiques !

4ème séance – 12  Février – 18h30/20h30 – Grand Amphi UdL

Intervenants: Elena Lasida de l’Institut catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire du mouvement ATD Quart Monde.

En ce mois de février, ce sont Elena Lasida, chercheure de l’Institut Catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire, volontaires permanentes du mouvement ATD Quart Monde, qui parleront de la méthodologie mise en œuvre dans une recherche internationale sur ‘Les dimensions cachées de la pauvreté’.

Ce programme de recherche a été mis en place par le Mouvement international ATD Quart Monde et l’Université d’Oxford et s’est déroulé entre 2017 et 2019, dans six pays : le Bangladesh, la Bolivie, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Tanzanie. Plus de mille personnes ont participé à ce programme, dont plus de la moitié étaient des personnes en situation de pauvreté.

En mettant en œuvre la méthodologie du Croisement des savoirs et des pratiques développées depuis vingt ans par ATD Quart Monde en lien avec des professionnels et des scientifiques, cette recherche participative a pour originalité de reconnaître les personnes en situation de pauvreté en qualité de co-chercheuses, à égalité avec les universitaires et les professionnels. Cette approche, qui met en confrontation différents savoirs, permet ainsi de changer de paradigme : les populations qui étaient l’objet de programmes pensés par d’autres deviennent source d’une connaissance indispensable pour lutter efficacement contre la pauvreté.

Elena Lasida et Marianne de Laat étaient les coordinatrices de la recherche en France, et Alexie Gasengayire en Tanzanie. Elles expliqueront la méthodologie mise en œuvre, ses forces et ses limites, et aborderont des questions épistémologiques, éthiques et politiques que posent les recherches en croisement des savoirs.

 + D’INFOS ET INSCRIPTION EN LIGNE

Un Living Lab au service de la santé

UUn Living Lab au service de la santé

L’expérience Living Lab au service de la recherche en ingénierie et santé

Les séminaires Recherche participative de la Boutique des Sciences

La Boutique des sciences de l’Université de Lyon lance son séminaire d’échanges de bonnes pratiques et de réflexion méthodologiques et épistémologiques sur le thème des recherches académiques coproduites avec des citoyens dite recherches participatives. Une fois par mois dans un lieu différent de la communauté de l’UdL, 1h à 1h30 de présentation et d’échange sur la recherche participative ici et ailleurs. A l’heure du déjeuner ou en fin de journée : chercheurs, étudiants, associations, venez échanger, poser vos questions ou partager vos bonnes pratiques !

 

3ème séance – 21 Janvier – 12h30/14h – Salle B332 Fac de Médecine Saint Etienne

 

L’expérience Living Lab au service de la recherche en ingénierie et santé

Vincent Augusto

 

Le professeur Vincent Augusto est un membre permanent du corps professoral de Mines Saint-Etienne/Centre Ingénierie et Santé. Il travaille sur la modélisation, l’analyse et le pilotage de flux en milieu hospitalier. Ses domaines de recherche sont (notamment) la recherche opérationnelle, la simulation et l’intelligence artificielle. Le titre de sa thèse soutenue en 2008 est le suivant : « Modélisation, analyse et pilotage de flux en milieu hospitalier à l’aide d’UML et des réseaux de Petri » (spécialité Génie Industriel). Il a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches en 2016 sur la thématique de l’ingénierie des territoires de soins. Vincent encadre actuellement 5 thèses. Il est co-directeur du living lab MedTechLab en partenariat avec EOVI Mcd.

 

Dans cette présentation, l’apport du processus de co création à la recherche sera discuté avec plusieurs illustrations tirées des premières expérimentations du living lab : lit intelligent, maison de santé, activité physique des séniors. Un focus sera apporté sur la transdisciplinarité afin de comprendre comment maximiser son efficacité.

 

INSCRIPTION EN LIGNE