Où la vie peut-elle exister aujourd’hui dans le système solaire ?

OOù la vie peut-elle exister aujourd’hui dans le système solaire ?

“La vie “à la mode terrestre” (bactéries, animaux …) nécessite trois caractéristiques environnementales pour prospérer : (1) de l’eau liquide, (2) de petites molécules carbonées comme CO2 ou CH4 , et (3) de l’énergie “noble” lui permettant de transformer les petites molécules en macromolécules complexes. Et au début, avant que la vie “sache” faire ces macromolécules, il lui a fallu les trouver toutes faites pour démarrer. […] »

« L’eau liquide existe dans de très nombreux sites dans le système solaire : Terre bien sûr, sous-sol profond de Mars, océans sous les “banquises” des corps de glace…Les petites molécules carbonées sont présentes partout. L’énergie “noble” est présente à la surface des corps (lumière), mais aussi en profondeur quand de l’eau liquide est en contact avec des roches. Et les macromolécules complexes sont fabriquées dans les comètes et les météorites (qui tombent sur les planètes et les satellites), et là où de l’eau liquide touche des roches.

Où y a t’il (et où y a-t-il eu) ces 4 conditions à la fois dans le système solaire ? Sur Terre, dans le sous-sol profond de Mars, dans les océans sous-glaciaires d’Europe et d’Encelade, et peut-être dans les océans profonds de Cérès et de Pluton. Il ne reste plus qu’à aller voir si une quelconque forme de vie s’y est développée.”

Pierre Thomas.

 

Club d’astronomie de Lyon Ampère

LSST : un télescope révolutionnaire… !

LLSST : un télescope révolutionnaire… !

LSST : un télescope révolutionnaire pour comprendre les secrets de notre Univers

“L’Humanité regarde les étoiles depuis toujours se demandant de quoi le monde est fait. […] »

« Il y a 25 ans, nous avons mis en orbite notre premier télescope spatial « Hubble » qui a radicalement changé notre vision de l’Univers. Nous savons maintenant que les galaxies s’éloignent de plus en plus vite les unes des autres sous l’influence d’une mystérieuse énergie noire.

Aujourd’hui, nous installons dans les montagnes Chiliennes « LSST »: le télescope le plus puissant jamais créé qui nous permettra d’observer en 3 nuits ce qu’Hubble aurait mis 125 années à acquérir. Cette aventure commencera dans deux ans et je vais vous présenter les défis que nous allons devoir relever pour observer et analyser 10 milliards de galaxies afin de comprendre de quoi est fait notre Univers et qui sait, peut être découvrir des choses inattendues. “  Mickael Rigault

 

Club d’astronomie Lyon Ampère 

Mission Juno

MMission Juno

Le satellite Juno est entré en orbite autour de Jupiter le 5 Juillet 2016 et collecte depuis une masse considérable de données : champ gravitationnel, champ magnétique, abondance d’ammoniaque, émissions polaires, photographies de haute qualité …

Notre compréhension de Jupiter est améliorée, raffinée, et même en partie changée par une telle précision d’observation. Lors de cette conférence, Florian Debras évoquera les contributions majeures apportées par Juno dans l’étude de Jupiter. Notamment, Juno permet de contraindre les vents jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de profondeur, ainsi que la composition globale de la planète jusqu’à son cœur (si tant est qu’il y en ait un).

L’apport de Juno n’étant pas limité à ces seuls aspects, il évoquera aussi la structure étonnante du champ magnétique, la beauté particulière des pôles de Jupiter et la composition de l’atmosphère, de la tâche rouge aux jets équatoriaux.

 

Société astronomique de Lyon

Femmes et questions de genre

FFemmes et questions de genre

Dans le cadre des Rencontres Scientifiques Nationales de Bron,  venez participer à la conférence-débat autour de la place du genre dans la ville, et dans les transports.

Marie-Axelle Granié ouvrira la rencontre autour du thème du Genre et les comportements à risque.
Yves Raibaud apportera une réflexion complémentaire sur la question du genre dans les transports avec La ville faite par et pour les hommes. Dans l’espace urbain une mixité en trompe-l’œil. 

Transport, mobilité, sécurité : une question de genre ? : un dossier réalisé par Marie-Axelle Granié

 

En savoir plus

 

Les Rencontres Scientifiques Nationales de Bron  : un partenariat Ifsttar et Ville de Bron | Cycle 7La ville pour toutes et pour tous

 

Neurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes

NNeurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes

La Fondation Neurodis, en partenariat avec l’Université Catholique de Lyon et l’Université Laval (Montréal) organise ldans le cadre de la 31ème édition des Entretiens Jacques Cartier une journée de conférences sur le thème : « Neurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes ».

Pour découvrir l’intégralité du programme cliquez ici.
L’inscription est gratuite et ouverte à tous. Vous pouvez assister à la conférence de votre choix en respectant bien les horaires indiqués dans le programme.

Pensez à vous inscrire ici !

Avec 100 milliards de neurones et 10.000 connexions par neurone notre cerveau, siège de l’intelligence humaine, traite en permanence le flux incessant des informations transmises par nos organes des sens, sélectionne les plus pertinentes d’entre elles pour les stocker dans sa mémoire et induire nos décisions et nos actions en gérant nos émotions. Les Neurosciences cognitives décryptent son fonctionnement et produisent des modèles pour augmenter les capacités des « machines intelligentes » (ordinateurs, robots, algorithmes de l’intelligence artificielle, etc).

Les conférences, auxquelles participeront des experts des neurosciences Français et Québécois s’articuleront autour de trois thématiques : « Insconscient et liberté de décision », « Lire et partager les émotions d’autrui » et « Les interfaces machines – cerveau – machines »

La cité face aux algorithmes : Comment les géants du numérique veulent gouverner nos villes ?

LLa cité face aux algorithmes : Comment les géants du numérique veulent gouverner nos villes ?

A l’heure des smart cities (« villes intelligentes ») où l’algorithme remplace progressivement les décisions humaines, quelle sont les enjeux pour la démocratie locale ?

La fabrique et la gestion des villes sont aujourd’hui confrontées, comme de nombreuses autres activités, au remplacement de décisions humaines par des décisions algorithmiques. Le problème, concernant la cité, est que la substitution n’est pas seulement technique et professionnelle : elle est aussi politique. Elle ne touche pas que les métiers et les emplois ; elle affecte la capacité des responsables locaux et des citoyens à penser et à porter des projets de société.

Une confrontation majeure est donc engagée entre la cité politique, matrice historique des démocraties occidentales, et la ville-service numérisée proposée par les géants de l’économie numérique que sont Google, Apple, Facebook, Amazon (GAFA) et les milliers de start-up qui gravitent autour de ces entreprises. Celles-ci ont un objectif commun : prendre des positions dominantes sur les marchés urbains (logement, transports, services municipaux) qui constituent plus du tiers des dépenses des ménages. A travers l’exemple des smart cities et de la démocratie locale, Jean Haëntjens pose la question du rôle et de l’influence des GAFA dans la Cité.

Rencontre avec : Jean Haëntjens, économiste et urbaniste, auteur de « Comment les les géants du numérique veulent gouverner nos villes » (Editions rue de l’échiquier). Cette soirée s’inscrit dans le cycle Penser critique : « Demain l’humain, une nouvelle odyssée de l’espèce »

En savoir plus : site de la BM

La conscience animale | Cycle de conférences Global Health 2018 VetAgro Sup

LLa conscience animale | Cycle de conférences Global Health 2018 VetAgro Sup

Depuis le manifeste des scientifiques à Cambridge en 2012 déclarant l’importance de prendre en compte la conscience animale et le rapport demandé par l’INRA en 2017 sur la question, le temps est venu de prendre réellement « conscience » de ce sujet d’importance pour le chercheur, le philosophe, le théologien, le clinicien et le citoyen.

Telle est l’approche proposée sur la base de témoignages pluriels et complémentaires pour ce colloque dont la table ronde sera animée par un journaliste scientifique.

Le 1er octobre 2018 a été créé le premier réseau régional thématique de recherche pour la santé et le bien-être animal en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces conférences sont proposées dans le cadre du Global Health,nouvelle discipline à l’interface des santés humaine, animale et environnementale qui vise à améliorer la santé et le bien-être des personnes, des animaux et de la planète.

VetAgro Sup

Les biopsies liquides : des techniques innovantes pour le diagnostic des cancers – Conférence

LLes biopsies liquides : des techniques innovantes pour le diagnostic des cancers – Conférence

Dans le cadre du cycle Les Conférences Santé de la Fondation HCL.

Par le Dr Sébastien Couraud, chef de service adjoint du service de pneumologie aiguë spécialisée et cancérologie thoracique – Centre Hospitalier Lyon-Sud

Conférence ouverte à tous. Entrée gratuite sur inscription (en cliquant ici), dans la limite des places disponibles.

 

Médecine interne, la voie en cas d’errance médicale

MMédecine interne, la voie en cas d’errance médicale

La médecine interne est une spécialité médicale qui a été mise en lumière par la célèbre série TV. Le Professeur Pascal Sève présentera les spécificités françaises de cette discipline et répondra à vos questions concernant cette spécialité énigmatique.

Par le Pr Pascal Sève, chef de service adjoint du service de médecine interne – Hôpital de la Croix-Rousse

Conférence ouverte à tous. Entrée gratuite sur inscription (en cliquant ici), dans la limite des places disponibles.

 

Epigénétique : la fin de l’ère du  » tout-ADN  » ? avec Armelle Corpet, Maître de conférences, Institut NeuroMyogène, Université Lyon 1

EEpigénétique : la fin de l’ère du  » tout-ADN  » ? avec Armelle Corpet, Maître de conférences, Institut NeuroMyogène, Université Lyon 1

Conférence du cycle des soirées scientifiques de Villeurbanne, organisées par l’Université Ouverte Lyon1.

Plus d’information sur les soirées scientifiques de Villeurbanne en cliquant ici

Conférence libre d’accès et gratuite.

Présentation de la Conférence

Avec l’achèvement du séquençage du génome humain en 2001, il apparaît désormais que la connaissance de la séquence de l’ADN seule ne suffit pas à expliquer comment fonctionnent nos gènes. Par exemple, comment expliquer que deux cellules génétiquement identiques, mais aussi différentes qu’un neurone ou un globule blanc ne traitent-elles pas leur information génétique de la même façon ? Superposée à la séquence de l’ADN se trouve une couche d’information dite « épigénétique » que nous commençons tout juste à décrypter et qui apparaît essentielle pour garder en mémoire l’identité de nos cellules.