Agenda

22 novembre 2018 en journée pour les collégiens de Rillieux-la-Pape et en soirée pour tous de 17h à 20h.

Université de Lyon

RRencontrez les chercheurs de l’Université de Lyon

Venez rencontrer des chercheurs de l’Université de Lyon.

Lors de rendez-vous en tête-à-tête, à l’aide de petites expériences ou d’objets de recherche ou de la vie quotidienne, ils vous expliqueront leur quotidien de laboratoire, leurs travaux de recherche mais également leur parcours personnel, les études qu’ils ont suivies et leur goût pour la science.

Avec :

Valentine FEDERICO, doctorante en biologie évolutive au Laboratoire de Biométrie et biologie Évolutive (CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1 / Hospices Civils de Lyon / VetAgro Sup/ Inria). Sujet de thèse : « Evolution de la reproduction coopérative chez les Mammifères : une approche interspécifique ». Il s’agit de reconstituer, à partir de données rassemblées dans la littérature, l’évolution d’un système social où seul un couple dominant se reproduit et où les individus non-reproducteurs fournissent des soins parentaux aux petits des dominants.

Jean-Baptiste BONI, doctorant en Mécanique des Contacts et des Structures au laboratoire de Mécanique des Contacts et des Structures (LaMCoS : CNRS / INSA de Lyon). Le titre de sa thèse est : « Modélisation thermique d’un train épicycloïdal lubrifié par barbotage ». Ma thèse est en partenariat avec 7 entreprises et porte sur l’étude de la lubrification des réductions de vitesse des camions et des trains par bain d’huile. Le but est, à terme, de développer un outil de conception pour une lubrification optimale de ces systèmes.

 Mégane WCISLO, doctorante en biologie au Centre International de Recherche en Infectiologie, le CIRI (lnserm /  CNRS / ENS de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1). Je travaille en virologie sur la thématique du VIH/SIDA.

Chongyang WANG, doctorante en Sciences de l’éducation dans le laboratoire : Sciences, Société, Historicité, Éducation et Pratiques (S2HEP : Université Claude Bernard Lyon 1) Elle travaille sur l’étude comparative de la manière dont sont enseignées les mathématiques en Chine et en France.

Noémie AURINE et Rodolphe PELISSIER, doctorants en Virologie/immunologie au Centre International de Recherche en Infectiologie, le CIRI (lnserm /  CNRS / ENS de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1). Ils travaillent sur les mécanismes de haute pathogénicité du virus Nipah et l’étude des interactions moléculaires entre le virus Nipah et son hôte naturel la chauve-souris.

Amin LAAFAR, doctorant en chimie/environnement dans le laboratoire DEEP déchets eaux environnement pollutions (INSA Lyon) Le thème de sa thèse : procédé de dépollution des sols notamment sur la pollution aux hydrocarbures

Corentin DECHAUD, doctorant en bioinformatique dans l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (CNRS  / École Normale Supérieure de Lyon / ‘Université Claude Bernard Lyon 1 / INRA). Sujet de thèse : Analyse de l’impact des éléments transposables sur l’évolution des réseaux de régulation des gènes : application à des voies biologiques à évolution rapide chez les poissons.

 Tom HOHWEILLER, doctorant en imagerie médicale à CREATIS, Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé (CNRS / INSERM / Université Claude Bernard Lyon 1 / INSA Lyon /Université Jean Monnet Saint-Etienne.). Thème : Reconstruction non-linéaire pour l’imagerie spectrale X. Mon travail porte sur la décomposition des matériaux dans le domaine des projections grâce à l’acquisition de données spectrales en scanner.

Mathilde BIELAWSKI, doctorante en anthropologie LADEC, Laboratoire d’Anthropologie des Enjeux Contemporains (CNRS / ’Université Lumière Lyon 2 / ’Ecole normale supérieure de Lyon), sujet de thèse : « Territoire et patrimonialisation en Tunisie, enjeux de pouvoir ? ». « Je m’intéresse à la place des associations de sauvegarde du patrimoine en Tunisie dans les procédures d’inscription du patrimoine sur la liste nationale du patrimoine tunisien et sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco »

Kévin MARIETTE, doctorant en automatisme au Laboratoire Ampère (CNRS / Ecole Centrale de Lyon / INSA Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1). Sujet de thèse : l’automatique appliquée sur un problème de mécanique des fluides.

Clément DILLENSEGER,  doctorant en géographie à l’Ecole Urbaine de Lyon, laboratoire environnement ville et société (’Ecole normale supérieure de Lyon / CNRS / Université Jena Moulin Lyon 3 / Université Lumière Lyon 2 / Ecole Normale Supérieure de Lyon / Université Jean Monnet Saint-Etienne / Ecole des Mines de Saint-Etienne / INSA Lyon / ENTPE / Ecole d’Architecture de Lyon). L’intitulé de sa thèse est le suivant : Nettoyer la ville, au propre et au figuré. Géographie sociale et culturelle de la propreté à Athènes, Vienne (Autriche) et Lyon.

Cette opération reçoit le soutien de la Ville de Rillieux-la-Pape.

Collège Maria Casarès

115 Rue Ampère, 69140 Rillieux-la-Pape, France