Pop’Sciences Mag #3 | CANCEROLOGIE – Les nouveaux champs de la recherche

PPop’Sciences Mag #3 | CANCEROLOGIE – Les nouveaux champs de la recherche

Pop’Sciences Mag propose des contenus originaux et vulgarisés sur ce que la recherche scientifique peut apporter comme clés de compréhension à des enjeux de société prégnants. En variant les formats (vidéos, textes et photos) et les dimensions (enquêtes, interviews, actus, reportages, …), ce Mag satisfait de nombreux niveaux de lecture et d’engagement avec les savoirs scientifiques. Il adopte un ton non-technique, mais « sérieusement vulgarisé », où la signature esthétique est fondamentale pour parvenir à faire plonger le lecteur aux cœur de la recherche scientifique.

Pop’Sciences Mag #3 

CANCEROLOGIE – Les nouveaux champs de la recherche

PARU LE 5 AVRIL

Cancer. La seule évocation du nom de cette très complexe maladie suffit à susciter un fort sentiment d’appréhension. Et pour cause, environ 16% de personnes dans le monde meurent d’une des nombreuses formes de cancer (source : Organisation mondiale de la santé – 2017). Pour autant la recherche scientifique sur le sujet n’a jamais été aussi performante. Elle s’attache à participer à un meilleur diagnostic, une meilleure prise en charge, une meilleure guérison et une meilleure prévention des risques. Ce numéro de Pop’Sciences Mag dresse un panorama non-exhaustif des innovations en cours et des avancées majeures de laboratoires de recherche lyonnais et grenoblois.

Numéro réalisé en partenariat avec :  CLARA – Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes

EDITO

382 000 nouveaux cas, 157 000 décès en France, le cancer affiche en 2018 encore une dure réalité que les chercheurs s’appliquent à déjouer en innovant.

La lutte contre le cancer progresse chaque jour du fait des investissements importants qui sont consentis et du travail de milliers de scientifiques. Les dernières décennies ont vu l’efficacité du diagnostic et des thérapies considérablement s’améliorer, pourtant cette très complexe maladie reste un fléau. En France, près de 90 000 hommes en sont décédés en 2018, la première cause de mortalité étant le cancer du poumon. Chez la femme, malgré les progrès en termes de dépistage et de prise en charge, 67 000 décès sont dus au cancer, majoritairement celui du sein suivi de près par le cancer du poumon.

Pour aller de l’avant, la recherche et la médecine opèrent aujourd’hui de profondes mutations et affichent de nouvelles avancées spectaculaires qui arrivent dès à présent en phase clinique. Elles sont scientifiques, technologiques, sociales ou organisationnelles et exigent une prise de conscience de chacun des acteurs par le déploiement de stratégies concertées. Ce nouveau numéro de Pop’Sciences Mag dresse un tour d’horizon de ces transformations et de ces découvertes en cancérologie.

Les laboratoires de recherche académique, les centres hospitaliers, les industriels, les associations et les patients engagent un mouvement vers davantage de collaboration. Il s’agit dès lors de favoriser le décloisonnement des établissements, de créer des connexions entre les disciplines et de croiser les expertises scientifiques avec les expériences individuelles des patients. C’est dans cette perspective que le Cancéropôle Lyon-Auvergne-Rhône-Alpes (CLARA) fédère l’ensemble de ces acteurs.

La clé de l’innovation en cancérologie ? Entremêler savoirs scientifiques, pratiques soignantes et vécu de la maladie…

Lire la suite : en ligne le 5 avril

Ce magazine sera présenté à l’occasion du Forum du CLARA le 5 avril à l’Espace Tête d’or | Soirée grand public / sur inscription

Ateliers BARCamp

AAteliers BARCamp

La Bibliothèque Universitaire vous invite à écouter 3 doctorants vous présenter en toute simplicité leurs travaux de recherche.

 

  • Laurent Durous a effectué un double cursus Pharmacien-Ingénieur

Doctorant à l’Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires (ICBMS) et au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI), il travaille sur le développement de techniques analytiques pour la quantification de virus et vaccin influenza.

  • Clothilde Raynard est doctorante au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Elle étudie le rôle de la sénescence cellulaire sur des cellules cancéreuses et leur différenciation neuroendocrinienne

  • Dorian Ziegler en 3e année de thèse au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Il s’intéresse à l’impact d’une voie métabolique (la voie mévalonate) sur la régulation du vieillissement cellulaire.

 

A cette occasion les bibliothécaires vous proposent une bibliographie

 

BU Sciences Lyon 1