UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Traditional chinese medicine (en anglais)

TTraditional chinese medicine (en anglais)

Issue d’une tradition millénaire, la médecine traditionnelle chinoise (MCT) est fondée sur plusieurs théories fondamentales, dont celle du yin et du yang, qui promeut un état d’équilibre entre le corps et l’esprit. Son objectif est de maintenir une bonne circulation du qi (énergie vitale), signe de bonne santé. Celle-ci dépend de différents facteurs reliés entre eux, qu’il s’agit de prendre en compte dans leur globalité (expérience et qualité de vie du patient, rôle des saisons, des heures…). Les organes ne sont pas considérés dans leur dimension purement anatomique, mais davantage comme une constellation de structures, avec leurs fonctions singulières, leurs horloges biologiques, leurs sens et leurs émotions associés. L’action de la Médecine Traditionnelle Chinoise est avant tout prophylactique. Il s’agit de prévenir l’apparition ou la propagation des maladies, de promouvoir la bonne santé et le bien-être en général.

Programme :

  1. Introduction aux théories fondamentales de la Médecine Traditionnelle Chinoise
  2. Application des théories de la Médecine Traditionnelle Chinoise à la vie quotidienne et au travail Clinique
  3. Les quatre méthodes de diagnostic
  4. Brève présentation des différentes disciplines

Intervenants : LYU Bin et YUAN Qiuming, enseignants à l’Université de Médecine Traditionnelle Chinoise de Shanghai

Conférence en anglais

 

Plus d’infos

Rencontres collégiens – lycéens et doctorants

RRencontres collégiens – lycéens et doctorants

Rencontres collégiens ou lycéens et doctorants - Université de LyonAccueillez une journée de rencontre collégiens ou lycéens avec des doctorants.

Vos collégiens ou lycéens s’interrogent sur les études supérieures, sur le monde de la recherche, sur les métiers scientifiques… ?

L’Université de Lyon propose aux élèves de l’académie de rencontrer de jeunes chercheurs : pendant une demi-journée, ils discuteront successivement avec plusieurs doctorants de disciplines différentes.

Contact : isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

Pop’Sciences Mag | À quoi rêvent les intelligences artificielles ?

PPop’Sciences Mag | À quoi rêvent les intelligences artificielles ?

Pop’Sciences fête sa 1re année d’existence…

À cette occasion, nous publions la première édition du webmagazine Pop’Sciences Mag. 

Pop’Sciences Mag propose des contenus originaux, captivants, intéressants, sur les enjeux de société auxquels la recherche apporte des clés de compréhension. Ils proposent d’approfondir ces thématiques au travers d’un travail d’enquête et de rédaction. Une plongée au cœur des laboratoires de recherche du territoire lyonnais, à la rencontre des scientifiques, des penseurs, des innovateurs et des citoyens donnant matière à des reportages, interviews, immersions, portraits…

La première édition de ce magazine s’intéresse à la question de l’intelligence artificielle 

Ella the great trumpette - Photographies, superposition et retouche numerique (c) Julien Richetti, 2016

(c) Julien Richetti, 2016

ÀÀ quoi rêvent les intelligences artificielles ?

Poser cette question, c’est supposer que les machines dites intelligentes sont dotées d’une faculté proprement humaine : celle qui nous permet de nous projeter dans une réalité désirable. D’espérer, en somme.

Nous n’en sommes pas là, loin s’en faut, nous disent les experts lyonnais que nous avons rencontrés. Qu’ils soient philosophes, ingénieurs, médecins ou chercheurs, ils nous mettent en garde contre les fantasmes qui entourent cette nouvelle révolution technologique. Certes, l’intelligence artificielle va nous ouvrir un immense champ de possibilités, mais elle sera surtout ce que nous déciderons d’en faire.

Une chose est sûre, comme le rappelle l’ami Nao dans la vidéo d’introduction, cela va nous demander quelques ajustements…

Lire le Mag

La dyslexie à l’université : nos chercheur.es en parlent

LLa dyslexie à l’université : nos chercheur.es en parlent

 

Pierre a des difficultés à identifier les mots, il a besoin de beaucoup plus de temps pour lire un texte. Son écriture est lente et difficile, il fait de nombreuses fautes d’orthographes. Comme 5 à 8% des français, Pierre est dyslexique. La dyslexie n’est pas une maladie dont on guérit, il faut apprendre à vivre avec, et c’est le quotidien de milliers d’étudiants en France. Pour autant, Pierre ne devrait pas renoncer à faire des études dans le supérieur. Il existe en effet des stratégies de compensation à mettre en place par l’entourage et les équipes pédagogiques. Vous souhaitez mieux comprendre les difficultés rencontrées par votre enfant ? La réussite de tous vos étudiants vous importe ? Ou vous êtes curieux d’en savoir plus sur ce trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture ?

 

Suite à la Semaine du Cerveau 2018, nous vous proposons ci-dessous les vidéos des conférences La dyslexie à l’université : comprendre pour mieux accompagner.

Eddy Cavalli, enseignant-chercheur au laboratoire EMC et membre du LabEx CORTEX, se demande comment les étudiants parviennent à mener leurs études supérieures en dépit de leurs difficultés d’apprentissage.

Les recherches menées par Audrey Mazur-Palandre, ingénieure de recherche au laboratoire ICAR et membre du LabEx ASLAN, montrent notamment que les difficultés des étudiants dyslexiques augmentent en situation d’examen.

 

Les conférences ont eu lieu au grand amphithéâtre de l’Université de Lyon, et ont accueilli environ 150 personnes.

Grâce aux interprètes d’Exaequo interprétation, les conférences ont été intégralement traduites en langue des signes.

Intelligence artificielle. Demain commence aujourd’hui !

IIntelligence artificielle. Demain commence aujourd’hui !

Évoquer les espoirs et promesses des Intelligences Artificielles n’est pas chose facile, tant les craintes vis à vis de leur développement sont fortes.

Pour ne pas alimenter la peur de perdre un jour notre indépendance intellectuelle, ou pour éviter de s’alarmer encore sur les risques d’utilisations frauduleuses et malveillantes de nos données personnelles, nous proposons de rêver … Revivez le grand débat de clôture du Pop’Sciences Forum et anticipez ce que l’IA peut nous offrir de meilleur !

Tant dans les domaines de la santé, de l’environnement que pour nos démocraties, les opportunités offertes par la recherche sont nombreuses (au moins autant que les risques !) pour améliorer nos modèles de vie, rendre notre quotidien plus juste, offrir davantage de libertés et développer la solidarité.

07:17 Carte blanche à Olivier Nérot

30:00 Débat, table-ronde :

Olivier Nérot | Docteur en Sciences cognitives et consultant en innovation

Jean Claude Dunyach | Auteur de Science-fiction, Docteur en mathématiques appliquées à l’utilisation des superordinateurs et ingénieur à Airbus depuis 1982

Sylvie Allouche | Maître de conférences en philosophie au Département Formation Humaine & Laboratoire de Biologie Générale, Institut Catholique de Lyon (EPHE, Université de Lyon)

Face aux IA, faut-il sauver le travail ?

FFace aux IA, faut-il sauver le travail ?

Une révolution technique, sociale et économique est en cours pour les entreprises et les travailleurs, au fur et à mesure des fulgurantes innovations proposées par l’intelligence artificielle.

Chacun d’entre nous pourrait être exposé, à plus ou moins long terme, au remplacement de tout ou partie de ses activités par un algorithme, un robot ou un logiciel. Les études d’impact se multiplient et offrent des scénarios plus ou moins « crépusculaire » pour le travail tel que nous le connaissons aujourd’hui. À quelles mutations des organisations du travail devons-nous nous préparer ? À quel point accepter et avoir confiance dans les décisions prises par un robot ou un algorithme ? L’intelligence artificielle mettra-t-elle fin au salariat ?

Revivez en vidéo cette soirée organisée en collaboration avec le Mouvement UP !

 

00:30 Introduction

06:40 Carte Blanche | Jérôme Chemin | Secrétaire national de la CFDT Cadres – en charge des questions numériques

24:25 Carte Blanche | Chems Idrissi | Avocat conseil – Cabinet Soulier

36:40 Débat :

Sylvaine Laulom | Professeure de droit privé – Directrice de l’Institut d’Études du Travail de Lyon – CERCRID (UMR 5137) – Université Lumière Lyon 2

Cyril Couffe | Docteur en sciences cognitives – Université Lumière Lyon 2. Directeur de la Chaire « Talents de la transformation digitale » – École de Management de Grenoble.

Pascal Corpet | Directeur Technique chez Bayes Impact            

 

 

 

Retour en image sur … la Nuit européenne des chercheurs 2017

RRetour en image sur … la Nuit européenne des chercheurs 2017

Le suspens du speed-dating, l’intimité du bouche-à-oreille, la convivialité des échanges des mini-conférences : retrouver l’ambiance de la dernière Nuit européenne des chercheur.e.s, organisée par la Direction Culture, Sciences et société, qui se tenait au Rize à Villeurbanne en septembre 2017.

Cette exposition de 20 belles photographies sera présentée dans le café du Rize et vous donnera envie de participer aux prochains rendez-vous proposés par l’Université de Lyon.

 

Congrès des Savanturiers à Lyon

CCongrès des Savanturiers à Lyon

LLE PROGRAMME DES SAVANTURIERS

Savanturiers – École de la Recherche est un programme éducatif développé par le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI PARIS) et Lauréat de l’initiative présidentiel « La France s’engage ». Ce programme oeuvre principalement pour la mise en place de l’éducation par la recherche dans les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées (ainsi que pour la mise en œuvre de projet de R&D en éducation).

L’éducation par la recherche
Le programme des Savanturiers invite les enseignants du primaire, collège et lycée, partout en France, en Europe et dans le réseau de la Francophonie, à mener un projet d’éducation par la recherche portant sur plusieurs champs d’investigation scientifique : neurosciences, climatologie, sociologie, etc. En amont et avec l’appui de l’équipe pédagogique des Savanturiers et d’un mentor chercheur affilié à une classe, les élèves conçoivent un projet, en définissent le cadre et les objectifs. Ils adoptent alors une véritable méthodologie scientifique : problématique – hypothèse et observables – expérience/investigation/simulation – interprétation – réponse – publication.

ÀÀ LYON : LES SAVANTURIERS DES VILLES

Depuis juin 2017, dans le cadre d’un partenariat noué entre l’UdL (via le LabEx IMU) et les Savanturiers, le programme s’est déployé sur l’académie de Lyon autour de la thématique des « Savanturiers des Villes ». Une douzaine de classes de l’académie, associées au même nombre d’enseignants-chercheurs du site, travaillent ensemble depuis un an sur des thématiques aussi diverses que « réaliser une ville moderne », « ma ville et mon école », « les déchets dans ma ville », etc.

Le congrès des Savanturiers à Lyon : le 12 juin à l’Université de Lyon

Traditionnellement, la dernière phase du programme, conformément à la méthodologie scientifique, consiste à publier et diffuser les résultats obtenus au cours de l’année, dans le cadre d’un congrès. Cette année, pour les classes et les enseignants-chercheurs de l’académie de Lyon, le congrès se tiendra à l’Université de Lyon. Chaque classe pourra y présenter ses résultats et organiser des ateliers autour de leurs travaux.

Les Savanturiers

La révolution Blockchains à la portée des PME

LLa révolution Blockchains à la portée des PME

La Métropole de Lyon et l’Université de Lyon se sont associées afin de proposer un cycle de 8 conférences thématiques dans le cadre du « Diplôme d’Université Transformation numérique ».

La 7ème conférence aura pour thème « La révolution Blockchains à la portée des PME ? »

Cette conférence se déroulera en présence de Laurent Friscour (CEO de la société Postme.io) et sera animée par Pascal Boulon (responsable du DU transformation numérique).

Nous espérons vous voir nombreux !

Pour plus d’infos cliquer sur  LA REVOLUTION BLOCKCHAINS

Pop’Sciences fait son séminaire … Appel à participation

PPop’Sciences fait son séminaire … Appel à participation

A l’attention des contributeurs à Pop’Sciences

chercheurs, chargés de communication, enseignants, étudiants,

acteurs de la CSTI…

Afin de faire le point sur l’évolution du portail Pop’Sciences, de présenter les programmations à venir, de préparer le prochain festival, ce 2e séminaire nous donnera l’occasion de se rencontrer, se connaître, partager des idées, solliciter des suggestions d’intervenants, imaginer des partenariats, instruire des sujets précis.

L’occasion également de réfléchir sur nos pratiques, de nous informer des évolutions au niveau national et européen, de penser des coproductions et réponses communes à des appels à projets…

Date :  vendredi 29 juin de 9h à 17h

Organisé par la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon

Sur inscription : lien « S’inscrire » ci-contre

<Programme détaillé

9h00  9h15 : Accueil autour d’un café

9h15 – 10h00 : Bilan de la première année de la dynamique Pop’Sciences et perspective par Florence BELAEN et Patricia LAMY (DCSS)

10h00 – 10h45 : Intervention de Didier MICHEL, Directeur – Amcsti, Point de Contact National Horizon 2020 – Science avec et pour la société – : évolution de la Culture scientifique, Sciences et société et RRI, approche nationale et européenne

10h45 – 11h : Pause

11h00  12h30 : Présentation de 9 projets des acteurs du réseau Pop’Sciences.

Sous forme de Pécha-Kucha : 3 slides/ 10 minutes maximum de présentation du projet

Si vous souhaitez candidater pour présenter votre projet : isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

12h30 – 14h : Buffet, business bistro

14h – 16h : Travail en ateliers, échanges de bonnes pratiques

  • Atelier 1 : Lien enseignement primaire, secondaire / enseignement supérieur (Animation Isabelle BONARDI – DCSS)

Comment mieux faire connaître les actions de culture scientifique proposées aux scolaires par les acteurs de l’enseignement supérieur et leurs partenaires culturels ? Qu’attend le monde de l’enseignements primaire et secondaire en la matière ? Que proposent les acteurs de l’enseignement supérieur ? Comment les acteurs de la médiation culturelle des sciences peuvent accompagner les réformes de l’enseignement secondaire : la réforme du bac (le grand oral), Parcours sup, etc.

  • Atelier 2 : Former les chercheurs et doctorants à la Recherche et à l’Innovation Responsable (Animation Amalia VERZOLA – DCSS – projet européen NUCLEUS)

Quelles compétences doivent acquérir les chercheurs et doctorants des universités et grandes écoles pour travailler avec les acteurs de la médiation culturelle des sciences et aller à la rencontre des publics ? Inversement, comment impliquer la société le plus en amont possible dans leur cursus de formation ? Quels modules transversaux pourrions-nous concevoir ?

  • Atelier 3 : Les cycles de conférence pour le grand public (Animation Jean-Paul Nobécourt – Confluence des savoirs)

Comment rendre visibles les conférences sur le territoire ? Comment mutualiser les intervenants, planifier les cycles en favorisant les complémentarités et synergies, définir les thèmes à venir ? Comment faire évoluer les conférences pour prendre en compte les possibilités des nouvelles technologies (Vidéos, réseaux sociaux, etc …)

  • Atelier 4 : Patrimoine, les collections scientifiques (Animation Patricia LAMY – DCSS)

Quels projets pour le patrimoine scientifique lyonnais ? Quel état des lieux des inventaires ?  Que donne-t-on à voir au public et comment ?

16h30 – 17h : Conclusion de la journée

 

<Préparation du Festival Pop’Sciences

La veille du séminaire, le 28 juin, un atelier méthodologique est proposé aux acteurs qui souhaiteraient participer au prochain Festival Pop’Sciences qui se tiendra au printemps 2019 en proposant un projet impliquant des jeunes (cadre scolaires ou hors cadre scolaire). En présence et avec le rectorat de l’Académie de Lyon.

 Publics visés : les opérateurs de la culture scientifique développant ou souhaitant développer des actions avec et pour des jeunes, les enseignants du primaire ou du secondaire, des animateurs médiateurs.

Horaires et lieu : en fin d’après-midi/soirée (17h00 – 20h00) à l’Université de Lyon, 92 rue Pasteur, Lyon 7e

Le Festival Pop’Sciences investira le temps de 2 journées et d’une soirée, le quartier de la Duchère les 17 et 18 mai 2019 en proposant une programmation riche et variée : conférences, expositions, jeux, démonstrations, etc.

Voir le bilan du Festival 2017