Rejoignez Pop’Sciences !

RRejoignez Pop’Sciences !

Pop’Sciences a été conçu pour vous, afin de faire connaître les évènements scientifiques grand public organisés par les structures d’enseignement et de recherche sur le bassin Lyon Saint-Etienne.

Pop’Sciences évolue et nous avons besoin de vous  !

Nous avons besoin de votre regard afin que le site réponde au mieux à vos attentes.

Vous êtes curieux de sciences, vous souhaitez vous impliquer dans les coulisses du site Pop’Sciences ? Nous vous proposons de participer à l’un de nos comités éditoriaux.

Rejoignez-nous !

Si vous êtes intéressé.e, contactez-nous à

popsciences@universite-lyon.fr

Ce que les sciences doivent à la nuit

CCe que les sciences doivent à la nuit

Sociologie, urbanisme, biologie, psychologie, histoire, lettres, sciences politiques … Comment et pourquoi nos chercheurs ont intérêt à se saisir de la nuit comme objet d’étude ? Peut-être afin de mieux la comprendre et de participer à la sauvegarde de cet espace-temps encore “un peu” préservé de la main de l’Homme ?

À partir d’une sélection de photographies de la nuit sur Terre vue depuis l’espace, trois étudiantes du Master Ville et Environnements Urbains (VEU) proposent une déambulation à travers les différents champs scientifiques s’intéressant à la vie et aux ambiances nocturnes.

Exposition créée dans le cadre de : Pop’Sciences Forum « Citoyens, la ville de demain vous appartient ! » organisé du 17 nov. au 5 déc.2018 par l’Université de Lyon.

Conception : Camille Delbende, Eugénie Laporte, Héléna Roux (Master Ville et Environnements Urbains, Université de Lyon – LabEx Intelligence des Mondes Urbains) / Camille Michel, Samuel Belaud (Université de Lyon – Direction Culture, Sciences et Société)

Université de Lyon

Qui va payer la ville intelligente ?

QQui va payer la ville intelligente ?

Le 3 décembre 2018 dans le cadre du Pop’Sciences Forum, 40 étudiants, aménageurs, chercheurs, associatifs et citoyens se sont retrouvés pour un workshop créatif avec deux objectifs : dessiner un modèle de financement et de gouvernance équilibré de la ville où le numérique aurait une place de plus en plus prépondérante et rédiger un manifeste de la ville intelligente.

Le numérique et la gestion des masses de données sont de plus en plus saisis par nos villes comme des catalyseurs d’innovations et comme des outils d’optimisation des services qu’elles nous rendent. Dans le même temps, le finances publiques locales ont un modèle en crise. Comment créer des conditions de financement des innovations sans que les collectivités ne perdent la main sur les services rendus ? Quelle place laisser aux entreprises du numériques qui proposent des solutions clés en main et peu onéreuses, en échange d’un accès aux données générées par les usagers ?

DÉCOUVREZ LES RESULTATS SUR LE SITE DÉDIÉ !

Le workshop en image

Ludovic Viévard / Isabelle Baraud Serfaty / Cathy Veil / Alexandrine Lapoutte

Groupe de participants réalisant un travail de brainstorming quant à la réalisation d’une ville catastrophe

Mind mapping : Brainstorming sur la nature de la ville cauchemar. Réalisation de différents scénariis du pire puis création de lien et hiérarchisation de ces derniers.

Micros-trottoirs : Questionner les individus dans la ville pour connaitre leur définition de la ville cauchemar.

Mini-reportage photos : illustration photos de ce à quoi ressemblerait la ville catastrophe


Résultat du travail de mind mapping au sein du groupe 1

Constitution de schéma de ville intelligente à l’aide de différentes cartes
Prototypage et élaboration d’un schéma de la ville intelligente

Restitution graphique du schéma du groupe 3 « Vers une gouvernance circulaire autour de plateformes d’intermédiations »


Rédaction du manifeste : Restitution de la compréhension des nouveaux modèles économiques et de gouvernances de ville intelligente de chaque butineur auprès de Julie notre facilitatrice pour la rédaction d’un manifeste collectif.

Restitution graphique du manifeste réalisé en commun

Super-héros à la Duchère

SSuper-héros à la Duchère

Connaissez-vous les super-héros américains ?

L’exposition « COMICS », conçue par l’Université Jean Moulin Lyon 3, montre en quoi les comics, ces super-héros américains, sont le reflet des grands changements sociaux et historiques de notre société et notamment la représentation de la femme, l’évolution des mœurs, le racisme, etc.

Une partie de cette exposition sera présentée à la MJC Duchère du 11 mars au 12 avril 2019.

Deux mercredis après-midi d‘animations, de jeux et de rencontres autour de l’exposition et du thème « Egalité femmes/hommes » sont proposés les 27 mars et le 3 avril.

GRATUIT et OUVERT A TOUS !

Au programme, mercredi 27 mars et mercredi 3 avril :

  • de 14h00 à 15h00 pour les enfants de 4 à 6 ans : jeux de memory, des 7 familles, chamboule-tout, venez jouer avec l’association Egal’in de l’Université Lumière Lyon 2.
  • de 15h00 à 16h00 pour les enfants de 6 à 8 ans : le loto des grandes dames, le chamboule-tout des idées reçues, venez jouer avec l’association Egal’in de l’Université Lumière Lyon 2.
  • de 16h00 à 17h30 : un atelier créatif pour les jeunes à partir de 8 ans : construit le super-héros de la Duchère !

Cette opération est proposée par l’Université de Lyon en partenariat avec la MJC Duchère, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’association Egal’in de l’Université Lumière Lyon 2.

Cette action est proposée en amont du Festival Pop’Sciences, organisé par l’Université de Lyon les 17 et 18 mai, Place Abbé Pierre, Lyon 9e.

Nouveaux regards sur l’apprentissage : de l’erreur à l’entraînement cognitif

NNouveaux regards sur l’apprentissage : de l’erreur à l’entraînement cognitif

Dans cette conférence à deux voix, nous parlerons d’apprentissage. Les enquêtes internationales nous disent que les élèves français préfèrent s’abstenir de répondre plutôt que de commettre des erreurs, mais pourquoi ?

On verra que les représentations populaires du cerveau ont eu un effet sur le statut des erreurs en didactique des langues. Puis, à la lumière des neurosciences, nous apprendrons à apprendre. Quels sont les avantages et les applications de l’entraînement cognitif ? Peut-on penser à un entraînement cognitif comme un entraînement sportif ? Mieux comprendre le cerveau, permet-il un meilleur entraînement cognitif ?

Intervenants :

  • Charlie Wilson, Institut Cellule Souche et Cerveau
  • Martine Marquillo, Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau :

Semaine du cerveau à Lyon

 

Le corps, un acteur du langage

LLe corps, un acteur du langage

L’étude du langage a longtemps été dominée par une vision dualiste selon laquelle deux régions du cerveau étaient en charge de la production du langage pour l’une, et de sa compréhension pour l’autre.

Si ces régions cérébrales sont encore aujourd’hui au cœur des mécanismes langagiers, le regard porté par la communauté scientifique sur l’organisation du langage dans le cerveau a évolué : il en ressort une organisation plus complexe où le corps a lui aussi son « mot à dire ».

Intervenantes :

  • Alice C. Roy et Véronique Boulenger, Laboratoire Dynamique Du Langage

 

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau :

Semaine du cerveau à Lyon

Projection commentée du Silence des Agneaux

PProjection commentée du Silence des Agneaux

Qui ne s’est jamais demandé comment quelqu’un devient un tueur ?
Et un tueur sadique avec des fantasmes répugnants ? Pour beaucoup, un environnement familial déstructuré peut être à l’origine de telles tendances. Cependant, des recherches récentes montrent qu’au-delà des traumatismes psychosociaux, des particularités neurocognitives, voire l’existence de pathologies neurodéveloppementales passées inaperçues feraient émerger un tueur. Posons-nous et essayons de prendre en considération ces aspects qui ont été oubliés. La projection sera suivie d’un échange avec George A. Michael, enseignant-chercheur en neuropsychologie au laboratoire EMC.

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau.

Réalité virtuelle et cognition

RRéalité virtuelle et cognition

La réalité virtuelle est un outil récent. Sa qualité réside dans son pouvoir immersif qui permet de plonger l’individu dans un environnement généré par un ordinateur.

L’utilisateur a alors l’impression d’y être, comme dans la vie réelle. Nous présenterons les différentes applications possibles de cette technologie dans l’étude de la cognition et la prise en charge de certaines pathologies.

Intervenantes :

  • Lenaïc Cadet et Hanna Chainay, Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs & groupement d’intérêt économique VR Connection

 

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau :

Semaine du cerveau à Lyon

Comprendre les émoticônes/emojis : de la sémiotique aux sciences cognitives

CComprendre les émoticônes/emojis : de la sémiotique aux sciences cognitives

Nos écrits numériques sont, depuis leur apparition, presque systématiquement accompagnés de petites icônes représentant des visages expressifs, gestes, objets divers… Dans la plupart de ces emplois, ces icônes servent à manifester l’émotion de celui qui parle, de la même façon que le ferait un geste ou une expression du visage dans une conversation en face à face.

Cette conférence vise à fournir quelques clefs interdisciplinaires pour mieux comprendre ces signes et leur rapport à nos émotions.

Intervenants :

  • Mateus Joffily, Groupe d’Analyse et de Théorie Économique Lyon/Saint Etienne
  • Pierre Halté, Laboratoire Éducation, Discours, Apprentissage

Évènement organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau :

Semaine du cerveau à Lyon

Suivez en live la conférence :

A quoi joue ton cerveau

AA quoi joue ton cerveau

Si vous aussi vous êtes curieux(se) de découvrir à quoi joue votre cerveau et ce qui se cache sous le terme de « sciences cognitives », nous vous invitons à participer de manière ludique à différents ateliers.

Sous forme d’une visite de 1h30 vous découvrirez les différents outils expérimentaux et serez accompagné par des chercheurs spécialistes du domaine ainsi que des ingénieurs et étudiants. Pour ceux et celles qui souhaiteraient approfondir certaines questions scientifiques, nous vous invitons à participer à nos sessions « mini-rencontres » de 15 min avec les chercheurs.

Semaine du cerveau à Lyon