[COMPLET] Le cerveau cet autre muscle des sportifs

[[COMPLET] Le cerveau cet autre muscle des sportifs

Une soirée d’échanges et de réflexions au Café Le Méliès, autour d’un verre et de quelques micros. Une plongée dans la matière grise des sportifs, en compagnie de deux scientifiques et d’une athlète de haut niveau.

Le sport a de nombreux effets bénéfiques sur le cerveau, en particulier sur l’humeur et la mémoire. Réciproquement, une préparation mentale poussée peut avoir un impact très favorable sur les performance et l’amélioration des conditions physiques des sportifs. D’ailleurs, ces derniers s’adonnent de plus en plus à des exercices mentaux dans leurs préparations. Pour grappiller quelques centimètres par exemple, ou gagner ces quelques secondes nécessaires à battre des records. Participez à cette émission en public, autour du rôle du cerveau dans le contrôle de la motricité et des recherches en imagerie mentale. Nous évoquerons également l’importance de la préparation mentale pour la performance des athlètes ou les avancées de la sciences sur la rééducation neuromusculaire.

L’émission ne verrait pas le jour sans le concours de Radio Campus Saint-Etienne et l’accueil du Méliès Café.

Intervenants :

  • Aymeric Guillot. Professeur des Universités spécialiste des processus mentaux et de la neuroimagerie appliqués au sport (Université Claude Bernard Lyon 1 – Laboratoire LIBM).
  • Thomas Lapole. Maître de conférences spécialiste en physiologie neuromusculaire (Université Jean-Monnet Saint-Etienne – Laboratoire LIBM).
  • Amélie Chataing. Ancienne membre de l’équipe de France de Course d’Orientation.

*** Cette émission sera suivie à 20h45 d’une séance de ciné-débat avec Guillaume Millet : Efforts extrêmes : les limites physiques et mentales des sportifs ***

Dès 15 ans.

  • Gratuit et ouvert à tous. Dans la limite des places disponibles
  • EVENEMENT COMPLET

        


Toutes les infos du Pop’Sciences Forum Ce qui dope le sport

Affiche pop'Science Forum sur Sports et Sciences

Vance Bergeron : de la matière molle à la neuro-rééducation

VVance Bergeron : de la matière molle à la neuro-rééducation

Spécialiste des propriétés physico-chimiques de la matière molle et passionné de vélo, ce chercheur franco-américain s’est retrouvé tétraplégique à la suite d’un accident de la circulation. Aujourd’hui, il a réorienté ses travaux dans le domaine de la neuro-rééducation et a lancé un programme de recherche qui fédère chercheurs, médecins et personnes concernées par le handicap.

Lorsqu’il me reçoit dans son bureau, Vance Bergeron, en short et tee-shirt, est en train de s’entraîner sur un vélo stationnaire un peu spécial. Des électrodes posées sur ses cuisses sont reliées à un encodeur. Le courant qui les traverse permet à ses muscles de se contracter en cadence et d’actionner le pédalier au rythme souhaité. Du coin de l’œil, le chercheur surveille le tableau de bord où s’affichent ses paramètres physiologiques. En 2017, il participa à Zürich au Cybathlon, la première compétition pour athlètes handicapés bénéficiant d’une assistance. A lire en entier sur CORTEX Mag