CERTAINS EVENEMENTS NE PEUVANT ÊTRE MAINTENUS EN PRESENTIEL SONT PROPOSES EN DISTANCIEL : MERCI DE CONSULTER LES SITES DES ORGANISATEURS

Nanoparticules d’argent – Tueuses de coronavirus ?

NNanoparticules d’argent – Tueuses de coronavirus ?

Une technologie à base de particules d’argent, destinée à des revêtements pourrait réduire la charge virale des coronavirus.
Le procédé est développé et breveté par le groupe isérois SergeFerrari. L’analyse de Virginie Monnier, Maîtresse de conférences en chimie à l’École Centrale Lyon. Cette spécialiste de chimie des surfaces effectue son activité de recherche à l’INL – Institut des Nanotechnologies de Lyon.

Lire la suite

Cycle de conférences – Écologie des virus : épidémies, biodiversité et sociétés

CCycle de conférences – Écologie des virus : épidémies, biodiversité et sociétés

Public : Dès 15 ans

La santé humaine et la santé animale sont interdépendantes et liées à la santé des écosystèmes au sein desquels elles coexistent.

Du 1er au 4 octobre 2020, le musée des Confluences proposait de prendre de la hauteur sur la crise de la Covid-19 en invitant des scientifiques de toutes disciplines à échanger sur les causes environnementales de l’apparition des virus et sur les conséquences sociétales à venir.

 

Retrouvez les enregistrements des conférences :

(cliquez sur les titres des conférences)

© Thierry Fournier / IRIS

 

Les microbes sont partout, parfois bénéfiques, parfois pathogènes…

Par Marc-André Selosse. Conférence animée par Frédéric Denhez.

 

60% des maladies infectieuses humaines et 75% des maladies émergentes sont d’origine animale. Elles représentent aujourd’hui un enjeu croissant de santé publique.

Avec Jean-François Guégan, Hélène Soubelet, Pascal Boireau,. Rencontre animée par Anne-Cécile Bras.

 

Comment expliquer l’excellence lyonnaise en infectiologie ? Quels sont les acteurs-clé du secteur ? Quel est le diagnostic actuel sur les maladies infectieuses ?

Avec Florence Ader, Bruno Lina, Sylvain Baize. Rencontre animée par Samuel Belaud.

 

Toujours craintes, parfois diabolisées, les maladies infectieuses font partie intégrante de l’histoire de l’humanité et de nos mondialisations successives.

Avec Anne Rasmussen, Valérie Chansigaud, Serge Morand, Jean-Paul Demoule. Rencontre animée par Frédéric Denhez.

 

La pandémie du Covid-19 est révélatrice d’une société en crise. Pour autant, faut-il s’attendre à des changements sociaux et économiques majeurs dans les années à venir ?

Avec Frédéric Keck, Bertrand Badie, Sylvie Matelly, Damien Deville. Rencontre animée par Anne-Cécile Bras.

 

Pour aller plus loin…

Consultez la bibliographie grand public

Consultez la bibliographie jeunesse

 

Ce cycle de conférences s’inscrit dans le cadre de la Fête de la science 2020.

 

Musée des Confluences

 

Lyon, épicentre de la recherche en infectiologie

LLyon, épicentre de la recherche en infectiologie

Comment expliquer l’excellence lyonnaise en infectiologie ? Quels sont les acteurs-clé du secteur ? Quel est le diagnostic actuel sur les maladies infectieuses ?

Intervenants :

  • Florence Ader, médecin Infectiologue, service des maladies Infectieuses de l’Hôpital de la Croix-Rousse, HCL, responsable de l’essai clinique Discovery
  • Bruno Lina, médecin virologue, HCL Croix-Rousse, membre du conseil scientifique Covid-19
  • Sylvain Baize, directeur du Centre National de Référence des fièvres hémorragiques et directeur de l’Unité de Biologie des Infections Virales Emergentes de l’Institut Pasteur.

Rencontre animée par : Samuel Belaud, rédacteur en chef Pop’Sciences Mag.

Diffusion simultanée sur la page facebook du musée.

En partenariat avec Pop’Sciences – Université de Lyon. Proposée dans le cadre de la Fête de la Science 2020

MUSEE DES CONFLUENCES

Les jeudis du musée : Le diagnostic de la COVID-19

LLes jeudis du musée : Le diagnostic de la COVID-19

L’actualité d’une maladie émergente d’origine animale : la COVID-19 entraîne une réflexion globale sur la responsabilité de l’homme notamment sur son impact sur les changements écologiques et climatiques.

Intervenant : Dr François Lacoste, bioMérieux.

Musée de Sciences Biologiques Dr Merieux

Masques de protection et recyclage : compatibles ?

MMasques de protection et recyclage : compatibles ?

Aujourd’hui sur nos nez et demain dans la nature.

Été 2070, sur la plage. Échoué sur le sable : le masque de protection que nous avions jadis porté post-confinement pour aller faire les courses ou nous rendre au bureau. Tel un vieil ami oublié mais sur lequel nous nous étions reposés, il n’a pas changé. Peut-être légèrement noirci par l’air pollué, il affiche des fibres pourtant encore intactes.

Jean-François Gérard / ©Insa Lyon

D’une durée de vie très courte, le masque de protection jetable est une source de déchets considérable. ‘Mal jeté’ ou même parfois abandonné en pleine rue comme un mégot de cigarette, le masque qui nous protège aujourd’hui pourrait nous nuire demain. Est-il possible de le recycler ? Faut-il envisager la conception de masques biodégradables ?

Jean-François Gérard, chercheur au laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP) et professeur au département Sciences et Génie des Matériaux, fait le point.

Lire l’article

Coronavirus, Covid-19… S’informer | Recensement des avancées de la recherche

CCoronavirus, Covid-19… S’informer | Recensement des avancées de la recherche

La recherche sur le coronavirus et la maladie provoquée est en constante évolution. De nombreux organismes dans le monde entier travaillent sur plusieurs axes de recherche, croisant plusieurs disciplines scientifiques, que soit pour mieux connaître le virus et le combattre, proposer des tests de dépistage, mettre au point un vaccin, étudier les effets du confinement, modéliser la propagation, connaître l’impact économique, etc.

Cette page recense, depuis le début de l’épidémie, des sources d’informations fiables afin de montrer les avancées de la recherche, en particulier à Lyon et Saint-Étienne, et vous permettre d’être informé.

Cette page est actualisée régulièrement.

—————————–

COVID-19 :  pour CoronaVIrus Disease, maladie infectieuse respiratoire.

Coronavirus : nouveau virus, agent responsable de cette maladie (du latin « virus à couronne », du fait de son apparence au microscope électronique).

—————————–

Qu’est-ce que le Coronavirus et la COVID-19 ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie infectieuse provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS. Le 11 mars 2020, l’OMS a qualifié la situation mondiale du COVID-19 de pandémie.

La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains souillées par des gouttelettes.
C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

AAVANCÉES DE LA recherche sur la CoVid-19

> A Lyon et Saint-Étienne

>>> Voir la liste des 16 projets | Quelques unes des thématiques : caractérisation de la fatigue chronique chez les patients, perte de l’odorat et du goût, sortie de confinement, Covid-19 et animaux de compagnie, mécanismes immunologiques…

Le laboratoire Virpath du CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon) dirigé par Bruno Lina, PUPH UCBLI/HCL, et Manuel Rosa Calatrava, DR Inserm, est un laboratoire associé à l’OMS qui héberge le CNR des virus respiratoires (dont la grippe). A ce titre, le versant hospitalier du laboratoire est impliqué dans le diagnostic et le versant recherche a pu très tôt avoir accès à des échantillons cliniques et ainsi être en capacité d’isoler et amplifier des souches du virus SARS-CoV-2.

VirPath a ainsi caractérisé plusieurs modèles pré-cliniques d’infection dans le but de tester plusieurs molécules de leur portefeuille. Leur approche innovante est basée sur le repositionnement de médicaments déjà sur le marché pour de nouvelles indications thérapeutiques antivirales et présente l’avantage majeur de diminuer drastiquement la durée et les coûts de développement de cette nouvelle génération d’antiviraux. Le laboratoire a validé sa stratégie contre la grippe avec notamment la mise en place d’un essai clinique de phase 2b (FLUNEXT TRIAL PHRC #15-0442 – ClinicalTrials.gov identifier NCT03212716).

> Ailleurs en France et dans le monde 

CConfinement, distanciation, crise économique…

—————————————————————————————–

Qu’est-ce qu’une épidémie ? Comment se développe-t-elle ? Quelles mesures pouvons-nous prendre ?

Explications de Franck Chauvin, Professeur de Santé Publique à l’Université Jean Monnet et Président du Haut Conseil de la Santé Publique – Mars 2020 :

Le confinement : un terrain d’expérimentation pour les chercheurs

LLe confinement : un terrain d’expérimentation pour les chercheurs

Le confinement aurait-il modifié nos préférences sociales, notre sommeil et nos rêves, notre capacité attentionnelle ?

L’ocytocine aurait-elle une action sur la Covid-19 ? Autant de questions auxquelles les chercheurs du LabEx CORTEX, à Lyon, ont essayé de répondre en lançant des études à grande échelle.

A lire dans son intégralité sur :

CORTEX Mag

Détecter le Covid-19 au bout du souffle

DDétecter le Covid-19 au bout du souffle

Aussi simple et rapide qu’un éthylotest, une nouvelle méthode est testée à Lyon pour détecter le Covid-19 grâce aux molécules présentes dans l’air expiré.

Au-delà de la pandémie actuelle, c’est un nouveau champ pour le dépistage des pathologies respiratoires qui pourrait voir le jour…

Lire l’article intégral sur :

CNRS Le journal

La virologie, entre sprint et course de fond

LLa virologie, entre sprint et course de fond

La pandémie actuelle a plongé la virologie sous les projecteurs. Cette discipline couvre un large champ d’études pour comprendre les virus, qui tiennent une place à part dans le vivant, et nous protéger des plus dangereux.

Découvrez de nombreuses équipes de recherche sur le sujet, dont le laboratoire lyonnais Microbiologie moléculaire et biochimie structurale – MMBS (tutelles CNRS et Université Claude Bernard Lyon1).

Lire l’article intégral sur :

CNRS Le Journal

Stress, travail, médias… Comment avons-nous vécu le confinement ?

SStress, travail, médias… Comment avons-nous vécu le confinement ?

Expérience inédite, le confinement imposé en France entre mars et mai a inspiré les chercheurs de tous horizons, notamment à Lyon le laboratoire Environnement, ville, société (Université de Lyon / CNRS) et le Laboratoire aménagement économie transports – LAET (CNRS / Université Lumière Lyon2 / ENTPE).

Détails et premiers résultats de leurs enquêtes et de celles menées par d’autres laboratoires dans toute la France sur le quotidien et le ressenti de la population.

Lire l’article intégral sur :

CNRS Le Journal