La montagne en mode décroissance

LLa montagne en mode décroissance

Les équipements poids-plume sont une tendance de fond chez les industriels.

Pas dupe, une discrète communauté de marcheurs refuse cette course à l’innovation et le consumérisme qui va avec, en revendiquant une « marche ultra légère » basée sur le système D. Le mouvement, actuellement étudié par le sociologue Éric Boutroy (laboratoire L-Vis), est né en France au début des années 2000, grâce aux forums, puis aux réseaux sociaux numériques.

Il a ses grandes figures, à commencer par Olivier, qui a lancé la démarche en France après une traversée de l’Islande particulièrement éprouvante, 30 kilos sur le dos. Un destin de « mulet » que refusent les MUL (pour marcheurs ultra légers) avec leur mantra : « Un sac lourd est un sac bourré d’angoisses ». Exit donc les gadgets emportés au cas où, les sangles inutiles qui alourdissent les sacs, les tentes encombrantes quand une toile cousue main et des bâtons de marche font l’affaire. Exit aussi les réchauds, remplacés par des « réchauds-canettes » fabriqués avec ce qu’on a sous la main. Les plus aguerris vont jusqu’à coudre leurs propres sacs  à dos et duvets. Les MUL, marchent hors des sentiers battus, mais ne boudent pas la performance : s’alléger permet aussi d’aller plus vite. Une traversée des Pyrénées en une dizaine de jours, avec seulement 2 kilos sur le dos et en solitaire, a ainsi été réalisée à l’été 2019. Une recherche de frugalité volontaire qui conduit certains marcheurs ultra légers à transformer profondément leur mode de vie, non seulement en randonnée mais aussi au quotidien.

Les réchauds-canettes, qui pèsent une dizaine de grammes, sont la marque de fabrique des MUL. Apprendre à les fabriquer est souvent la première étape pour rejoindre la communauté.

 

 

 

Cet article est extrait de l’enquête

LA MONTAGNE SAISIE PAR LE CULTE DE LA PERFORMANCE

issue du Pop’Sciences Mag n°5.

Pop’Sciences Mag #5

PPop’Sciences Mag #5

Depuis l’Antiquité, toutes les civilisations sont traversées par un appétit féroce pour le jeu. Une appétence qui s’est intensifiée à partir de la fin du XIXe siècle, dès lors que ce « jeu » s’est mué en « sport ».

La pratique sportive n’a depuis jamais cessé de se démocratiser et la performance de s’institutionnaliser. Le sport est devenu une expérience populaire qui suscite un engouement social et économique si intense, qu’il est difficile d’y échapper.

Citius, altius, fortius

La devise olympique « plus vite, plus haut, plus fort » sonne à elle seule comme une invitation à la performance, ainsi qu’à l’essor de grands événements sportifs. Ces spectacles déchainent les passions. Ils exaltent aussi « l’esprit de corps » des sportifs et de leurs supporters autour d’un blason ou d’un drapeau. Cet esprit d’équipe, conjugué aux sentiments de conquête et de dépassement de soi, constituent les piliers d’une culture sportive désormais largement partagée dans le monde.

Assurément, la pratique sportive s’est aussi développée au fur et à mesure de la prise de conscience de ses effets bénéfiques sur la santé. Cet argument sanitaire, largement démontré par la science, est d’ailleurs volontiers employé depuis plus d’un siècle pour développer l’exercice physique à l’école, sur les temps libres, voire au travail.

L’ensemble de ces phénomènes attestent de l’importance du sport dans nos vies et font de la performance un leitmotiv de société. Battre un record ou dépasser ses limites, sont des ambitions partagées par tous les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

L’étude du sport par les scientifiques tombe sous le sens.

Les chercheurs s’intéressent aux dimensions physiologiques, biologiques ou technologiques de l’effort. Ils se penchent également sur les enjeux économiques, géopolitiques ou sociologiques que comporte le sport. D’un côté, ces recherches représentent une solide source d’innovations techniques et la promesse de nouveaux exploits pour les athlètes. De l’autre, la littérature scientifique offre des clés de compréhension du phénomène sportif en analysant les effets que cela produit sur les comportements des sportifs et la société en général.

Pop’Sciences Mag se saisit d’une approche scientifique du sport

Histoire du sport, spécificités de la performance en montagne, enjeux et avenir de l’olympisme, innovations technologiques et scientifiques, défis du dopage… La lecture de ce nouveau numéro de Pop’Sciences Mag est idéale pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de la culture de l’effort, pour innover dans la pratique sportive et pour éclairer les sportifs sur celle-ci.

Découvrez ce qui dope le sport !

Pop’Sciences Mag #5

Vers des lendemains sportifs. L’expo sciences et sports

VVers des lendemains sportifs. L’expo sciences et sports

Du sport, de l’activité physique, tout le monde en fait ! Mais la science du sport… Qu’est-ce que c’est ?

L’exposition Vers des Lendemains Sportifs vous emmène autant des laboratoires de recherche jusqu’au sommet du mont Blanc, dans les salles de classes, sur les terrains de foot et de rugby ou encore dans la ville la plus haute du monde pour vous faire découvrir les incroyables résultats des chercheurs en sport. L’avenir du sport est à portée de main lorsque science et sport font équipe !

Réalité virtuelle, arbitrage, burnout sportif, ultra-trail, profil musculaire, altitude, activité physique et maladie… Découvrez les programmes de recherche en biologie, physiologie,  sociologie, histoire, biomécanique… qui s’intéressent aux enjeux de l’activité physique et du sport en Auvergne Rhône-Alpes.
Avec pour volonté d’atteindre un large public, l’exposition circulera dans les territoires de la région. Une année durant, vous êtes amenés à découvrir la diversité des disciplines scientifiques liées au sport, l’excellence universitaire en matière d’innovation et à avoir un aperçu des acteurs socio-économiques de ce domaine travaillant en lien avec les universités. Sur chaque site, l’exposition sera accompagnée d’une programmation culturelle, organisée par chaque université, qui proposera des activités satellites en lien avec le thème de l’exposition.
 
Le site internet de l’exposition
 
Les laboratoires de la Région AURA engagés !La Région Auvergne-Rhône-Alpes a pour objectif de devenir la première région sportive de France. Il est vrai que de nombreuses pratiques sportives sont particulièrement présentes dans la région, notamment grâce aux Alpes qui rassemblent tous les sports de montagne. Un certain nombre d’événements sportifs ont aussi lieu sur l’ensemble de la région AURA. C’est donc la région rêvée pour faire des recherches sur le sport et l’activité physique ! Beaucoup de laboratoires de recherche avec des domaines scientifiques variés travaillent sur cette thématique.Coordination

  • La Communauté Université Grenoble Alpes (ComUE UGA),
  • L’Université de Clermont Auvergne et Associés (UC2A),
  • L’Université de Lyon (UdL),
  • L’Université Savoie Mont Blanc (USMB),
  • Avec le soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes.
Cycliste sur pise

dylan-nolte

Rencontres Montagnes et Sciences

RRencontres Montagnes et Sciences

Le festival de films sur l’aventure scientifique en montagne revient pour la 2e fois à Lyon.

Les Rencontres Montagnes & Sciences sont le rendez-vous de ceux qui veulent regarder la montagne autrement : l’aventure est toujours là, des Alpes à la Patagonie, des glaciers aux volcans, du free ride à la spéléo. Mais le défi ici, est scientifique.

Ces rencontres sont organisées par :  association Montagnes et sciences.

Montagne et Sciences

 

Origine(s) | Un voyage interstellaire

OOrigine(s) | Un voyage interstellaire

“Moi qui passe et qui meurs, je vous contemple, étoiles !
Debout, tout près des dieux, dans la nuit aux cent voiles,
Je m’associe, infime, à cette immensité ;
Je goûte, en vous voyant, ma part d’éternité.”

— Claude Ptolémée

C’est l’histoire d’un voyage en montagne, dans le silence des hauts plateaux. Des scientifiques et des artistes y cheminent avec un télescope et une tente. La nuit ils s’asseyent sous les étoiles, regardent, écoutent et parlent.

Pourquoi le ciel est-il noir la nuit ? Sommes-nous vraiment tissés de poussière d’étoiles ? Qu’y-a-t-il à l’origine de l’univers ?

Origine(S) est un spectacle à cinq voix, une divagation sous les étoiles devenant voyage vers les singularités des trous noirs et jusqu’aux confins du langage.

Chapitre 1 : “Pourquoi le ciel est-il noir la nuit ?”
Chapitre 2 : “La beauté en physique”
Chapitre 3 : “Naissance, vie et mort des étoiles”
Chapitre 4 : “Voyage vers les trous noirs”
Chapitre 5 : “Vers l’instant zéro”
…scènes extraites ou librement inspirées de :
  • Trous Noirs et Distorsions du Temps – Kip. S Thorne
  • Discours sur l’origine de l’univers – Etienne Klein
  • Les Contemplations – Victor Hugo
  • Pourquoi il fait nuit ? – Conférence d’Hubert Reeves
  • L’origine de l’univers est-elle pensable ? – Conférence d’Etienne Klein

 

Mise en scène Jérôme Cochet
Avec Arthur Fourcade, Julien Lafosse, Alexandre Ouzia, Daniel Léocadie, Jérôme Cochet
Lumières Nolwenn Delcamp-Risse

 

Cie Les Non Alignés