Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Biomimétisme et analogisme

BBiomimétisme et analogisme

La Société Rhodanienne de Philosophie (SRP) organise chaque année un cycle de 5 conférences mensuelles, dont « Biomimétisme et analogisme » en mars.

Ces conférences portent sur divers grands thèmes de la philosophie (esthétique, éthique, politique, métaphysique, etc.) et couvrent parfois certains thèmes proposés aux concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure-Lettres ou encore aux concours de l’Agrégation et du Capes de philosophie.

La SRP invite ainsi des personnalités reconnues du monde philosophique ou, plus largement, des intervenants venus d’autres disciplines, mais dont la spécialité intéresse le philosopher aujourd’hui.

>> Plus d’informations sur :

Société rhodanienne de philosophie

Sciences en anthropocène

SSciences en anthropocène

À l’ère de l’anthropocène, comment changer les pratiques scientifiques pour que la production des connaissances soit en phase avec les enjeux de notre époque : habiter une planète de manière soutenable. À travers une série de podcasts, chercheuses et chercheurs partagent leurs réflexions et leur regard sur les enjeux actuels et à venir de la recherche scientifique.

Sciences en anthropocène est un dossier réalisé pour Sciences pour tous par des étudiants du Master Information et médiation scientifique et technique dans le cadre d’un projet tutoré.

A LIRE SUR SCIENCES POUR TOUS   

© jef Safi

Sciences, un métier de femmes #6

SSciences, un métier de femmes #6

Initiée en 2017 par Isabelle Vauglin (astrophysicienne) avec Audrey Mazur (psycho-linguiste), la 6ème édition de la journée « Sciences, un métier de femmes ! » aura lieu le 8 mars prochain, à l’ENS de Lyon.

Pour convaincre les jeunes filles que toutes les voies d’études leur sont ouvertes et qu’elles ont le droit d’avoir de l’ambition dans leurs parcours professionnels à venir, nous organisons une journée spécifiquement destinée aux lycéennes afin de les faire rencontrer des femmes techniciennes, ingénieures et chercheures travaillant dans des domaines technologiques et scientifiques variés, dans le public comme dans le privé.

D’année en année, les études confirment que les filles réussissent mieux à l’école que les garçons, qu’elles sont plus nombreuses à obtenir le bac et avec plus de mentions. Aujourd’hui, les filles sont environ 40% dans les classes de Terminale S (article du magazine Libération – 25 janvier 2022) et seulement un quart des diplômes d’ingénieurs sont délivrés à des femmes. Les filles sont toujours trop peu nombreuses à s’orienter vers des études supérieures scientifiques et techniques, et en particulier vers les filières de l’ingénierie et du numérique.

Des préjugés tenaces empêchent les jeunes filles de se projeter dans ces métiers et les études pour y parvenir. Car pour la plupart, elles ne connaissent pas de femmes scientifiques pouvant leur servir de référence. La société a trop longtemps occulté les femmes dans les sciences et, de surcroît, ne les a pas reconnues.

Avec cette journée, nous avons pour objectif de créer les conditions optimales d’un dialogue entre des lycéennes et des femmes scientifiques pouvant leur servir d’exemple, afin que les jeunes filles puissent se projeter et cessent de s’auto-censurer.

>> Bilan « Sciences, un métier de femmes 2021 »
>> BD de Léah Touitou – Edition 2021

Plus d’informations

Voir les BD des éditions passées

La science a du goût

LLa science a du goût

Une animation ludique et insolite pour comprendre le fonctionnement du goût !
Grâce à une série d’expériences édifiantes, nous vous proposons de découvrir ce qu’est le goût. Vous êtes ensuite invités à mettre vos nouveaux savoirs en pratique à travers des dégustations à l’aveugle de vins ou de boisson non alcoolisée.
Dans le cadre du Fascinant weekend le musée Claude Bernard vous propose des animations autour des odeurs et des goûts… du vin évidemment !  Que vous soyez connaisseur ou simple curieux, venez relever les défis.
En savoir plus :
Musée Claude Bernard

Les 30 ans de la Fête de la science

LLes 30 ans de la Fête de la science

2021 : la Fête de la science fête ses 30 ans !

A l’occasion de cet anniversaire, un comité rassemblant des acteurs de la culture scientifique et technique, et des chercheurs ont souhaité réaliser une exposition afin de présenter 30 avancées majeures de la recherche de ces 30 dernières années en Auvergne-Rhône-Alpes.

Faits scientifiques marquants dans la recherche publique, femmes et hommes de sciences, grands équipements scientifiques/techniques apparus sur le territoire, grands lieux de sciences ou contributions marquantes de la communauté scientifique à des projets plus larges (nationaux, européen, internationaux)… cette exposition vous fera découvrir la richesse de la recherche en Auvergne-Rhône-Alpes.
Un premier regard qui pointe l’apport dans ces diverses disciplines (sciences exactes, sciences humaines et sociales, ingénierie, etc.), regard non exhaustif, car la tâche est immense, mais qui témoigne du dynamisme de notre région dans le champ de la recherche et de l’innovation.

Le comité « 30 ans de la Fête de la Science en Auvergne-Rhône-Alpes » est composé de :

Le comité a bénéficié également du soutien des coordinateurs départementaux de la Fête de la Sciences en Auvergne-Rhône-Alpes et des référents sciences et société des universités de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La réalisation de cette exposition a bénéficié du soutien financier de la Délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation Auvergne-Rhône-Alpes et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a été confiée au collectif OKA.

>> Découvrez l’exposition :

30 ans – Fête de la science

 

Journées européennes du patrimoine au Musée Claude Bernard

JJournées européennes du patrimoine au Musée Claude Bernard

Comme toutes les années, le musée Claude Bernard ouvre gratuitement ses portes les 18 et 19 septembre à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.
Programme :
  • Toute la journée : découverte du parcours permanent, des nouveaux outils numériques et visite de la maison natale.
  • 11h – visite guidée :  réservez par mail à musee.claudebernard@agglo-villefranche.com ou par téléphone au 04 74 67 51 44
>> Télécharger l’application « Sacré Claude Bernard ! » pour compléter votre visite sur les stores Androïd / I Phone

Festival Pop’Sciences – 3e édition | Retours en images !

FFestival Pop’Sciences – 3e édition | Retours en images !

Pour sa 3e édition, le Festival Pop’Sciences a posé ses valises au Musée et site archéologique à Saint-Romain-en-Gal et dans la ville de Vienne. Plus de 3500 visiteurs étaient au rendez-vous, ces 9, 10 et 11 juillet !

Tous les 2 ans, l’Université de Lyon s’implante au cœur d’une ville, d’un quartier ou d’un lieu emblématique pour aller à la rencontre des habitants, des citoyens et des curieux de sciences de tout âge. Cette année plus de 180 chercheurs, médiateurs, partenaires du réseau Pop’Sciences ont rejoint l’aventure et ont proposé une centaine d’animations accessibles, gratuites en direction du grand public : ateliers, expositions, balades urbaines, spectacles…

Les nombreux visiteurs et intervenants ont ainsi pu partager ensemble le plaisir d’échanger, en direct, de découvrir et faire découvrir et de pouvoir aborder d’aussi vastes sujets que l’archéologie, la biodiversité, l’astronomie… Trois jours donc qui ont permis de voir la science autrement, de découvrir des métiers ou expertises peu connus, de se laisser surprendre par des nouvelles technologies et de mieux comprendre le monde qui nous entoure

Retrouvez en images les rencontres et animations proposées dans le Musée et sur le site archéologique à Saint-Romain-en-Gal, à la médiathèque le Trente et à la cour du Roi Boson à Vienne.

Merci aux partenaires, aux lieux qui nous accueillis le Festival et nombreux chercheurs et passionnés de sciences qui ont rendu ces rencontres possibles.
Rendez-vous en 2023 pour la prochaine édition !

>> Revivez le festival 2021 en images :

Le Festival est organisé par l’Université de Lyon et sa Direction Culture, Sciences et Société avec les partenaires suivants :

                

                          

Les coulisses du Festival Pop’Sciences 2021

LLes coulisses du Festival Pop’Sciences 2021

Les 9, 10 et 11 juillet, le Festival Pop’Sciences revient pour sa 3e édition ! Rendez-vous phare des curieux de sciences et des familles, cette édition promet trois jours passionnants de découvertes, de partages et d’échanges autour des sciences : ateliers, expositions, balades urbaines, jeux, conférences… de quoi rassasier les esprits des petits et des grands !

 

Plongez dans les coulisses de la 3e édition du Festival Pop’Sciences !

Comment s’organise le Festival Pop’Sciences ? Qui sont les acteurs du Festival Pop’Sciences ? Quelles sont les grandes étapes de sa mise en place ? Entrez dans les coulisses et découvrez le dessous des cartes !

 

___________________________________________________________________________

Étape 1 : Repérage des lieux du festival

Pour chaque édition, le festival pose ses valises au cœur d’un quartier, d’une ville ou d’un lieu emblématique. La première étapes pour nos équipes est donc de trouver ce lieu ! Cette année le Festival Pop’Sciences s’installe en pays viennois dans trois lieux exceptionnels !

  • Le Musée et site archéologique à Saint-Romain-en-Gal qui accueille cette année une grande partie de la programmation du festival. À la fois site classé au titre des monuments historiques et Musée de France, il dévoile plus de 2 000 ans d’histoire antique sur près de sept hectares.
  • La Ville de Vienne, partenaire du festival. La ville est marquée par plus de 2500 ans d’Histoire au cours desquels Vienne se dote d’un patrimoine riche, ancré dans le territoire, et de musées.
  • La Médiathèque du Trente, lieu de culture pour tous les habitants de l’agglomération et au-delà, elle est le lieu idéal pour accueillir petits et grands sur les trois jours du festival !

___________________________________________________________________________

Étape 2 : Collaboration entre acteurs du territoire et chercheurs

 

Le Festival Pop’Sciences c’est aussi le fruit du travail de nombreux chercheurs, spécialistes et animateurs qui souhaitent partager leur passion pour les sciences avec le grand public.

Pop’Sciences mobilise tout son réseau de partenaires autour du projet : chercheurs, structures socio-éducatives, associations artistiques et culturelles, etc., pour participer à l’aventure. Le Festival Pop’Sciences est, entre autre, pour eux une opportunité de travailler avec les acteurs du territoire viennois et de se pencher sur des sujets encore inexplorés qu’ils présenteront aux publics les 9, 10 et 11 juillet prochains !

Quelles langues parlait-on dans la région à l’Antiquité ? Quels sons pouvait-on entendre sur un marché viennois à l’Antiquité romaine ? A quoi ressemblait la cathédrale de Vienne au Moyen-Age ? Ce sont ces questions et bien d’autres que se sont posées les chercheurs : rendez-vous sur les festival pour en découvrir les réponses !

 

La série vidéo de Christian Dury relate de ces collaborations inédites, l’occasion de découvrir à quoi ressemble le travail des chercheurs !

___________________________________________________________________________

Étape 3 : Elaboration de la programmation

Construit autour du thème « l’écoulement perpétuel » et grâce à la participation de plus de 200 chercheurs, doctorants, experts et médiateurs, le programme de cette 3e édition s’annonce riche en découvertes et rencontres !

Sont prévues près d’une centaines d’animations pour jouer à l’archéologue, mieux comprendre l’impact du plastique sur notre vie et notre planète, échanger avec une intelligence artificielle, se questionner sur les véhicules du futur,  découvrir le mode de vie des Romains, s’interroger sur l’évolution de notre langue, ou encore expérimenter la gravité ou l’écoulement des fluides…

 

___________________________________________________________________________

Pour aller plus loin: les coulisses en images :

 

Sciences, un métier de femmes #5

SSciences, un métier de femmes #5

Pour convaincre les jeunes filles que toutes les voies d’études leur sont ouvertes et qu’elles ont le droit d’avoir de l’ambition dans leurs parcours professionnels à venir, nous organisons une journée spécifiquement destinée aux lycéennes afin de les faire rencontrer des femmes techniciennes, ingénieures et chercheures travaillant dans des domaines technologiques et scientifiques variés, dans le public comme dans le privé.

D’année en année, les études confirment que les filles réussissent mieux à l’école que les garçons, qu’elles sont plus nombreuses à obtenir le bac et avec plus de mentions. Pourtant, alors qu’elles sont presque à parité avec les garçons en Terminale S, seulement un quart des diplômes d’ingénieurs sont délivrés à des femmes. Les filles sont toujours trop peu nombreuses à s’orienter vers des études supérieures scientifiques et techniques, et en particulier vers les filières de l’ingénierie et du numérique.

Des préjugés tenaces empêchent les jeunes filles de se projeter dans ces métiers et les études pour y parvenir. Car pour la plupart, elles ne connaissent pas de femmes scientifiques pouvant leur servir de référence. La société a trop longtemps occulté les femmes dans les sciences et, de surcroît, ne les a pas reconnues.

Avec cette journée, nous avons pour objectif de créer les conditions optimales d’un dialogue entre des lycéennes et des femmes scientifiques pouvant leur servir d’exemple, afin que les jeunes filles puissent se projeter et cessent de s’auto-censurer.

L’édition 2021 prendra une forme différente des années antérieures étant donné le contexte sanitaire actuel : nous proposerons une version entièrement numérique de l’événement. La participation d’une trentaine de marraines est prévue : techniciennes, ingénieures et chercheures en poste, post-doctorantes et jeunes doctorantes travaillant dans des domaines variés.

Plus d’informations

PPour aller plus loin

 

Entretiens Jacques Cartier

EEntretiens Jacques Cartier

Sommet virtuel 2020

Dialogues et collaborations entre les milieux académiques, d’affaires, institutionnels, la recherche et la société.

Rendez-vous entre la région Auvergne-Rhône-Alpes, Québec et Ottawa.

Entretiens Jacques Cartier