Tout savoir sur le cerveau

TTout savoir sur le cerveau

Si l’année écoulée nous a largement sensibilisés aux enjeux de santé publique, elle nous a également questionnés sur nos vulnérabilités et nos forces, notre capacité de résilience ou encore l’importance des interactions sociales et du numérique. Les recherches sur le cerveau dévoilent chaque année de nouvelles connaissances, sur ces questions comme sur beaucoup d’autres. L’édition 2021 de la Semaine du Cerveau s’est déroulée du 16 au 23 mars, intégralement en ligne. Toutes les conférences sont maintenant à voir ou à revoir en ligne !

<Moi, mon cerveau et les autres

cerveau

© Antoine GRIGIS/Université de Strasbourg/CNRS Photothèque

Dans l’agglomération lyonnaise, la programmation 2021 était construite autour du fil rouge thématique « Moi, mon cerveau et les autres » : une formule qui résume bien l’évolution des recherches en neurosciences au cours des dernières décennies, et les défis qui animent actuellement la communauté scientifique. En effet, confrontés à l’immense complexité du cerveau, les chercheurs ont d’abord développé des approches expérimentales centrées sur l’étude des fonctions sensorielles et motrices, le « moi », jusqu’à la fin du XXe siècle : mémoire, sommeil, langage, motricité… de vastes territoires d’étude centrés sur la neurobiologie de l’individu. Depuis, les progrès en particulier expérimentaux ont permis de belles avancées dans l’étude et la compréhension du « cerveau social », qui régit nos interactions avec les autres. Par quels mécanismes partage-t-on les émotions ressenties par les autres et comment pouvons-nous deviner leurs intentions ? Certains troubles du comportement social ne seraient-ils pas associés au dérèglement de circuits neuronaux identifiables ? Plus récemment, les neurosciences s’aventurent également du côté des interfaces cerveau-ordinateur, et de l’intelligence artificielle.

Les rencontres proposées dans le cadre de la Semaine du Cerveau 2021 vont permettront, nous l’espérons, de mieux comprendre votre cerveau, la manière dont il interagit avec les personnes qui vous entourent et avec les interfaces artificielles de conception humaine. Elle ne manquera pas également de souligner les questions qui restent à résoudre et les défis qui nous attendent.

Rémi Gervais, conseiller scientifique de la Semaine du Cerveau à Lyon
Professeur Émérite en neurosciences, Université Claude Bernard Lyon 1 – Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard / Inserm / Université Jean Monnet)

DDes conférences en ligne pour nourrir votre cerveau

L’intégralité des rencontres organisées en 2021 ont été enregistrées et sont mises à disposition sur la chaîne Youtube de Pop’Sciences. Retrouvez ci-dessous l’intégralité des thématiques et intervenants, ainsi que les liens des vidéos. Merci aux partenaires et aux équipes techniques qui ont permis ces captations.

> Changer le corps et l’espace pour sonder et changer l’esprit

Dans le contexte de la recherche en neurosciences cognitives, la réalité virtuelle (RV) offre l’opportunité de créer des situations inédites en laboratoire, tout en permettant de garder le contrôle expérimental rigoureux nécessaire pour mener à bien des expériences dans des condition pseudo-naturelles. Utilisée seule, ou couplée à des outils propres de la recherche fondamentale en neurosciences, elle ouvre la voie à une meilleure connaissance des fonctions cérébrales allant de la perception visuelle 3D, passant par le contrôle moteur, jusqu’au vécu émotionnel et son retentissement sur la distance que l’on met entre nous et les personnes qui nous entourent. Elle nous permet même de changer temporairement l’apparence de notre corps, avec des conséquences parfois sur notre pensée. Autant de puissance réveille fascination et questionnement éthique, deux compagnons inséparables pour l’avenir de l’usage de la RV en sciences. Une conférence est proposée dans le cadre du Festival Science et Manga, organisé par la Bibliothèque universitaire Sciences de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

Intervenants : Alessandro Farné, directeur de la plateforme Neuro-Immersion du Centre de recherche en neurosciences de Lyon, et Jérôme Goffette, philosophe des sciences à l’Université Claude Bernard Lyon 1.

> Émotions et comportement social

Quel est le lien entre reconnaissance des émotions et comportement social ? La capacité des enfants à reconnaître les émotions (transmission faciale et vocale) est un facteur essentiel pour les interactions sociales, notamment dans le contexte de pathologies génétiques. Que sait-on alors des liens entre reconnaissance des émotions, comportement social et pathologies psychiatriques ?

Intervenante : Marie-Noëlle Babinet, neuropsychologue à GénoPsy – Centre de Référence des Maladies Rares (Centre Hospitalier Le Vinatier) et doctorante au laboratoire Étude des mécanismes cognitifs

> Binge drinking, les cerveaux qui trinquent

Le binge drinking, qui désigne des comportements le plus souvent groupaux et épisodiques de forte alcoolisation, est un phénomène largement répandu chez les adolescents et les jeunes adultes. Cette pratique, empreinte d’une forte valeur rituelle, n’est pas sans conséquences à court et à long terme sur le cerveau.

Conférence traduite en langue des signes française.

Intervenants : Marc Antoine Douchet, chargé d’études en sciences humaines et sociales, Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies, Fabien Gierski, maître de conférences en neuropsychologie, Université de Reims Champagne Ardenne, Benjamin Rolland, professeur des universités praticien hospitalier (PUPH), Centre Hospitalier Le Vinatier, Hospices Civils de Lyon, Centre de recherche en neurosciences de Lyon

> Cerveau biologique et intelligence artificielle : quels rapports ?

Les algorithmes d’intelligence artificielle font désormais partie de notre quotidien. Ont-ils des similarités avec le fonctionnement du cerveau ? En quoi peuvent-ils contribuer aux recherches en neurosciences ?

Intervenants : Jérémie Mattout, chargé de recherche Inserm au sein du Centre de recherche en neurosciences de Lyon et Emanuelle Reynaud, maître de conférences à l’Université Lyon 2 et membre du laboratoire Étude des mécanismes cognitifs.

> Une histoire d’intelligence artificielle

Depuis quelques années, on parle beaucoup de l’intelligence artificielle… comme si c’était une nouvelle révolution ! Mais est-ce vraiment le cas ? Qu’est-ce que l’IA et que bouleverse-t-elle tant ?

Intervenante : Amélie Cordier, docteure en intelligence artificielle, présidente de Lyon-iS-Ai

> Pourquoi ma blague est tombée à l’eau ? Plongée au cœur des mécanismes de la cognition sociale et de la compréhension de l’autre

La cognition sociale est la capacité à comprendre et décoder les émotions et les intentions des autres. Gros plan sur cette fonction essentielle dans les interactions sociales par le biais d’extraits de films ou de séries discutés par des professionnels de la psychiatrie.

Intervenants : Laura Bon, neuropsychologue au Centre Hospitalier Le Vinatier, doctorante à l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod, et Romain Tabone, psychologue au Centre Référent Lyonnais en Réhabilitation et Remédiation cognitive/Centre Hospitalier Le Vinatier

> Ne parle pas si vite !

Comment notre cerveau s’adapte-t-il à quelqu’un qui parle avec un débit d’avalanche ? Peut-on accélérer sans limite ? Et les locuteurs du japonais, ils parlent vraiment plus vite que nous, non ? Parlent-ils donc moins longtemps pour dire la même chose ? Cet exposé vous dévoile les liens entre débit de parole et rythmes cérébraux et expliquera l’influence des différences entre langues sur la vitesse de parole.

Conférence traduite en langue des signes française.

Intervenants : Véronique Boulenger et François Pellegrino, chercheurs au laboratoire Dynamique du langage

> Comment notre cerveau apprend-il à faire des maths ?

Les nombres sont partout autour de nous et les compétences en mathématiques deviennent primordiales dans notre société de l’information. Comment les connaissances mathématiques des enfants se construisent-elles, en partie, à travers la vie quotidienne familiale ? Comment notre cerveau arrive-t-il à résoudre sans effort un problème arithmétique tel que “2+3” ? Nous essayerons ici de répondre à ces questions en discutant de l’état des connaissances actuelles sur les neurosciences des mathématiques.

Intervenants : Andrea Diaz-Barriga Yanez, Cléa Girard et Jérôme Prado, membres du Centre de recherche en neurosciences de Lyon

> Comment sonder les mystères de l’esprit des bébés ?

Notre nature sociale affecte la façon dont nous percevons notre environnement. Par exemple, nous voyons les visages avant toute autre chose. Quels sont les mécanismes cérébraux influençant notre vie sociale, et comment apparaissent-ils ? Des scientifiques illustreront comment les sciences cognitives révèlent les aspects les plus cachés de notre cerveau social qui se développe dès le plus jeune âge !

Intervenant : Jean-Rémy Hochmann, chercheur à l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod

> Sur les traces de la mémoire

Qu’est-ce que la mémoire et à quoi sert-elle ? Sous quelle forme et où conservons-nous nos connaissances, nos souvenirs, nos habiletés ? Quels sont les liens entre la mémoire et d’autres phénomènes, comme les émotions ou la musique ? Une équipe de chercheurs et chercheuses présente l’état actuel de nos connaissances sur ce sujet fascinant.

Intervenants : Hanna Chainay, Olivier Koenig, Gaën Plancher et Rémy Versace, , membres du Laboratoire Étude des Mécanismes Cognitifs

> Cerveau et IRM en résonance !

L’essor des neurosciences s’est fait en parallèle de celui l’imagerie. Mais que voit-on sur une image d’IRM, comment est-elle faite, quel sens lui donner ? Les laboratoires d’excellence CORTEX et PRIMES vous invitent à en apprendre davantage sur les liens entre neurosciences et IRM, de la construction de l’image à son interprétation.

Intervenants : Étienne Abassi, doctorant à l’Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod, Loïc Magrou post-doctorant à l’Institut Cellule Souche et Cerveau, Hélène Ratiney, chercheuse au Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé, Kevin Tse Ve Koon, maître de conférences à Lyon 1, chercheur au Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé, Magalie Viallon, physicienne médicale au CHU de Saint-Etienne, chercheuse au Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé, Fabien Chauveau, chercheur au Centre de recherche en neurosciences de Lyon.

Coronavirus, Covid-19… S’informer | Recensement des avancées de la recherche

CCoronavirus, Covid-19… S’informer | Recensement des avancées de la recherche

La recherche sur le coronavirus et la maladie provoquée est en constante évolution. De nombreux organismes dans le monde entier travaillent sur plusieurs axes de recherche, croisant plusieurs disciplines scientifiques, que soit pour mieux connaître le virus et le combattre, proposer des tests de dépistage, mettre au point un vaccin, étudier les effets du confinement, modéliser la propagation, connaître l’impact économique, etc.

Cette page recense, depuis le début de l’épidémie, des sources d’informations fiables afin de montrer les avancées de la recherche, en particulier à Lyon et Saint-Étienne, et vous permettre d’être informé.

Cette page est actualisée régulièrement.

Vaccin contre virus

©Ivan Diaz sur Unsplash

En parallèle, Pop’Sciences prépare un dossier sur les vaccins et vaccination : De la variole à la Covid : les vaccins entre peurs, espoirs et raison

>> A paraître début juin 2021…

 

 

—————————–

COVID-19 :  pour CoronaVIrus Disease, maladie infectieuse respiratoire.

Coronavirus : nouveau virus, agent responsable de cette maladie (du latin « virus à couronne », du fait de son apparence au microscope électronique).

—————————–

Qu’est-ce que le Coronavirus et la COVID-19 ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie infectieuse provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS. Le 11 mars 2020, l’OMS a qualifié la situation mondiale du COVID-19 de pandémie.

La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées invisibles lors d’une discussion, d’éternuements ou de toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains souillées par des gouttelettes.
C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

AAVANCÉES DE LA recherche sur la CoVid-19

> Les laboratoires de recherche mobilisés

> A Lyon et Saint-Étienne

>>> Voir les 16 projets | Quelques unes des thématiques : caractérisation de la fatigue chronique chez les patients, perte de l’odorat et du goût, sortie de confinement, Covid-19 et animaux de compagnie, mécanismes immunologiques…

Comment le Covid-19 perturbe-t-il notre odorat ?, podcast CNRS, La parole à la science, 5-02-2021

Covid-19 : odorat et qualité de vie – CRNL, CNRS, Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1, Université Jean Monnet, 20-04- 2020

Avec la Covid-19 on met enfin le nez sur la perte de l’odorat, CNRS Le Journal, 30-12-2020

Covid-19 : la perte d’odorat, signal précoce pour éviter l’engorgement des hôpitaux ?, Cortex Mag, LabEx CORTEX – UdL, 9-12-2020

  • Covid et masques :

Quels masques pour quelles applications dans la lutte contre les maladies infectieuses ?, vidéo Musée de sciences biologiques Dr Mérieux, Université Claude Bernard Lyon 1, 30-03-2021

Masques de protection et recyclage : compatibles ?, INSA Lyon, 20-07-2020

Masques de protection : la piste prometteuse du recyclage, CNRS Le Journal, 31-03-2020

Le laboratoire Virpath du CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon) dirigé par Bruno Lina, PUPH UCBLI/HCL, et Manuel Rosa Calatrava, DR Inserm, est un laboratoire associé à l’OMS qui héberge le CNR des virus respiratoires (dont la grippe). A ce titre, le versant hospitalier du laboratoire est impliqué dans le diagnostic et le versant recherche a pu très tôt avoir accès à des échantillons cliniques et ainsi être en capacité d’isoler et amplifier des souches du virus SARS-CoV-2.

VirPath a ainsi caractérisé plusieurs modèles pré-cliniques d’infection dans le but de tester plusieurs molécules de leur portefeuille. Leur approche innovante est basée sur le repositionnement de médicaments déjà sur le marché pour de nouvelles indications thérapeutiques antivirales et présente l’avantage majeur de diminuer drastiquement la durée et les coûts de développement de cette nouvelle génération d’antiviraux. Le laboratoire a validé sa stratégie contre la grippe avec notamment la mise en place d’un essai clinique de phase 2b (FLUNEXT TRIAL PHRC #15-0442 – ClinicalTrials.gov identifier NCT03212716).

> Ailleurs en France et dans le monde 

CConfinement, distanciation, crise économique…

La covid-19 par le biais des sciences humaines et sociales

—————————————————————————————–

Qu’est-ce qu’une épidémie ? Comment se développe-t-elle ? Quelles mesures pouvons-nous prendre ?

Explications de Franck Chauvin, Professeur de Santé Publique à l’Université Jean Monnet et Président du Haut Conseil de la Santé Publique – Mars 2020 :

De la variole à la Covid, les vaccins : entre peurs, espoirs et raison | Un dossier Pop’Sciences

DDe la variole à la Covid, les vaccins : entre peurs, espoirs et raison | Un dossier Pop’Sciences

De la paillasse au blister, comment concevoir un vaccin ? Peut-on en garantir la sécurité ? Que nous réservent les vaccins du futur ? Comment s’inscrivent les vaccins contre la Covid dans l’histoire vaccinale ? Voici quelques-unes des questions abordées dans notre dossier sur les vaccins, mêlant articles, interviews et podcasts.

Près de 200 lancés dans la compétition en 2020, ils n’étaient plus qu’une vingtaine de candidats sur la ligne d’arrivée en février dernier. Eux, ce sont les vaccins contre la Covid. Tant attendus, tant espérés pour nous permettre de reprendre le cours d’une vie normale. Et en moins d’un an, inédite, la prouesse est là : plusieurs vaccins, arrivés sur le marché mondial, nous ont permis d’envisager une stratégie vaccinale à l’échelle nationale. Mais cette success story ne va pas sans heurt, peur ou déboires.

Les premiers vaccins mis au point contre la Covid sont dits à ARN messager, une technologie encore jamais expérimentée sur l’Homme, mais déclarée efficace pour protéger nos aînés. Le doute est jeté : cette rapidité de mise au point, suspecte, s’est-elle faite au détriment de notre sécurité ? Ces vaccins sont-ils la réponse idoine alors que les variants du coronavirus, responsables de plusieurs formes de Covid, semblent défier les scientifiques par leur vitesse de mutation ? La vaccination peut-elle mettre un terme à l’épidémie ? Et quand ? Etc. Face à ces interrogations, notre propos se doit d’être humble, car force est de constater que notre expérience aujourd’hui est celle de la science en marche.

L’objectif de ce dossier, est d’apporter un éclairage sur les vaccins, à travers ce que nous en disent les sciences. Le plus objectif possible. Son intention : fournir des clefs de compréhension pour que chacun d’entre nous puisse se forger sa propre opinion sur ce thème, et tout particulièrement sur le sujet si délicat de la vaccination contre la Covid-19.

Un dossier en cours de réalisation…. co-rédigé par : Caroline Depecker, journaliste scientifique – Pôle éditorial Pop’Sciences et 4 étudiantes du Master Information et Médiation Scientifique et Technique (IMST) de l’Université Claude Bernard Lyon 1 : Clémence Lascombes, Maëlys Liseron-Monfils, Sylvia Pampani et Jocelyne Robin (projet tuteuré par Pop’Sciences – Patricia Lamy – Responsable éditoriale).

Publication prévue : début juin 2021

 

Vaccin covid

©Daniel Schludi sur Unsplash

Les thématiques qui seront abordées :

  • Vaccins : mode d’emploi

Un vaccin, une solution à construire pour combattre un pathogène. De la paillasse au blister, la mise au point d’un vaccin implique de nombreux acteurs et nécessite plusieurs années de recherche et de développement. Vaccinologue, un nouveau métier ?

  • Les originalités apportées par la Covid

Moins d’une année pour mettre au point un vaccin : comment expliquer cette rapidité inédite ? Faisons le point sur les vaccins à ARN messager.

  • La problématique des variants du SARS-CoV-2

La mutation génétique des pathogènes, un processus naturel. Les vaccins peuvent-ils s’adapter à la vitesse de propagation des variants et à leur évolution ?

  • Les vaccins : une solution miracle, ou pas, pour éradiquer une maladie

Des exemples existent dans le passé, mais pour la Covid, il va falloir attendre. Les vaccins du futur.

  • La méfiance vaccinale

L’histoire de la vaccination est indissociable des mouvements qui se sont érigés contre elle. Méfiance vaccinale et réseaux sociaux : entre source d’informations et diffusion des croyances.

—————————————————————

PPour aller plus loin

  • Vaccination, covid et société :

L’hésitation vaccinale, comment en débattre à l’école ? Sciences pour tous, Université Claude Bernard Lyon 1, 14-01-2021

Fake news : pourquoi la communication scientifique doit évoluer, article Pop’Sciences, Cléo Schweyer, 14-05-2020

 

  • Covid et santé :

Avec la Covid-19, on met enfin le nez sur la perte de l’odorat, CNRS Le Journal, 4-03-2021

Covid-19 et cerveau : oui, le virus peut infecter les neurones, Cortex Mag, 28-01-2021

[Regards sur…] Covid : quelles conséquences sur notre santé ? Présentation d’une recherche en cours, Regards sur…, Université Lumière Lyon 2, 4-06-2020

Magazine A°2021 : pistes de réflexion pour époque inédite

MMagazine A°2021 : pistes de réflexion pour époque inédite

Après le magazine A°2020 paru l’année dernière, l’École urbaine de Lyon poursuit le déploiement de sa politique éditoriale avec la publication d’un nouvel objet : A°2021, son nouveau magazine annuel, co-édité avec les Editions deux-cent-cinq, est un produit éditorial original, entre la revue et le fanzine, pour réfléchir aux grands enjeux contemporains.

Objet graphique et éditorial audacieux, destiné à montrer la variété des approches, il propose les textes de nombreux auteurs issus de domaines variés (scientifiques, littéraires et artistiques), qui permettent d’appréhender la notion d’Anthropocène.

On y retrouve des textes de fond, comme un entretien avec la géographe Christine Chivallon, des articles annonçant les problématiques des cours publics 2021 de l’École, des dossiers iconographiques, des aperçus de la diversité des formations qu’elle propose, ainsi que des articles consacrés à quelques-unes des thématiques abordées lors de A l’École de l’Anthropocène 2021.

Il s’agit ici de revisiter la pensée et les phénomènes sociaux, à partir de la reconnaissance de cette crise de l’habitabilité d’une ampleur inédite et de proposer des pistes de réflexion et d’action pour que nous inventions collectivement de nouvelles manières de co-habiter.

En savoir plus et découvrir le sommaire du magazine sur le site de l’Ecole urbaine de Lyon :

A°2021

 

RchRch

RRchRch

Le magazine de la recherche de l’Université Lumière Lyon 2

Rchrch a pour ambition de partager les savoirs et les connaissances en train de s’élaborer dans les 32 laboratoires de recherche de notre Université, de décrypter le monde qui nous entoure et de rendre la recherche et ses résultats accessibles à toutes et tous. Il rappelle ainsi, au fil des pages, à quel point les Sciences humaines et sociales, dans leur très grande diversité, sont indispensables à la pensée humaine et à l’intelligence des sociétés.

Au sommaire de chaque numéro : un dossier thématique, des regards croisés de chercheur.es sur un thème d’actualité, des explorations de projets et partenariats de recherche, un grand entretien avec un.e chercheur.e, un tête-à-tête avec un.e doctorant.e, un focus sur une structure de recherche, et pleins d’autres choses encore… ! Chaque numéro sera également l’occasion d’une collaboration avec un.e illustrateur/trice différent.e.

>> Consulter le magazine de la recherche de l’Université Lumière Lyon 2 :

RchRch n°1 – Janvier 2021

Les animaux parlent. Sachons les écouter

LLes animaux parlent. Sachons les écouter

©PxHere

Que se cache-t-il derrière ces bruits animaux ? Que signifient-ils ? Forment-ils des langages ? Et peut-on percer leurs mystères ?

C’est en spécialiste de la Bioacoustique que Nicolas Mathevon répond à ces questions au cours de ce voyage sonore. De la moiteur de la jungle amazonienne aux étendues glacées de l’arctique, de la paruline brésilienne à l’éléphant de mer du Nord, du crocodile du Nil au fou à pieds bleu du Pacifique, il nous emmène explorer la diversité des vocalisations animales. Avec lui nous décryptons comment les animaux produisent et entendent des sons, quelles informations sont codées dans ces signaux, à quoi leur servent-elles dans la vie de tous les jours, et comment ces langages se sont mis en place au cours de l’histoire du vivant.

 

Les animaux parlent

PPour aller plus loin

TEXTURES

TTEXTURES

Arts, Sciences & Société

Centré autour d’une décennie de création de Marta Nijhuis et marquant la fin des deux ans de sa résidence d’artiste à Lyon 3, le livre TEXTURES apporte un éclairage esthétique sur le travail de l’artiste au travers de plusieurs contributions et entretiens autour du thème Art/Sciences/Société.

En témoignent notamment les regard croisés de Thierry Raspail, commissaire indépendant et ancien Directeur du Musée d’art contemporain de Lyon, et de Mauro Carbone, philosophe, professeur des Universités, directeur scientifique du projet de résidence Handle With Care et co-auteur de l’introduction du volume avec Thierry RASPAIL.

Textures 2010-2020 est un volume monographique en trois langues (anglais, français, italien) couvrant les dix dernières années de création de l’artiste Marta Nijhuis. Un catalogue de toute beauté, une moisson d’images  poétiques et d’une série de textes de philosophes et théoriciens de l’art de l’envergure de Mauro Carbone, Thierry Raspail, Jean-Philippe Pierron (Université de Bourgogne), Giovanna Borradori (Vassar College, New York) et bien d’autres encore.

Ses pages suscitent des réflexions et des suggestions qui nous entraînent du monde flottant de l’eau aux flux indéfinis de la mémoire, des figures impalpables des ombres aux reliefs tactiles de la matière. Un livre pour penser tout en rêvant et rêver tout en pensant.

Des extraits de l’introduction : 

” La trans-médialité de l’approche artistique de Marta Nijhuis est quelque part, […] une re-mediation, à savoir une tentative de retisser par des médias qu’elle n’aurait pas encore explorés une toile dont la texture est à chaque tissage opacifiée par une nouvelle couche de complexité.” – Mauro Carbone

« Telle une Pénélope ne cessant pas de faire et défaire sa toile, toujours la même et toujours une autre, Nijhuis façonne ainsi son identité en devenir, dont les branches s’étalent d’un stylet, d’un feutre, d’un crayon, d’une caméra, d’un stylo bic, d’un pinceau, ou encore de la buse incandescente d’un stylo 3D. » – Thierry Raspail

En savoir plus :

Textures – Université Jean Moulin Lyon 3

Ateliers du Village des Sciences des Monts-du-Lyonnais

AAteliers du Village des Sciences des Monts-du-Lyonnais

Ateliers, animations, observations et expérimentations pour tous les goûts et tous les âges : le Village des Sciences de Saint-Martin-en-Haut se tient chaque année sur la commune grâce à l’accompagnement de la Mairie de Saint-Martin-en-Haut et de l’Université de Lyon, coordinatrice départementale de la Fête de la science.

Organisé par CréAct’IV Sciences, jeune association de vulgarisation scientifique ayant pour objectif de susciter la curiosité du plus grand nombre aux Sciences, le Village des Sciences des Monts-du-Lyonnais 2020 s’est tenu du 8 au 11 octobre dans la salle des Arcades, avec deux journées dédiées aux écoles et collèges et deux journées pour le grand public.

Malgré le contexte sanitaire, il s’est tenu en présentiel et a reçu plus de 800 visiteurs, une belle réussite pour cet événement hors métropole de Lyon.

 

©Vincent Noclin

 

Revivez depuis chez vous les temps forts du Village des Sciences !

Pour la première fois, la plupart des ateliers ont pu être filmés. CréAct’IV Sciences vous propose d’en revivre certains depuis chez vous, ceci malgré une petite erreur dans la prise de vue, où les informations de la caméra sont restées visibles (quadrillage de la mise au point) : un exemple concret de l’apprentissage par la pratique…!

 

  • Les conférences filmées (pour un plus grand confort, elles ont été refilmées après le Village des Sciences)

[Climatologie] Découverte de la climatologie, par Météo France

[Environnement] La pollution lumineuse, par France Nature Environnement Auvergne Rhône-Alpes (lien à venir)

 

  • Les ateliers filmés

[Astronomie-Espace-Univers] Pourquoi la Terre est ronde, par CréAct’IV Sciences (lien à venir)

[Sciences de la Terre-Climat-Géologie] Les tornades, par CréAct’IV Sciences

[Mécanique] La mécanique, par CréAct’IV Sciences

[Physique] Peser la Terre, par CréAct’IV Sciences

[Chimie] Minéraux et chimie, par CréAct’IV Sciences

[Météorologie] La prévision météorologique par Météo France

[Technologie-Information-Communication] La télégraphie, par la Fidésienne de Télégraphie

[Technologie-Information-Communication] Le radio-amateurisme, par le Club de radioamateur de Lyon F8KLY

[Technologie-Information-Communication] Augmented Reality Sandbox, par CréAct’IV Sciences

 

©Vincent Noclin

 

Ces ressources s’inscrivent dans le cadre de la Fête de la science 2020

 

CréAct’IV Sciences

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous

Retour sur la Rentrée Anthropocène 2020

RRetour sur la Rentrée Anthropocène 2020

Découvrez quelques exemples de contenus réalisés dans le cadre de la Rentrée Anthropocène #2020.

Celle-ci, coordonnée par l’Université de Lyon via l’Ecole urbaine de Lyon, s’est déroulée du 2 au 10 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science. Elle a donné lieu à des événements, rencontres, échanges riches et diversifiés.

Découvrir toutes les ressources ainsi que la programmation de la Rentrée Anthropocène.

 

Dossier « Pollution de l’air » à la Médiathèque du Bachut

DDossier « Pollution de l’air » à la Médiathèque du Bachut

 

Dès 11 ans.

Plus de 9 personnes sur 10 à travers le monde respirent un air ambiant trop pollué, selon l’OMS. Une pollution responsable chaque année du décès prématuré d’environ 7 millions de personnes. Mais la pollution de l’air est plus complexe que les simples pics de pollution mis en avant dans les médias.

La Médiathèque du Bachut vous propose d’explorer les problématiques liées à la pollution atmosphérique grâce à ce dossier thématique.

 

Explorez les ressources :

  • [Conférence] Pollution de l’air et impact sur la santé : focus sur le risque de cancer

Avec Thomas Coudon et Delphine Praud du service Cancer et environnement au Centre Léon Bérard.

  • [Conférence] Objets nanométriques aux impacts planétaires : les particules sont dans l’air

Par le professeur Christian George de l’Ircelyon.

  • [Article] Pollution de l’air, fléau de la modernité

 

©veeterzy on Unsplash

 

Ce dossier s’inscrit dans le cadre de la Fête de la science 2020

Médiathèque du Bachut

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous