Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences. TOUTE L'EQUIPE POP'SCIENCES VOUS ADRESSE SES MEILLEURS VŒUX POUR 2023.

EN SAVOIR PLUS

Ressources

Écologie - agronomie - développement durable - énergie / Homme - société / Sciences du vivant

Dossier

Pop'Sciences - Université de Lyon

PPrenons soin du bien-être des animaux | Un dossier Pop’Sciences

Une vache et son veau / © Protocultura_Pixabay

Pour son dossier consacré au bien-être animal, Pop’Sciences est allé à la rencontre des scientifiques de la région Lyon Saint-Étienne qui consacrent leurs travaux de recherche à ce sujet. Découvrez-en les principaux sujets dans le sommaire ci-dessous !

2022 s’ouvre sous les meilleurs auspices. A partir de cette année, le broyage des poussins mâles ainsi que la castration à vif des porcelets sont deux pratiques interdites.  La co-présidente du parti animaliste se présente à l’élection présidentielle d’avril, c’est dire si la condition animale est une question prégnante dans la société.

La notion de bien-être animal est ancienne. Elle apparaît vers 1830 dans les écrits de Louis Furcy Grognier, professeur à l’école vétérinaire de Lyon. Se promenant dans les monts alentour, ce spécialiste du soin animal observait alors les pratiques nouvelles des paysans, forçant leurs vaches polyvalentes à devenir des vaches laitières. Après avoir été oublié, le bien-être animal revient sur le devant de la scène dans les années 1960, à l’occasion de la montée en puissance du modèle de production de viande industrielle.

ÉÉcoutez les chercheurs…

Définir le BEA

Dans un podcast, chaussons les lunettes de l’animal pour comprendre ce que veut dire la notion de bien-être au regard de ses émotions. En étudiant le comportement animal, un éthologue explique comment on peut détecter la peur du mouton…mais aussi l’état amoureux du poisson.

 

 

 

Bienveillance et Société

Dans un second podcast, un sociologue raconte comment le bien-être animal s’est imposé au siècle dernier, profitant d’un courant plus large de bienveillance porté par des associations désirant défendre l’animal pour ses droits et ses intérêts.

 

 

PPrenez le temps de lire !

Vous sentez votre animal stressé ? Avez-vous pensé à respecter ses 5 libertés ? Certains comportements sont associés facilement à de la souffrance, il s’agit de les décrypter.
Comme les humains, les animaux sont résilients. Après avoir été maltraités, ils cultivent l’optimisme, les chèvres en particulier. Les chevaux quant à eux communiquent leur bien-être, à travers leurs hennissements.

Dans un reportage photo au zoo de Lyon, revisitons l’histoire de ces institutions dédiées aux spectacles d’animaux qui doivent aujourd’hui se réinventer.

Enfin, nous faisons le point sur la prise en compte de la sensibilité animale dans l’élevage. Où en est-on dans les pratiques dédiées aux bovins ? Alors que l’arrêt de la consommation de viande n’est pas pour tout de suite.

> Accédez aux articles en cliquant sur chaque vignette :

Les 5 Libertés

Le mal-être des animaux captifs

 

La chèvre joyeuse

Communiquer les émotions

 

Les zoos

L’élevage en question

Merci à tous les scientifiques qui nous ont donné de leur temps :

  • François-Xavier Dechaume-Moncharmont, professeur en comportement animal au LEHNA, (CNRS, Université Claude Bernard Lyon 1)
  • Jérôme Michalon, enseignant chercheur en sociologie au laboratoire Triangle (CNRS, Université Lumière Lyon 2 – ENS de Lyon – UJM de Saint-Étienne)
  • Nicolas Mathevon, professeur de bioacoustique à l’ENES (CNRS, INSERM, UJM de Saint-Étienne)
  • Élodie Floriane Mandel-Briefer, chercheuse en communication et bien-être animal, professeure à l’Université de Copenhague
  • Éric Baratay, historien, professeur à l’Université Jean Moulin Lyon 3
  • Luc Mounier, responsable de la chaire bien-être animal de VetAgro Sup
  • Sébastien Gardon, inspecteur de santé publique vétérinaire à VetAgro Sup

Un dossier rédigé par : Caroline Depecker, journaliste scientifique – Pôle éditorial Pop’Sciences.